Temps de Lecture : 9 minutes

Dans « A la conquête de LinkedIn« , Christopher Piton nous révèle le positionnement, le copywriting, le storytelling et les routines à adopter.

Pour la petite histoire, cela fait déjà un petit moment que je suis Christopher sur LinkedIn et comme beaucoup, j’ai été bluffé par son ascension et la qualité de ses contenus.

Voilà, c’est dit !

En plus, en tant que freelance, cela fait toujours plaisir de voir que le travail paie.

PS : je ne connais pas personnellement Christopher, mais je trouve que son contenu inspire beaucoup d’expertise, de confiance et d’authenticité.

Bref, cela donne envie de boire une bière avec lui en discutant storytelling et copywriting.

Comme tu l’imagines, quand j’ai vu qu’il sortait son livre, je n’ai pas hésité longtemps. Je l’ai immédiatement commandé sur Cultura.

Alors « A la conquête de LinkedIn« , on lit ou on zappe ?

Avant que j’oublie, tu peux aussi découvrir :

Dans "A la conquête de LinkedIn", Christopher Piton nous révèle le positionnement, le copywriting, le storytelling et les routines à adopter.

Qui est vraiment Christopher Piton ?

En 4 ème de couverture, tu peux apprendre que Christopher Piton :

  • Est expert en stratégie digitale,
  • A 23 ans,
  • Aide les indépendants à développer leur activité sur Linkedin.
Profil LinkedIn de Christopher Piton
Crédit : Christopher Piton

Sur son profil LinkedIn, tu peux aussi découvrir qu’il a un Bachelor Commerce option e-business et marketing à l’ESG de Rennes et qu’il adore le jeu de mots.

En 2 ans il a réussi le tour de force de fédérer une énorme audience en mode organique et est passé de 350 à plus de 25 000 abonnés.

Impressionnant, non ?

Ce que tu vas trouver dans le livre A la conquête de LinkedIn de Christopher Piton

A la conquête de LinkedIn se décompose en 4 parties, 10 chapitres et fait 264 pages, remerciements compris.

A la fin de chaque chapitre, tu retrouves :

  • Les informations clés à retenir,
  • Les actions à mettre en œuvre pour valider cette étape,
  • Le partage d’expérience d’un indépendant.

Miser sur les fondamentaux pour mieux (vous) vendre (chapitre 1)

Dans ce chapitre, Christopher Piton revient sur son 1er échec cuisant, comment LinkedIn a changé sa vie et comment elle est devenu progressivement un eldorado pour les indépendants.

Par exemple, il nous invite à nous questionner :

  1. Mon client idéal est-il sur LinkedIn ?
  2. Mes concurrents sont-ils actif ?
  3. Qu’ai-je à y gagner ?

Ensuite, il nous dévoile les piliers fondamentaux pour MIEUX se vendre sur LinkedIn :

  1. Miser sur sa singularité pour attirer des clients qui nous ressemblent,
  2. Construire un réseau professionnel à son image,
  3. Etre persuasif pour se démarquer de la concurrence.

Il conclut par l’importance de trouver un objectif SMART (Spécifique, Mesurable, Atteignable, Réaliste, Temporel) qu’il renomme SUR ( Spécifique, Ultra-faisable et Réaliste).

Trouver et affirmer votre alignement (chapitre 2)

Ce chapitre 2 d’A la conquête de LinkedIn commence par l’exemple d’Alex Vizeo qui est passé d’influenceur voyageur à coach en Personnal Branding et de l’importance d’être aligné avec ses valeurs.

Ensuite, Christopher revient sur notre peur de suivre nos convictions profondes et le syndrome des coûts irrécupérables.

Par exemple, ne pas refaire son profil LinkedIn parce que tu y as passé des heures, terminer coûte que coûte l’accompagnement avec un coaching alors même que sa méthode ne te convient plus, ou ne pas réécrire un contenu alors que tu sais que tu peux mieux faire…

Il conclut sur l’importance de maitriser une compétence rare (Coucou Cal Newport), le débat spécialiste contre généraliste, le rôle de Ikigaï.

Cette méthode japonaise permet d’identifier ce :

  • Que tu aimes faire,
  • Pour quoi tu peux être payé,
  • Ce dont ton client a besoin.

Identifier ton client idéal (chapitre 3 d’A la conquête de LinkedIn)

Dans ce chapitre d’A la conquête de LinkedIn, il revient sur l’importance de trouver ton persona ( le portrait-type de ton client idéal) en faisant des entretiens individuels à ta cible.

Cela va te permettre de :

  1. Comprendre tes motivations profondes,
  2. Identifier ce qui te bloque le plus au quotidien sur ton domaine,
  3. Voir comment tu imagines un business sans tracas,
  4. Identifier ce que tu as déjà essayé pour le résoudre,
  5. Comprendre ce qui t’inquiète le plus et ce qui t’agace le plus.

Ensuite, Christopher revient sur l’importance d’avoir une liste email pour fédérer son audience.

Il conclut par les 5 niveaux de conscience d’Eugène Schwartz :

  • Ignorance, ton client ignore qu’il a un problème.
  • Problème connu, il a conscience de son problème, mais ne connaît pas les solutions existantes.
  • Solution connue, il sait qu’une solution existe, mais ne connaît pas la tienne.
  • Produit connu, il connait ta solution, mais hésite.
  • Informé et conscient, il connait ta solution et est prêt à passer à l’action.
Les 5 niveaux de conscience d'Eugène Schwartz

Construire votre profil comme la 4 ème de couverture d’un livre (chapitre 4)

Dans ce chapitre, Christopher Piton nous présente le concept du social selling (l’art de nouer des relations pour vendre) et nous explique comment obtenir la confiance d’un inconnu.

Par exemple, il distingue la phase de :

  1. Recherche (l’apprentissage de l’autre),
  2. Découverte (les 1ers échanges),
  3. Rencontre (le 1er rendez-vous),
  4. Conclusion (félicitations pour ce nouveau contrat).

Ensuite, il revient sur les 5 leviers de persuasion de notre profil LinkedIn :

  1. Faire une bonne impression avec notre photo de profil,
  2. Capter l’attention avec notre bannière,
  3. Présenter notre offre de services avec notre titre de profil,
  4. Transformer son résumé en un pitch de vente persuasif,
  5. Instaurer un sentiment de confiance grâce aux recommandations.

Pour chaque levier, il nous décrypte les bonnes comme les mauvaises pratiques avec des exemples concrets et bien sentis.

Bâtir une communauté engagée (chapitre 5)

Dans ce chapitre, Christophe revient sur l’importance de trouver des mentors (des personnes qui ont déjà parcouru le chemin que je veux suivre pour atteindre mes objectifs).

Il nous détaille les 3 niveaux de relation sur LinkedIn :

  • Nos contacts (niveau 1),
  • Les contacts de nos contacts (niveau 2),
  • Les contacts des contacts de niveau 2 (niveau 3).

Ensuite, il enchaine avec son approche artisanale qui consiste à apprendre à connaitre ses clients idéaux et à se faire remarquer pour obtenir une réponse favorable à sa demande de connexion.

Il en profite pour revenir sur le concept de tribu (coucou Seth Godin) et ses 3 piliers :

  1. Une passion commune,
  2. Un ennemi commun,
  3. Des valeurs et une vision commune forte.

Miser sur vos idées avant de séduire l’algorithme (chapitre 6 d’A la conquête de LinkedIn)

Dans ce chapitre d’A la conquête de LinkedIn, Christopher revient sur les avantages de planifier ses publications avec un calendrier éditorial.

Pour lui, cela permet de :

  • Libérer sa créativité,
  • Prendre le temps d’écouter sa cible,
  • Proposer des contenus uniques,
  • Eviter de procrastiner,
  • Etre cohérent,
  • Proposer des contenus au bon niveau de conscience de sa cible,
  • Gagner du temps…

Pour Christopher, peu importe la fréquence de publication, il veille TOUJOURS à ce que chaque contenu s’intègre dans une logique VCP (Visibilité, Crédibilité et Proximité).

Par exemple, avec certains contenus, tu vises à accroitre ta visibilité, alors que d’autres sont là pour renforcer ta crédibilité ou montrer un côté plus personnel.

Il revient également sur les questions de :

  • Gamification,
  • Course à la popularité,
  • L’importance des hashtags,
  • Mentions,
  • Liens sortants,
  • Apport de valeur à son audience,
  • Discipline et de régularité (coucou Stephen King).

Tu connais la règle des 90/9/1 ?

90 % des utilisateurs de LinkedIn se contentent UNIQUEMENT de consommer du contenu (majorité silencieuse), 9 % réagissent aux contenus et 1 % SEULEMENT en créent.

Raconter des histoires captivantes et mémorables (chapitre 7)

Si tu aimes le storytelling, tu vas adorer ce chapitre 7. Il revient sur LA question que tout le monde se pose : doit-on publier uniquement du contenu sérieux sur LinkedIn ?

Pour étayer son propos, il aborde les différentes techniques de storytelling (raconter des histoires qui résonnent) :

  • Pitch pixar (« Il était une fois______. Chaque jour, _____. Mais un jour___. A cause de ça n°1, ___. A cause de ça n°2,____. Jusqu’à ce que finalement___. »),
  • Commencer par le milieu (incipit),
  • Medley (une anecdote croustillante, une transition, un conseil ou une morale pour conclure).

Enfin, il détaille différents formats de publications LinkedIn comme les idées reçues (coucou Inès Sivignon), les expériences de la vie professionnelle (coucou Greg Logan), les carrousels pédagogiques (coucou Christopher), les vidéos face caméra…

Ecrire avec émotion (chapitre 8)

Dans ce chapitre d’A la conquête de LinkedIn, Christopher Piton revient sur l’importance des émotions pour vendre (et de l’empathie), l’autocensure émotionnelle sur la plateforme et le concept de tension émotionnelle.

Généralement, on peut dégager 5 grands schémas émotionnels :

  1. La montée régulière des émotions positives (Alice aux pays des merveilles),
  2. La descente régulière des émotions négatives (Titanic),
  3. Une élévation puis une chute (Nos étoiles contraires),
  4. Une élévation, suivie d’une chute puis d’une élévation (Cendrillon),
  5. Une chute suivie d’une élévation puis d’une chute (Into the wild).

Il évoque également la puissance de la visualisation, du concept d’une image qui vaut 1 000 mots, de la vidéo qui crée un lien affectif avec son audience et des analogies qui sont nos alliés,

Franchement, tu vas te régaler.

Ajouter de la personnalité à vos contenus (chapitre 9 d’A la conquête de LinkedIn)

Comment trouver sa voix pour faire la différence ?

Il reprend le concept d’Alexandra Martel en établissant un graphique avec 4 axes qui correspondent aux 4 tonalités les plus courantes :

  • Académique (entre 0 et 10),
  • Enjouée (entre 0 et 10),
  • Humoristique (entre 0 et 10),
  • Narrative (entre 0 et 10).

Dans mon cas, cela donne 4, 6, 3, 6, et toi ?

Il aborde aussi les questions d’injecter plus de personnalité dans ses contenus, de garder l’attention jusqu’au bout et de donner envie à son client idéal de passer à l’action.

Installer une routine efficace (chapitre 10)

Comment ne pas s’auto-saboter ? Lutter contre la résistance ? Gérer ses priorités sur LinkedIn ?

Au menu :

  • La matrice d’Einsenhower : Important et Urgent (ultra prioritaire), Important et Pas Urgent (productivité), Pas Important mais Urgent (distraction), Pas important et Pas Urgent (à éliminer).
  • Avalez le crapaud (toujours commencer par la tâche la plus difficile) de Brian Tracy,
  • Installer une discipline rigoureuse (coucou Stephen King),
  • Méthode KonMari (coucou Marie Kondo),
  • Plan de 90 jours (coucou Stan Leloup).

Ce que j’ai aimé et moins aimé dans A la conquête de LinkedIn

Ce que j’ai le PLUS aimé dans le livre de Christopher Piton

  • Les informations clés à retenir et les témoignages à la fin de chaque chapitre,
  • La qualité et la diversité des exemples,
  • Les grands principes du livre qui dépassent largement le cadre de LinkedIn,
  • L’humour que l’on retrouve dans ses publications LinkedIn.

Ce que j’ai le MOINS aimé

  • Pas de bibliographie.

Mon verdict

Sans surprise, j’ai beaucoup aimé.

Je trouve que Christopher Piton a réussi le tour de force de s’adresser aussi bien aux débutants sur LinkedIn, qu’à des profils plus experts.

Par exemple, dans mon cas personnel, je pensais très bien connaître LinkedIn et au final, cela ne m’a pas non plus empêché de découvrir plein de petites choses.

Bref, cela permet d’avoir un OBJET pour structurer l’ensemble de son marketing sur LinkedIn.

En plus, Christopher ne tombe pas le piège de nous donner des astuces à court-terme (hacks) qui vont se démoder en 6 mois.

Là, il nous donne un VRAI cadre et des fondamentaux (copywriting, storytelling et stratégie marketing) pour réussir sur LinkedIn à long terme.

Merci Christopher !

A retenir (et à partager)

A la conquête de LinkedIn (Christopher Piton) : on lit ou on zappe

Le savais-tu ? Chaque article me prend entre 4 et 5 heures de travail, soit 31,32€ au SMIC horaire net. Je m’en fiche royalement car j’ai pris beaucoup de plaisir à écrire cet article pour toi. Pour m’encourager, laisse-moi un petit commentaire sur cet article et partage-le avec un ami qui s’intéresse au minimalisme digital. Cela ne te prendra que quelques secondes et cela me fera extrêmement plaisir. En plus, cela aidera mon site a être mieux classé dans Google.

Guillaume Servos

Et toi, que penses-tu d’A la conquête de LinkedIn de Christopher Piton ?

Les solutions que je propose

Chef d’entreprise ou responsable marketing, je peux vous aider à :

  • Générer du trafic, des conversions et des ventes avec la création de contenus,
  • Générer du trafic qualifié sur votre site internet avec Pinterest.

Tu es sur Pinterest ? Moi aussi ! Ne me laisse pas toute seule.

Dans "A la conquête de LinkedIn", Christopher Piton nous révèle le positionnement, le copywriting, le storytelling et les routines à adopter.
A la conquête de LinkedIn (Christopher Piton) : on lit ou on zappe