Connais-tu vraiment Athènes ? Découvre des anecdotes insolites que tu ignores certainement sur l'Acropole, Poséidon, les jeux olympiques, le théâtre.

10+2 Anecdotes insolites sur Athènes que tu ignores certainement

Temps de Lecture : 7 minutes

Connais-tu vraiment Athènes ? Découvre des anecdotes insolites que tu ignores certainement sur l’Acropole, Poséidon, les jeux olympiques, le théâtre…

Si tu es un(e) fidèle du blog, tu sais déjà que mon grand-père vit maintenant toute l’année à Athènes.

Je dois te faire deux confidences. Il est extrêmement bavard et il est très fier de sa ville.

Avec la même passion, il raconte ses histoires et ses anecdotes sur sa ville de cœur. Pour lui, être athénien est une véritable source de fierté qu’il n’échangerait contre rien au monde.

A bientôt 102 ans, je ne te cache pas qu’il a une légère tendance à se répéter…

Avant que j’oublie, tu peux également découvrir mes anecdotes insolites sur :

Prêt(e) à découvrir mes « fun facts » sur Athènes ?

Mythologie et histoire autour d’Athènes

Comme tu peux l’imaginer, il existe un tas d’anecdotes sur la très riche histoire grecque.

Je te propose ma petite sélection personnelle.

#10 Athènes serait la plus ancienne cité européenne

Ok, j’avoue ce n’est pas l’anecdote insolite la plus dingue !

Mais bon, les archives montrent que les origines d’Athènes remonteraient à plus de 3 400 ans, soit 1 400 avant JC.

Cela ferait même d’Athènes l’une des plus vieilles villes au monde en compagnie de Damas, Jérusalem, Varanasi (Inde), Tyr (Liban) ou Jéricho (Israel)…

Impressionnant, non ?

Athènes serait la plus ancienne ancienne cité européenne. 10+2 anecdotes insolites
L’Acropole

En savoir plus :

Top 10 des plus vieilles villes du monde encore habitées.

#9 Sans l’olivier, cela aurait pu être la ville de Poséidon

D’après la mythologie, Athéna et Poséidon étaient en concurrence pour le titre de protecteur de la ville.

Chacun devait offrir des présents aux dieux pour les séduire et c’est Athéna qui a remporté le « casting » en offrant un olivier…

L’olivier a été jugé plus précieux que la source d’eau salée de Poséidon. Athéna a gagné le gros lot et a eu le droit de donner son nom à la ville.

Athènes avait un nom !

D'après la mythologie, Athéna et Poséidon était en concurrence pour le titre de protecteur de la ville. Chacun devait offrir des présents aux dieux pour les séduire et c'est Athéna qui a remporté le "casting" en offrant un olivier. Anecdotes insolites
Athéna

#8 Athènes n’a jamais accueilli les jeux olympiques (anciens)

Contrairement à ce que tu pourrais croire, Athènes n’a jamais accueilli les jeux olympiques anciens.

Elle avait ses propres jeux : les jeux panathéniques qui remontent à moins 556 avant JC.

Pour la petite histoire, les jeux olympiques se tenaient dans le Péloponnèse (sud de la Grèce) dans la ville d’Olympie. Ils remontent à moins 776 avant JC.

#7 Le berceau de la démocratie

Rassure-toi, je ne vais pas te faire un cours entier sur la démocratie dans cet article.

La démocratie a été mise en place par Platon en moins 500 avant JC. Les citoyens athéniens votaient directement les lois de la cité.

Malheureusement, les femmes et les esclaves étaient exclus des scrutins.

Un peu de culture

Prêt à parler théâtre et yoyo ?

#6 Le yoyo serait une invention grecque

Eh oui, c’est dingue ! Ils sont trop forts ces grecs.

Après je ne vais pas te mentir, pas de fake news entre nous, certains experts prétendent qu’il aurait plutôt été inventé en Chine ou en Indonésie avant d’arriver en Europe…

Personnellement, j’aime bien l’idée que les grecs auraient aussi inventé le yoyo.

#5 Athènes a le plus grand nombre de scènes de théâtre au monde

Oui, le théâtre est un mot grec. Oui les grecs ont inventé les théâtres semi-circulaires avec des sièges et non, ce n’est pas les romains !

Plus fou encore, Athènes possédait plus de 148 scènes, soit plus que tous les théâtres de Broadway (New York) et du West End (Londres) réunis maintenant.

Bref, le théâtre était quelque chose de vraiment très important pour les athéniens.

Plus fou encore, Athènes possédait plus de 148 scènes, soit plus que tous les théâtres de Broadway (New York) et du West End réunis (Londres) maintenant.
La colline des dieux…

Impressionnant ?

#4 Le passé troublé de l’Acropole

Déjà, tu connais la différence entre l’Acropole et le Parthénon ?

L’Acropole désigne l’ensemble de la colline et des monuments qu’elle rassemble tandis que le Parthénon désigne uniquement le grand temple au centre de la colline.

Pendant sa très longue vie, Le Parthénon a tantôt servi de :

  • Entrepôts à munitions,
  • Eglise puis de mosquée sous l’occupation ottomane,
  • Baraquements militaires qui ont été bombardés par les vénitiens en 1687.

Il a été aussi largement pillé par l’ancien ambassadeur Lord Elgin qui a emporté avec lui les merveilleux marbres du Parthénon.

Tu peux toujours les voir au British Museum de Londres. Ils font toujours l’objet d’un litige entre la Grande-Bretagne et la Grèce.

En savoir plus :

5 musées incontournables à voir à Londres.

Transports à Athènes

Au menu : la construction épique des nouvelles lignes de métro et le code de la route grec.

#3 Le code de la route et les grecs

Pour la petite histoire, c’est fréquent à Athènes de se faire klaxonner quand tu es piéton et que tu ne traverses pas assez vite…

Je ne te parle pas non plus de la priorité donnée aux piétons qui est une notion très vague pour les athéniens.

Bref, je te conseille d’être bien vigilant.

Sans tomber dans le cliché, disons juste que les grecs ne sont pas très amis avec le code de la route.

Conduire en Grèce

  1. La bande d’arrêt d’urgence sert souvent de voie pour les véhicules lents. Ne pas l’utiliser t’expose aux klaxons et aux insultes des conducteurs grecs !!
  2. Idem pour les lignes blanches, les traverser est presque un sport national en Grèce.

La ligue de la protection routière a de beaux jours devant elle en Grèce, malheureusement.

Bref, ne demande pas aux grecs de changer. Redouble de prudence et adapte-toi à leurs comportements routiers…

#2 La très, très longue construction du métro

Avant les JO de 2004, Athènes n’était desservie que par une seule ligne de métro qui reliait au nord Kifissa au port du Pirée, au sud.

Pendant la construction des nouvelles lignes de métro, les fouilles ont permis de trouver plus de 50 000 objets, autant te dire que les travaux ont tourné au ralenti.

Maintenant, tu auras la chance de les voir dans six stations de métro où ils sont exposés aux voyageurs.

L’occupation ottomane et la guerre d’indépendance

Instant Wikipédia :

La Grèce ottomane est le terme utilisé pour désigner la période de domination ottomane de l’histoire grecque.

La majeure partie de la Grèce faisait partie de l’Empire ottoman, dès le XIVe siècle (avant même la prise de Constantinople) et jusqu’à la fin de la guerre d’indépendance grecque (au début des années 1830).

Wikipédia

#1 Athènes n’a pas toujours été la capitale de la Grèce

Athènes a été la seconde capitale du jeune état grec.

Pendant et après la guerre d’indépendance, la capitale du nouvel état grec était Nauplie, entre 1821 et 1834.

Bonus n°1: le déclin d’Athènes pendant l’occupation ottomane

Pendant l’occupation des ottomans, la ville d’Athènes a perdu de son lustre.

Au fil des siècles, sa population a même chuté dramatiquement. De nombreux grecs firent le choix d’habiter dans les montagnes, dans les coins les plus isolés pour fuir l’occupant et ses lourdes taxes…

Avec l’indépendance et la libération, la population avait tellement chuté que l’on pouvait la rassembler dans 400 maisons autour de l’Acropole !

C’est à peine croyable mais c’est vrai !

Bonus n°2 : tu ne me prendras pas vivant

Malgré toutes les horreurs qui entourent l’invasion de la Grèce pendant la seconde guerre mondiale, une histoire d’héroïsme ressort.

C’est celle du soldat grecque Kostantinos Koukidis.

Quand les nazis prirent Athènes, il était en charge du drapeau . Les soldats allemands lui intimèrent l’ordre de baisser le drapeau grec et de le remplacer par celui de l’Allemagne nazie.

Koukidis obéissa bien à la première partie de l’ordre. Il baissa le drapeau grec, il l’enroula autour de lui et il se jeta de la colline.

Pour l’anecdote, la devise de la Grèce est la liberté ou la mort.

Maintenant, il faut avouer qu’il n’existe aucune preuve de son existence. Quand on connait le sens du storytelling des grecs, on peut aussi imaginer qu’elle ait été inventée pour encourager la résistance grecque contre l’occupation.

D’ailleurs, tu pourras toujours voir aujourd’hui une plaque qui commémore l’acte de bravoure du soldat Koukoudis de choisir la mort plutôt que l’occupation nazie.

A retenir et à partager

  • Athènes serait la plus ancienne cité européenne.
  • Sans l’olivier, elle aurait pu s’appeler Poséidon.
  • Elle n’a jamais accueilli les jeux olympiques (anciens).
  • Athènes est le berceau de la démocratie qui excluait à l’époque les femmes et les esclaves.
  • Athènes a le plus grand nombre de scènes de théâtre au monde.
  • Pendant et après la guerre d’indépendance, la capitale du nouvel état grec était Nauplie.

Le savais-tu ? Chaque article me prend entre 3 et 4 heures de travail, soit 31,32€ au SMIC horaire net.  Je m’en fiche royalement car j’ai pris beaucoup de plaisir à écrire cet article pour toi. Pour m’encourager, laisse-moi un petit commentaire sur cet article et partage-le avec un ami qui rêve de partir à Barcelone. Cela ne te prendra que quelques secondes et cela me fera extrêmement plaisir. En plus, cela aidera mon site a être mieux classé dans Google.

Guillaume Servos

A toi, quelle est ton anecdote insolite préférée sur Athènes ?

Ne me laisse pas toute seule !

 Connais-tu vraiment Athènes ? Découvre des anecdotes insolites que tu ignores certainement sur l'Acropole, Poséidon, les jeux olympiques, le théâtre.
Épingle-moi maintenant sur Pinterest.

0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *