Pinterest Tag -->
Temps de Lecture : 7 minutes

Comment écrire et structurer des articles de blog qui déchirent sans se prendre la tête ? Au menu : blogging, audience, SEO, copywriting, persuasion…

Après avoir écrit presque 400 articles sur mon blog + quelques articles invités, j’ai commis beaucoup d’erreurs et j’ai beaucoup tâtonné.

Au final, je me suis beaucoup documenté et j’ai beaucoup appris en matière de blogging.

Plus tu apprends sur un sujet, plus tu découvres qu’il te reste encore beaucoup de choses à apprendre (#modestie).

Dans cet article, je vais te partager mon expérience et les bonnes pratiques communément acceptées en matière de blogging.

Prêt(e) ?

Avant que j’oublie, tu peux aussi découvrir :

Blogging #1 : structurer des articles de blog qui déchirent

Avant de faire le grand saut dans le blogging, tu dois être bien préparé.

Voici les étapes à suivre pour transformer ton article de blog en une publication qui va déchirer !

Connais ton audience

Avant de commencer à écrire, prends déjà bien le temps de suivre les facteurs que je vais te lister, surtout si tu veux que ton contenu :

  1. Fasse mouche dans la tête de ton lecteur,
  2. Soit un puissant outil pour appuyer et renforcer ton expertise.
Blogging : connais ton audience avec Answer the public pour structurer des articles de blog qui déchirent
Answer The Public

Par exemple :

  • Quel contenu ton lecteur aime t-il consommer ? Plutôt des articles longs, des articles courts, des vidéos, des infographies, des podcasts, des vidéos…
  • Comment ton lecteur lit et scanne ton contenu ? Est-ce qu’il aime plutôt les articles avec (ou sans) photo ?
  • Quels sont les problèmes qu’il affronte dans son business et comment peux-tu l’aider à y faire face ?
  • Que peux-tu lui apporter après la lecture de ton article ? Un livre blanc, une check-list, un PDF ?
  • Quels sont les types de contenu populaires dans ta thématique ? Par exemple, tu peux te servir d’Ubersuggest ou d’Answer The Public pour voir ce qui fonctionne le mieux dans ta niche.
  • Quels sont les articles les plus populaires sur ton blog ? Décortique ton Google Analytics et identifie les articles populaires et le profil type de ton audience. Les analytics de Pinterest et Instagram peuvent également être de vraies mines d’or.

Choisis ton mot-clé principal et tes mots-clés secondaires (SEO)

Au niveau du SEO, tu dois identifier ton mot-clé principal (celui sur lequel tu veux être positionné) et tes mots-clés secondaires.

Une fois que le tour est joué, tu dois inclure ces mots-clés dans ;

  • Ton titre SEO,
  • Le titre de l’article,
  • La description,
  • Les sous-titres.

Cela va permettre aux moteurs de recherche de mieux indexer ton contenu qui remontera plus rapidement dans les résultats.

Evidemment, le SEO est beaucoup compliqué (et complexe) que cela, mais cela représente déjà un bon début.

Tes lecteurs qui font une recherche sur Google ont un problème spécifique. Ils attendent de toi des réponses spécifiques. Tu ne dois pas les décevoir.

Si Google voit que tes visiteurs ne restent pas assez longtemps sur ton article et qu’ils ne vont pas consulter d’autres pages de ton blog, cela envoie un signal négatif.

Par exemple, tape « comment promouvoir mes articles de blog avec Pinterest » dans Google et clique sur le résultat n°2.

Tu vas arriver sur une page et y rester 15 secondes avant d’appuyer sur la flèche retour en arrière de ton navigateur et cliquer sur le lien 4.

A ton avis, que suppose Google ?

Que le lien 2 ne t’a pas apporté la réponse que tu cherchais. Résultat : il va dégrader le lien 2 et faire remonter le lien n° 4.

Blogging #2 : la recette du succès

Avant de devenir la reine (ou le roi) du blogging, soigne la lisibilité de ton article et suis les bonnes pratiques SEO.

Un titre clair qui donne envie

Les titres des articles jouent un rôle très important. Ils doivent capturer immédiatement l’attention du lecteur et l’inciter à cliquer.

Un titre efficace résume les aspects les plus importants de ton article en utilisant ton mot-clé principal.

Il permet à ton lecteur de se faire une meilleure représentation de ce qui se cache derrière et doit le convaincre que cela vaut vraiment le coup de dépenser du temps à le lire.

D’après Chip Heath et Dan Heath dans « Made to to stick », les idées (et les titres) qui collent sont :

  • Simples,
  • Inattendues,
  • Concrètes,
  • Crédibles,
  • Susciter l’émotion,
  • Raconter une histoire.

Evidemment, c’est compliqué de réunir tous ces éléments dans un même titre, mais essaie de réunir déjà 2-3 éléments.

Des visuels qui sont au service du texte

Tes visuels travaillent main dans la main avec tes textes pour capturer et maintenir l’attention de ton lecteur. Utilise des images qui reflètent ta personnalité et les valeurs de ta marque.

PS : chaque image doit avoir un nom et une balise ALT pour ne pas pénaliser ton SEO.

Des visuels qui sont au service du texte
Crédit : Canva Pro

Une introduction personnelle (blogging)

Tu veux que ton audience pense que tu es un(e) spécialiste de ton secteur ?

  1. Essaie de lui parler comme à un ami. Présente les sujets de ton article avec humour et personnalité.
  2. Ne te prends pas trop au sérieux. Questionne ton lecteur. Interpelle-le et donne lui l’impression que lorsqu’il lit ton article, il discute avec toi une bière à la main dans un pub.
  3. Fais-lui visualiser le résultat final et fais-lui imaginer tout ce que tu vas lui apporter.

Des sous-titres clairs

Organise et décompose le corps de ton article avec des sous-titres clairs qui lui racontent ce qu’il va découvrir.

La plupart des lecteurs (80 %) vont scanner ton article et s’arrêter sur les sections qui les intéressent le plus.

Plus ton contenu sera lisible et bien organisé, plus ton lecteur trouvera rapidement ce qu’il recherche et passera donc du temps sur les sections qui l’intéressent le plus.

Une conclusion qui résume les points-clés

Résume les points clés à retenir de ton article. Cela peut être sous la forme d’un texte ou d’une infographie (coucou Canva).

Félicitations, tu as fourni la bonne information et les bons outils à ton lecteur.

Tu l’as inspiré, motivé à passer à l’action et permis de trouver ce qu’il était venu chercher.

Bravo !

Un appel à l’action qui motive (vraiment)

C’est l’heure de montrer à ton lecteur ce que tu attends de lui en retour.

Dis-toi que si ton lecteur est allé au bout de ton article de 1 500 mots, il a (certainement) trouvé les réponses à son problème. Il a maintenant envie de te rendre la pareille.

Les psychologues appellent ça le principe de réciprocité (coucou Robert Cialdini).

  • Est-ce que tu veux qu’il télécharge ton livre blanc ? Ta check-list ?
  • Rejoigne ton groupe Facebook ?
  • Ecoute ton podcast ?
  • Participe à ton tableau collaboratif Pinterest ?
  • Te laisse un commentaire ?
  • Partage ton article sur ses réseaux sociaux ?
Blogging : la recette du sccès d'un article qui déchire

Quelques astuces supplémentaires pour soigner la structure de tes articles de blog

Merci d’être arrivé jusqu’ici, cela me touche beaucoup.

Des paragraphes courts

Personne n’aime lire de longs blocs de texte.

Sur un écran d’ordinateur, ce n’est déjà pas très agréable et sur smartphone, c’est encore pire !

Assure-toi que tes paragraphes sont courts et digestes. Plus ton article est aéré, plus ton lecteur aura envie de le consommer et de venir picorer ce qui l’intéresse.

Par exemple, mes paragraphes ne dépassent pas généralement 2-3 phrases et ne représente pas plus 2 ou 3 lignes d’un écran d’ordinateur.

Cela te permet de lire des longs articles sans ressentir de fatigue visuelle.

Des listes (bullet points)

Rien n’est plus efficace que les listes pour organiser et structurer ton texte. Utilise-les autant que tu peux et donne à ton lecteur ce qu’il veut.

PS : je suis accro aux bullet points !

Des liens supplémentaires pour apporter encore plus de valeur (blogging)

Maintenant que ton lecteur est arrivé jusqu’à ton blog, c’est important de le nourrir.

Tu as probablement en stock d’autres articles qui pourraient l’aider à résoudre son problème.

Essaie de connecter tes articles entre-eux pour donner le maximum de valeur à ton lecteur en plaçant des liens dans tes articles.

Par exemple, tu veux en savoir plus sur tel sujet, clique sur mon article XYZ.

Ton lecteur va adorer. Tu lui mâches le travail et en plus, Google adore ça.

A retenir (et à partager)

Comment écrire et structurer des articles de blog qui déchirent sans se prendre la tête ? Au menu : blogging, audience, SEO, copywriting, persuasion...
Infographie Blogging : écrire des articles de blog (qui déchirent)

Pour en savoir plus, je te conseille le très bon article en anglais de Kayla Marie Butler du blog Ivory Mix.

Le savais-tu ? Chaque article me prend entre 4 et 5 heures de travail, soit 31,32€ au SMIC horaire net. Je m’en fiche royalement car j’ai pris beaucoup de plaisir à écrire cet article pour toi. Pour m’encourager, laisse-moi un petit commentaire sur cet article et partage-le avec un ami qui s’intéresse au blogging. Cela ne te prendra que quelques secondes et cela me fera extrêmement plaisir. En plus, cela aidera mon site a être mieux classé dans Google.

Guillaume Servos

A toi, comment procèdes-tu en matière de blogging ?

Les solutions que je propose

Chef d’entreprise ou responsable marketing, je peux vous aider à :

  • Générer du trafic, des conversions et des ventes avec la création de contenus,
  • Générer du trafic qualifié sur votre site internet avec Pinterest.

Tu es sur Pinterest ? Moi aussi ! Ne me laisse pas toute seule.

Comment écrire et structurer des articles de blog qui déchirent sans se prendre la tête ? Au menu : blogging, audience, SEO, copywriting, persuasion...
Blogging : écrire des articles de blog (qui déchirent)