Temps de Lecture : 5 minutes

Tu cherches où dormir à Athènes ? Je te dévoile les quartiers les plus adaptés à ton séjour dans la capitale grecque.

J’ai une connexion émotionnelle très forte avec Athènes. J’y suis allé souvent (5-6 fois). Mon grand-père a vécu dans son appartement rue Christomanou dans le quartier de Sepolia presque jusqu’à sa mort (104 ans). Il m’a toujours parlé de sa ville avec une immense fierté.

Tu aurais été étonné de voir sa bonne santé pour son âge. Je vais donc tenter de me montrer digne de cet héritage familial en te dévoilant les meilleurs quartiers pour dormir à Athènes.

Attention, Athènes change très vite, ce qui est est vrai aujourd’hui ne le sera peut être plus demain ! La ville se remet lentement de la grave crise économique qui a secoué la Grèce

Avant que j’oublie, tu peux aussi découvrir :

Tu cherches où dormir à Athènes ?

Quelques informations sur Athènes

Ton arrivée à Athènes

En général, tu arrives à Athènes en avion au nouvel aéroport (Elefthérios Vénizélos). Il a été construit pour les jeux olympiques de 2004.

Pour rejoindre le centre-ville, tu as le choix entre le métro (environ 8€) et le bus X 95 ou X 94 (5€). Compter approximativement 45 minutes en métro pour rejoindre le centre-ville.

Les sites où chercher un logement

Pour trouver le logement le plus adapté pour toi, je te mets des liens vers les sites spécialisés :

Par contre, je n’ai jamais testé les auberges de jeunesse ! Sinon, j’ai déjà testé plusieurs Airbnb en chambre seule et en logement entier. Les tarifs sont vraiment très compétitifs.

Par exemple, lors de notre dernier voyage en 2015, nous avions payé 15€ pour une chambre seule pour deux et 35 € pour un logement entier au dernier étage avec vue sur l’Acropole.

Les transports à Athènes

Jusqu’en 1999, le métro athénien n’avait qu’une seule ligne ! Longue de 25 km, elle desservait Le Pirée et Kifissia.

Autant dire qu’il était impossible de se perdre ! Heureusement, depuis, deux nouvelles lignes ont ouvert. Après, imagine la difficulté des travaux avec les nombreux fouilles archéologiques qui ont énormément ralenti les travaux mais qui ont aussi permis d’incroyables découvertes.

Sans trop rentrer dans les détails, circuler en métro est simple et pratique. Cela te permettra d’éviter les légendaires bouchons athéniens. Je te déconseille également la voiture sauf pour quitter Athènes. Attention, les athéniens prennent beaucoup de liberté avec le code la route.

Pour le bus, les trolleys et le tramway, suis le plan, rien de spécial à signaler.

Les taxis n’ont pas toujours très bonne réputation à Athènes. Mettez-vous bien d’accord avant de partir sur le prix. Insistez-bien sur le fait que vous êtes pressés, histoire de ne pas faire le tour de toute la ville. Vérifiez-bien aussi que le compteur est branché !

Où dormir à Athènes ?

Avant de rentrer dans le détail, Athènes n’est pas une ville occidentale au sens où nous l’entendons. Les routes sont souvent mal entretenues. Les trottoirs sont souvent défoncés et sales.

Athènes est en fait au carrefour entre l’occident et l’orient. Il suffit de voir le développement chaotique et anarchique de la ville.

Cela fait tout son charme mais cela peut aussi en repousser certains !

Après, rassure-toi : Athènes a également beaucoup à offrir. Voici ceux que je te conseille particulièrement :

  • Plaka et Monistiraki
  • Gazi et Keramilos
  • Sepolia

Plaka et Monistiraki

Plaka et le quartier de Monistiraki est probablement le quartier le plus touristique d’Athènes, au pied de la colline de l’Acropole.

Je ne vais pas te mentir : le quartier est hyper touristique et pourtant, le charme opère toujours.

Il te suffit juste de sortir des ruelles les plus passantes pour replonger dans le charme millénaire du quartier.

En dormant dans le quartier, tu as vraiment une position centrale, près de l’Acropole, de l’Agora, de Gazi…

Le quartier de Monistiraki et de Plaka
Quartier de Monistiraki

Gazi et Keramikos

Gazi est le quartier à la mode à Athènes avec de nombreux cafés, restos et boîtes.

Si tu cherches un quartier qui bouge, ne cherche pas plus longtemps. Si tu connais déjà Shoreditch à Londres, tu ne devrais pas être trop dépaysé.

De plus, Gazi et Keramikos sont des hauts lieux du street art à Athènes.

Sepolia

Sepolia, au nord du centre-ville, est un quartier résidentiel loin de l’agitation touristique. Si tu cherches un quartier loin des sentiers battus, Sepolia est une bonne base de repli.

En plus, le quartier est bien desservi par les transports (métro et bus). Même si je connais relativement bien Athènes, je connais encore mal Le Pirée.

Street art d’Achilles dans le quartier de Gazi et de Keramikos

A toi, dans quel quartier aurais-tu envie de dormir à Athènes ?

Tu es sur Pinterest ? Moi aussi ! Ne me laisse pas toute seule.

Tu cherches où dormir à Athènes ?

Also published on Medium.