Découvre mon interview avec Clarisse Gratecap, entrepreneure lyonnaise dans la communication. Au menu : son rapport à l'entrepreneuriat, au blogging, aux réseaux sociaux et au voyage.

Clarisse Gratecap : interview d’une entrepreneure

Dernière mise à jour le

Temps de Lecture : 11 minutes

Découvre mon interview avec Clarisse Gratecap, entrepreneure lyonnaise dans la communication. Au menu : son rapport à l’entrepreneuriat, au blogging, aux réseaux sociaux et au voyage.

Chaque mois, je te propose une rencontre avec une personne pour laquelle j’ai eu un coup de cœur.

Selon mon invité, l’interview s’articule autour de la thématique de la photographie, du voyage, du street art, du marketing ou des réseaux sociaux.

Pour cet épisode 62, je te présente Clarisse Gratecap (snapologie.com), fondatrice de Snapologie qui conçoit des activations de marques sur Snapchat.

Avant que j’oublie, tu peux également découvrir mes interviews avec :

Présentation de Clarisse Gratecap

Peux-tu te présenter en quelques lignes pour ceux ou celles qui ne te connaîtraient pas encore ?

Après plusieurs expériences dans le domaine de la communication, je me suis lancée dans l’aventure entrepreneuriale afin de concilier ma vie personnelle et mes ambitions professionnelles.

Je suis la fondatrice de Snapologie, une structure qui conçoit des activations de marques sur Snapchat.

Présentation de Clarisse Gratecap
Crédit : Clarisse Gratecap

Depuis plus de 3 ans, je propose des solutions créatives et sur mesure qui reposent sur des :

  • Campagnes d’ads,
  • Expériences immersives avec la réalité augmentée,
  • Animation événements,
  • Concours ou opérations spéciales,
  • Formations,
  • Hackathons de Lenses…

Ton rapport à l’entrepreneuriat

Peux-tu nous présenter ton parcours professionnel ?

Après des études en communication, j’ai eu différentes expériences en agence et côté annonceur avant de lancer ma micro-entreprise de conseil en communication dédiée au Content Marketing.

J’ai ensuite décidé de me spécialiser sur Snapchat qui est un réseau social qui m’a enthousiasmé dès son lancement et qui reste mal connu et souffre de nombreux préjugés en France.

Pourquoi es-tu devenu entrepreneure ?

J’ai appris beaucoup au sein des différentes entreprises dans lesquelles j’ai travaillé, mais j’ai toujours ressenti l’envie d’être plus libre dans mes décisions mais aussi mon organisation.

Après avoir eu mon 1er enfant, j’ai vraiment eu envie de pouvoir organiser mon temps en fonction de mes priorités. Je voulais aussi proposer mes propres services, avoir ma vision et mes valeurs.

Clarisse Gratecap

J’aime également le fait de pouvoir travailler avec des indépendants, spécialistes de leur domaine pour compléter mes compétences sur certaines missions.

Les process sont bien plus agiles que dans une entreprise, les décisions se prennent rapidement et les nombreuses rencontres que je fais me nourrissent beaucoup.

Je n’ai pas pour ambition de diriger 150 personnes et d’avoir des grands bureaux tape à l’œil ! Ce n’est pas comme cela que je mesure ma réussite.

Pour moi elle passe par :

  • La satisfaction de mes clients,
  • L’intérêt que je trouve dans mes missions : ce sont celles qui me demandent de trouver des réponses les plus créatives possibles qui me plaisent le plus,
  • La liberté de pouvoir choisir ce à quoi je dédie mon temps (être présente pour les spectacles d’école où les compétitions sportives des enfants, voyager et travailler de n’importe où, aller à des concerts un peu partout en Europe, prendre du temps pour moi et nourrir ma créativité…),
  • Gagner suffisamment d’argent pour maintenir mon niveau de vie.

Quelles sont les principales qualités nécessaires pour être entrepreneur(e) ?

Il est important d’avoir un bon réseau pour échanger sur ses problématiques.

Il faut se faire confiance pour oser prendre des décisions et s’y tenir suffisamment longtemps pour pouvoir évaluer si elles fonctionnent ou non.

Clarisse Gratecap

Et aussi faire preuve d’humilité et savoir se remettre en question quand il faut.

Observer et écouter les autres pour apprendre d’eux.

Être rigoureux dans sa gestion (et notamment ses devis / facturations pour éviter les impayés).

Toujours traiter les gens avec respect (peu importe leur fonction actuelle, vous les recroiserez forcément un jour où l’autre).

Savoir prendre du recul pour gérer les montagnes russes émotionnelles auxquelles on est confronté quotidiennement.

Quelles sont les principales difficultés que tu as rencontrées dans ton parcours de freelance ? Comment les as-tu surmontées ?

A mes débuts, j’avais du mal à me sentir légitime dans ma fonction (malgré mon expérience).

Je voulais beaucoup aider tout le monde et je baissais très souvent mes tarifs pour arranger mes clients sans parler des nombreuses factures impayées que j’ai laissées derrière moi.

Cela générait pas mal de frustration chez moi.

J’ai compris plus tard qu’il était important de donner une vraie valeur à mon travail et de me tenir aux tarifs que j’avais définis.

Je me suis aussi faite accompagner par un mentor qui m’a aidée à surmonter pas mal de blocages.

Il y a aussi parfois des moments de doute sur mes décisions, mon offre… j’essaie de me ressourcer autant que possible (en voyageant près ou loin de chez moi, une simple balade au bord de l’eau m’aide souvent à y voir plus clair).

Je fais aussi des bilans mensuels pour bien voir l’évolution de ma structure, de mes envies et de ma satisfaction. Je note ainsi les erreurs que j’ai commises pour éviter de les reproduire.

Clarisse Gratecap

Ton meilleur souvenir avec un client ?

Je n’ai pas de souvenir en particulier qui se place au dessus des autres.

J’ai la chance d’avoir des clients intéressants et qui me laissent une bonne part de liberté d’action ce qui est très satisfaisant.

Ton pire souvenir avec un client/prospect ?

Mon pire souvenir est le manque de respect de certaines personnes qui trouvent toujours une excuse pour ne pas payer leur prestataire.

Les petites structures sont souvent traitées avec dédain.

Tes conseils pour un(e) entrepreneur(e) qui débute ?

NE PAS :

  • Se lancer sans avoir eu un emploi salarié d’abord.
  • Rester seul et travailler son réseau,
  • Se brader.

Avoir une vraie vision sur le long terme et une stratégie d’acquisition clients.

Tes astuces pour être productive ?

Il faut avant tout bien se connaître et savoir à quel moment de la journée on est le plus efficace.

Je prépare toujours ma semaine avec les différentes tâches à accomplir chaque jour et je fais en sorte de mettre les tâches les plus complexes le matin (ce qui est le mieux pour moi).

L’après-midi, je m’occupe de tâches moins exigeantes.

Je fais aussi en sorte de laisser le vendredi libre pour :

  • Pouvoir finir ce que je n’ai pas eu le temps de faire,
  • Prendre le temps de lire des articles que j’ai mis de côté,
  • Réfléchir sur ma stratégie d’entreprise.

Ton rapport au blogging

Pourquoi as tu décidé de te lancer dans la création de ton site ?

J’ai un blog depuis longtemps car je suis convaincue par l’inbound marketing.

D’ailleurs, j’ai commencé mon blog autour de Snapchat avant même de savoir exactement ce que j’allais proposer comme services.

Je crois beaucoup au fait de donner des informations qualitatives gratuitement pour se faire connaître en tant qu’expert et pour aider les gens.

J’ai vraiment à cœur de faire mieux connaître Snapchat et toutes ses opportunités.

Peux-tu nous présenter ton site ?

J’ai donc un blog qui s’appelle snap-marketing (snap-marketing.fr) et qui vit en dehors de mon site.

Je l’ai vraiment pensé comme un magazine d’infos autour de Snapchat avant d’être un outil de promotion de mon activité.

A côté de cela, j’ai mon site Snapologie qui décrit mes services et donne également des clés pour mieux comprendre et utiliser Snapchat.

Combien de temps passes tu en moyenne pour créer un article ?

Cela dépend du temps que j’ai.

Comme tout le monde, j’ai tendance à prioriser mes clients et à faire passer mes articles de blog après.

Pour palier cela, je m’oblige à faire un article par semaine qui est une revue de presse des infos importantes qui se sont passées dans la semaine.

C’est un dérivé de la newsletter qui est elle-même basée sur la curation d’articles que je tweete.

Ce fonctionnement me permet de produire du contenu qualitatif rapidement et de rester régulière dans le rythme de publication.

Quand j’ai du temps et qu’il y a des informations importantes, je rédige un article de fond sur lequel je peux passer entre 1 h et 2 h.

Peux tu nous expliquer comment tu procèdes ? Les différentes étapes ?

Le schéma idéal (mais pour lequel je n’ai pas toujours le temps) est de préparer les sujets de mes articles avec un planning et les contenus ou offres vers lesquels je souhaite renvoyer mes lecteurs.

J’aime bien faire des séries d’articles autour d’une même thématique.

Ensuite, je prépare un plan, je cherche éventuellement des sources complémentaires, je rédige, je cherche des images, j’optimise le SEO et je publie.

Après, je fais la promotion sur les différents réseaux sociaux : Twitter, Facebook, LinkedIn et même Pinterest (quand j’ai le temps).

Tes conseils pour un/une débutant(e) qui voudrait se lancer ?

  • Être généreux dans sa démarche, le faire d’abord pour donner de l’information.
  • Construire une stratégie cohérente avec une ligne éditoriale bien définie.
  • Préparer un planning de publications et s’y tenir (ne pas être trop ambitieux et vouloir publier tous les jours par exemple, il faut tenir le rythme sur la durée).
  • Avoir des connaissances ou se former au SEO.
  • Avoir une vraie stratégie de promotion de ses publications sur les réseaux sociaux notamment.
  • Être patient, on ne fait pas 50 000 visites en 1 mois !

Ton rapport aux réseaux sociaux

Que penses-tu des réseaux sociaux ? Comment les utilises-tu ?

A titre professionnel, les réseaux sociaux offrent une vraie opportunité et agissent comme une caisse de résonance.

Ils permettent de se faire connaître et aussi de faire connaissance avec des gens très intéressants.

Ils permettent de connaître les tendances, de mieux cerner ses clients et prospects en écoutant leurs conversations, mais peuvent aussi se retourner contre vous en générant des bad buzz très rapidement.

Les réseaux sociaux nécessitent une présence constante et une stratégie bien ficelée.

A titre personnel je suis assez épouvantée par la propagation des fake news qui se généralise et l’augmentation de l’agressivité et du harcèlement en ligne.

Ils génèrent aussi la mise en scène constante de sa vie avec la création d’un véritable persona en ligne qui a une vie éblouissante et à qui tout réussit !

J’utilise les réseaux sociaux uniquement dans le cadre professionnel en faisant attention à bien rester pertinente et ne pas sortir de ma ligne éditoriale. Ils me servent à montrer mon expertise.

Combien de temps en moyenne chaque jour ?

Beaucoup trop de temps !

Je publie plusieurs fois par jour en fonction des infos que je trouve et je passe aussi beaucoup de temps à regarder ce qu’il s’y passe.

Du coup, mon usage pro dévie souvent vers un usage perso où je me laisse happer par les vidéos marrantes et autres même…

Au final je dois bien y passer plus de 2 h par jour.

Ton réseau social préféré ? Pourquoi ?

Mon préféré c’est bien évidemment Snapchat !

Il ne possède aucun des travers que j’ai pu citer un peu plus haut.

Il est totalement différent des autres réseaux sociaux et permet une grande créativité pour s’exprimer.

J’aime particulièrement l’usage de la réalité augmentée et ses possibilités infinies.

Il est facile d’utilisation et ne nécessite pas forcément beaucoup de temps sur la création des contenus qui n’ont pas besoin d’être aussi esthétiques que sur Instagram.

Ton rapport au voyage

Tes 3 coups de cœur en France ? Pourquoi ?

Bouzigues, un petit village très agréable au bord de l’étang de Thau avec en plus des super restaurants de fruits de mer avec une très jolie vue.

Yvoire, un très joli petit village médiéval au bord du lac Léman où il fait bon flâner hors saison.

Le lac d’Aiguebelette qui a une couleur magnifique et offre de très jolis petits coins isolés pour profiter du soleil sur un rocher.

A l’étranger ?

Lisbonne est vraiment une ville très agréable avec plein de street art, des restaurants délicieux et pas chers et des gens très sympas.

Cadaqués est un petit village d’Espagne avec des petites ruelles escarpées où il fait bon se promener au bord de la mer.

Cadaqués en Esapgne est dans les 3 coups de cœur de Clarisse
Crédit : Clarisse Gratecap

J’ai beaucoup aimé Hoi An au Vietnam. La ville est très jolie avec ses lanternes et la plage est sublime.

Comment prépares-tu tes voyages ? As-tu des rituels avant de partir ?

Pas de rituels avant de partir, mais je prépare toujours mes voyages en achetant des guides et en regardant des vidéos sur YouTube pour faire une sélection des choses à voir, faire et manger.

A partir des renseignements que je prends, je prépare mon itinéraire.

J’aime bien prévoir les hôtels à l’avance (surtout quand on voyage avec les enfants). Par contre, je laisse du temps à chaque étape pour visiter au gré de nos envies.

On n’est pas du genre à se lever à 5 h tous les matins pour faire des visites intensives toute la journée et rentrer crevés le soir. On préfère prendre le temps de vivre avec les locaux, se promener, s’arrêter dans des petits cafés…

Ton prochain projet de voyage ? Pourquoi ?

Notre prochaine destination sera le Guatemala / Belize.

Je suis plutôt attirée par l’Asie habituellement, mais je suis tombée sur des photos du Guatemala que j’ai trouvées superbes et en creusant un peu j’ai découvert qu’il y avait plein de paysages différents : lacs, forêts, villes, volcans en activité, ruines Maya…

Et une culture très riche.

En plus, c’est aussi une destination assez peu touristique.

Où retrouver Clarisse Gratecap ?

Tu peux retrouver Clarisse Gratecap sur :

Un grand merci à Clarisse Gratecap pour sa confiance. Pour l’avoir déjà croisée lors de meetups, sa passion communicative et sincère pour Snapchat m’avait marqué.

Le savais-tu ? Chaque article me prend entre 3 et 4 heures de travail, soit 31,32€ au SMIC horaire net. Je m’en fiche royalement car j’ai pris beaucoup de plaisir à écrire cet article pour toi. Pour m’encourager, laisse-moi un petit commentaire sur cet article et partage-le avec un(e) ami(e) qui est freelance ou entrepreneur(e). Cela ne te prendra que quelques secondes et cela me fera extrêmement plaisir. En plus, cela aidera mon site a être mieux classé dans Google.

A toi, quelle question aimerais-tu poser à Clarisse Gratecap ?

Tu es sur Pinterest ? Moi aussi ! Ne me laisse pas toute seule.

Découvre mon interview avec Clarisse Gratecap, entrepreneure lyonnaise dans la communication. Au menu : son rapport à l'entrepreneuriat, au blogging, aux réseaux sociaux et au voyage.
Clarisse Gratecap : interview d’une entrepreneure

0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *