Découvre mon interview avec Belgian Modele Victoria, modèle photo. Au menu : son rapport à la photographie, aux réseaux sociaux et au voyage.

Belgian Modele Victoria : interview à contre-courant

Dernière mise à jour le

Temps de Lecture : 10 minutes

Découvre mon interview avec Belgian Modele Victoria, modèle photo. Au menu : son rapport à la photographie, aux réseaux sociaux et au voyage.

Chaque mois, je te propose une rencontre avec une personne pour laquelle j’ai eu un coup de cœur.

Selon mon invité, l’interview s’articule autour de la thématique de la photographie, du voyage, du street art, du marketing ou des réseaux sociaux.

Pour cet épisode 60, je te présente Victoria, modèle photo portrait, lingerie et nu artistique (@belgianmodele_victoria).

Avant que j’oublie, tu peux également découvrir mes interviews avec :

Présentation de Belgian Modele Victoria

Peux-tu te présenter en quelques lignes pour ceux ou celles qui ne te connaîtraient pas encore ?

Bonjour, je m’appelle Victoria.

Sensible à l’art en général, devenir modèle photo fut pour moi une véritable révélation.

Présentation de Belgian Modele Victoria
Crédits : @belgianmodele_victoria, Jean-Louis Seguin (photographe) et Studio D 136

M’émanciper à travers le 8 ème art m’a permis de me connaître davantage, d’assumer une certaine liberté de femme. C’est le tout 1er acte de bienveillance que j’ai réalisé envers ma personne et j’en suis fière !!!

J’aime tester de nouveaux thèmes et je suis très ouverte d’esprit. Je ne suis pudique que de mes sentiments, mais pas de mon corps.

Le Mag Nuexpo m’a publiée à 2 reprises, et j’attends avec impatience ma 3 ème publication.

Il y a seulement 18 mois que je suis modèle en photographie. J’espère que de longues années suivront, remplies de joie, d’inspirations et de diversités !!!

Ton rapport à la photographie

Peux-tu nous raconter comment tu as commencé à être modèle ?

Pour mes 20 ans, ma sœur m’a offert un shooting photo et j’ai aimé poser.

J’ai cependant attendu de finir mes études et d’accepter plus facilement mon corps avant de commencer l’aventure en tant que modèle photo.

Je n’en attendais rien de particulier, sinon de jolies photos professionnelles et d’accepter davantage mon corps, comme un genre de thérapie.

Que ressens-tu quand tu es seule face à l’objectif ?

L’objectif me permet de me recentrer sur ma personne et de m’épanouir dans ce moment n’appartenant qu’à moi.

Belgian Modele Victoria

Il s’agit d’un moment particulier qui me ressource, où je me retrouve avec moi-même.

Que ressens-tu quand tu es seule face à l’objectif ?
Crédits : @belgianmodele_victoria et Stéphane Browet

Que ressens-tu quand tu vois les photos de toi suite à un shooting ?

Cela dépend de mon contexte psycho-émotionnel.

J’ai des difficultés à apprécier les images, même si la technique du photographe est excellente.

Se confronter à ses défauts, ses complexes, ses faiblesses n’est jamais évident. Cependant, mon regard devient plus objectif et bienveillant au fil du temps.

Quel est ton rapport à ton corps ? A la nudité ?

Aïe… On attaque le sujet sensible…

Quel est ton rapport à ton corps ? A la nudité ?
Crédits : @belgianmodele_victoria et François Wattiez

Je remercie mon corps pour tout ce qu’il me permet de réaliser au quotidien. C’est une chance qu’il soit fonctionnel et j’en ai conscience !

En revanche, je suis en combat permanent avec mon image que je n’accepte pas, que je n’ai jamais accepté…

Selon moi, la nudité est naturelle.

Nous sommes tous venus au monde nus… Ce n’est ni provoquant, ni vulgaire de se présenter sans vêtement dans le domaine artistique. Ce qui influence cela, ce sont les attitudes et les émotions dégagées par le modèle.

Quelles sont tes limites en matière de photo ?

Si ça ne tenait qu’à ma philosophie, il y en aurait très peu.

Quelles sont tes limites en matière de photo ?
Crédits : @belgianmodele_victoria et François Wattiez

Selon moi, tant que je prends du plaisir à poser, que le sujet de la photo est bien travaillé et qu’une émotion s’en dégage… Aucune limite n’a lieu d’être.

C’est d’ailleurs à cela que l’on reconnaît un grand artiste : ce qui peut apparaître comme une barrière de prime abord, s’avère admirable et artistique grâce à la discipline qui l’illustre.

Peux-tu nous décrire le déroulement d’un shooting ?

Idéalement, un shooting se prépare en amont, le(s) photographe(s) discute(nt) de leurs aspirations, du plan de la séance et des modalités.

Sur le lieu du shooting, la modèle se change selon la thématique, pendant que le photographe règle ses lumières.

La plupart du temps, la séance commence toujours avec des poses d’échauffement, avant de réaliser des rendus pertinents.

Une séance dure rarement plus de 3 h d’affilées, pendant lesquelles, il y a une véritable interaction avec le photographe.

As-tu des astuces pour être à l’aise devant l’objectif ?

Ne pas se prendre au sérieux, faire rire et se moquer de soi-même permet de détendre l’atmosphère et d’apporter une ambiance conviviale.

Les astuces de belgian Modele Victoria pour être à l’aise devant l’objectif
Crédits : @belgianmodele_victoria et Joris Berthelot

Quels conseils donnerais tu à un(e) modèle débutant(e) ?

D’être sur ses gardes, peu importe l’âge que l’on a, nous ne sommes jamais assez prudents !!!

Si un photographe vous contacte, cherchez des sites, des réseaux sociaux remplis. Faites vous accompagner en cas de doute et laissez un lieu et une adresse à une personne de référence !

En tant que modèle débutante, laissez-vous aller à vos envies, testez et vous créerez vos propres limites au fur et à mesure, sans pression…

Mais surtout, faites-le pour vous, pour votre plaisir !

Que souhaites-tu montrer à travers tes photos ?

Ma liberté !

Que souhaites-tu montrer à travers tes photos ?
Crédits : @belgianmodele_victoria et Stéphane Ribault

La liberté de montrer que mon corps m’appartient. J’en fais ce qui me plaît.

Quoi qu’on en pense, la liberté de franchir les limites selon certains, montrer qu’un corps de femme avec des rondeurs et une petite poitrine, avec une pilosité abondante, une taille marquée ou pas, reste un corps de femme qui mérite d’être respecté et apprécié dans une société qui prône “la pseudo-perfection” culpabilisante.

La liberté de montrer que mon corps m’appartient. J’en fais ce qui me plaît. Belgian Modele Victoria
Crédits : @belgianmodele_victoria et François Wattiez

J’aimerais participer à des campagnes de sensibilisations à l’avenir, notamment : la violence conjugale et le combat contre l’endométriose.

Qui sont les photographes qui t’inspirent ? Avec quel photographe rêves-tu de shooter ?

Je rêve de passer devant l’objectif de :

J’adore leurs mondes, les émotions qui se dégagent des photos et de la qualité du travail du photographe.

Peux-tu nous partager ta meilleure expérience de shooting ?

Il s’agit d’un de mes premiers shooting où j’ai vraiment ressenti que cette activité prendrait de l’ampleur dans ma vie.

Le photographe était très professionnel et j’ai shooté dans une maison de maître très jolie. J’espère avoir à l’avenir, d’autres expériences plus hors du commun.

La meilleure expérience de shooting de belgian Modele Victoria
Crédits : @belgianmodele_victoria, Dany (photographe) au Studio D 136

Quel photographe me conseillerais-tu d’interviewer ? Quel(le) Modèle ?

Ton rapport aux réseaux sociaux

Que penses-tu des réseaux sociaux ? Comment les utilises-tu ?

Ce sont des outils très utiles au quotidien, mais parfois un peu invasifs.

Il est difficile de m’en détacher, car pour être vu, il faut être virtuel (plutôt cocasse).

Les réseaux sociaux peuvent être aussi pratiques que destructeurs, mais ceci est plus relatif au côté “social”.

Ils ont tendance à véhiculer de fausses informations “idéales” nous ramenant incessamment à notre propre vie qui semble souvent si fade en comparaison.

Je les utilise pour :

  1. Créer de l’interaction,
  2. Me faire connaître,
  3. Partager mon art.

Cela me permet de voir le travail d’autres modèles, photographes et de remettre en question mes croyances, mes limites et mes goûts.

En soi, j’essaie de maintenir un équilibre entre la création de relations et l’interaction avec le public, mais aussi de protéger et d’harmoniser le milieu photographique, ma vie privée et professionnelle.

Combien de temps en moyenne chaque jour ?

Si on rassemble tout, je dois tourner au mieux autour d’une moyenne de 4 h par jour au minimum.

C’est une véritable activité quotidienne.

Combien de temps en moyenne les réseaux sociaux chaque jour ?
Crédits : @belgianmodele_victoria et Stéphane Hanoulle

Ton réseau social préféré ? Pourquoi ?

Instagram est le plus en adéquation avec mon activité photographique.

J’ai plus d’aisance à y mettre des photos dénudées que Facebook qui n’accepte pas.

Ton rapport au voyage

Tes 3 coups de cœur en France ? Pourquoi ?

Fête de la Véraison à Châteauneuf du Pape, illustrant la cité médiévale.

J’ai beaucoup aimé cette ambiance mettant en évidence leur beau patrimoine, ainsi que les dégustations locales… (si vous voyez ce que je veux dire).

Amatrice d’attractions, Disneyland Paris est un des seuls endroits au monde où je peux tout oublier et profiter de l’instant dans un monde féerique qui me charme à chaque fois.

Le Mont-St-Michel et sa marée emblématique m’ont impressionnée !

A l’étranger ?

Santorin !

Cet archipel est magnifique à visiter en journée. A partir de la golden hour, le lieu devient magique : le soleil se réfléchit sur les murs blancs, l’ambiance est chaleureuse et festive…

J’en ai encore des étoiles dans les yeux.

Comment prépares-tu tes voyages ? As-tu des rituels avant de partir ?

Disponible depuis peu sur le marché de l’emploi, je n’ai pas l’occasion de projeter de grands voyages pour l’instant.

Cependant, j’aimerais découvrir les USA, les pays scandinaves, la Polynésie française et redécouvrir la Crête.

D’une manière générale, j’aime l’organisation. Les visites sont assez libres, mais être prévoyante me rassure.

Est-ce que vérifier 5 fois sa valise, que les prises soient débranchées et dire à mon chat que je reviens vite est un rituel ?

Ton prochain projet de voyage ? Pourquoi ?

Rome avec ma meilleure amie.

Nous avons la même conception du voyage, nous aimons la mythologie romaine et surtout les glaces italiennes.

Les USA, parce que les paysages sont diversifiés, les cultures et les mentalités sont très différentes, c’est la démesure. Il s’agit d’un spectacle permanent dans des villes uniques et emblématiques…

Les pays scandinaves me fascinent pour leurs paysages naturellement majestueux.

La carte blanche de Belgian Modele Victoria

Le nu artistique…

La carte blanche de Belgian Modele Victoria
Crédits : @belgianmodele_victoria et Julien

Une visibilité qui semble déranger certains en 2020. J’ai d’ailleurs participé à une exposition portant sur : “ La nudité choque-t-elle encore au XXI ème siècle”, par le collectif Etiram lors du festival RAMDAM.

L’objectivation de la femme est encore très présente dans une société demeurant très patriarcale.

Il est important de dénoncer la liberté que prennent certains hommes à nous insulter, nous dénigrer parce que nous posons, parce que nous nous montrons.

Certains hommes éprouvent des difficultés à discerner la photographie boudoir et nu artistique des films pornographiques et du politiquement correct.

La carte blanche de Victoria
Crédits : @belgianmodele_victoria, Claude Vanbaelen (photographe) au Studio D 136

Pourtant, la nudité est partout, à portée de main.

Je ne suis pas spécialement une féministe, mais je pense que la femme doit encore affronter beaucoup de combats.

Où retrouver Belgian Modele Victoria ?

Tu peux retrouver Belgian Modele Victoria sur :

Où retrouver Belgian Modele Victoria ?
Crédits : @belgianmodele_victoria et Studio D 136

Un grand merci à Victoria pour sa confiance, sa promptitude à répondre à mes questions (moins de 48 h) et toutes ses sublimes photos qui illustrent son interview.

Le savais-tu ? Chaque article me prend entre 4 et 5 heures de travail, soit 31,32€ au SMIC horaire net. Je m’en fiche royalement car j’ai pris beaucoup de plaisir à écrire cet article pour toi. Pour m’encourager, laisse-moi un petit commentaire sur cet article et partage-le avec un(e) ami(e) qui aime la photographie. Cela ne te prendra que quelques secondes et cela me fera extrêmement plaisir. En plus, cela aidera mon site a être mieux classé dans Google.

Guillaume Servos

A toi, quelle question aimerais-tu poser à Belgian Modele Victoria ?

Tu es sur Pinterest ? Moi aussi ! Ne me laisse pas toute seule.

Découvre mon interview avec Belgian Modele Victoria, modèle photo. Au menu : son rapport à la photographie, aux réseaux sociaux et au voyage.
Belgian Modele Victoria : interview à contre-courant

2 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *