Tu voyages souvent et tu as déjà été victime d'un vol retardé ou annulé ? Flightright te permet de te faire facilement dédommager.

Vol retardé, annulé : comment se faire dédommager facilement avec Flightright ?

Temps de Lecture : 8 minutes

Tu voyages souvent et tu as déjà été victime d’un vol retardé ou annulé ? Flightright te permet de te faire facilement dédommager.

Avant de parler en profondeur de Flightright, laisse-moi te raconter une petite histoire.

Lors de notre voyage de noce, nous sommes partis en Tanzanie. Nous avions le choix entre un vol direct Air France-KLM entre Paris et Arusha via Amsterdam ou un vol avec Ethiopian Airways via une escale à Nairobi.

D’habitude, nous sommes très sensibles au prix mais là, c’était notre voyage de noce, on a opté pour la solution qui nous semblait la plus rapide, la plus pratique et la plus chère aussi (100 € de plus chacun).

Résultat :

  1. 3 heures de retard,
  2. Aucune communication d’Air France, on nous a abandonnés à Amsterdam. On ne savait plus quel vol prendre !
  3. Vol direct remplacé par un Amsterdam-Nairobi et Nairobi-Arusha via Ethiopian Airways.

Bref, pour une première fois avec Air France, avant nous étions plutôt habitués à Easy Jet, vraiment pas terrible et disons-le même très décevant !

Ma femme écrit donc une lettre salée à Air France.

Résultat :

  • 50 € de bons de réduction à utiliser sur Air France à utiliser dans l’année.
  • A prendre ou à laisser !

Bref, à côté de la plaque totalement…

Ah si seulement j’avais connu Flightright à l’époque…

Avant que j’oublie, tu peux aussi découvrir :

Vol retardé ou annulé, que dit la loi ?

Bonne nouvelle, depuis 2004, il existe une réglementation européenne qui met en avant le droit du consommateur.

Si tu aimes le jargon juridique, je te mets le lien ICI.

Un règlement mentionne clairement les conditions d’indemnisation et de remboursement auxquels tu peux prétendre.

Evidemment, ne compte pas sur les compagnies aériennes pour venir te proposer les meilleures compensations…

Malheureusement, rien n’est automatique. Cela serait trop simple et trop coûteux pour les compagnies. Tu dois le réclamer.

Vol retardé ou annulé, que dit la loi ?

Vol retardé ou annulé, quels sont les dédommagements possibles ?

Aujourd’hui, je suis de bonne humeur. Je vais donc t’épargner le jargon juridique européen.

Pour faire simple, retiens seulement que :

  1. Le montant des indemnités d’un vol retardé, annulé ou surbooké ne dépend pas du prix du billet d’avion mais de la distance du vol. En clair, la loi ne fait aucune différence. Peu importe que tu aies un billet d’avion EasyJet ou Air France.
  2. Les montants des dédommagements sont réglementés et fixés par la réglementation européenne.
  3. Tu peux prétendre à une indemnité comprise entre 250€ et 600€ par passager.
  4. Tu disposes de 5​ ans après le vol ​pour faire valoir tes droits.
Vol retardé ou annulé, quels sont les dédommagements possibles ?

Dans quels cas peux-tu te faire dédommager ?

Ton vol a été lourdement retardé ? Tu as été victime d’un surbooking et d’un refus d’embarquement ? Ton vol a tout bonnement été annulé ?

Bref, il existe malheureusement plein de situations qui peuvent venir perturber ton voyage.

Pour simplifier au maximum les choses, laisse-moi te préciser dans quels cas tu peux prétendre à une indemnisation.

Un vol retardé est indemnisable à partir de 3 h

A partir de deux heures, tu peux déjà prétendre à des prestations de base comme des boissons ou une collation.

A partir de trois heures, la compagnie aérienne doit alors te verser un dédommagement dont le montant est compris entre 250 € et 600 € par personne. Il se calcule en fonction de la distance du vol.

Barème d’indemnisation pour un vol retardé

  1. Retards sur vols court-courrier (jusqu’à 1 500 km), tu dois recevoir une compensation de 250 € ;
  2. Vols moyen-courrier (entre 1 500 km et 3 500 km), compensation de 400 € ;
  3. Vols long-courrier (plus de 3 500 km), indemnisation de 600 €.

Les conditions d’application

Ces conditions sont uniquement valables si le vol retardé décolle ou atterrit depuis ou sur un aéroport de :

  • L’Union Européenne (UE),
  • Norvège,
  • Islande,
  • Suisse.

Si ton vol est en provenance d’un aéroport extérieur à l’UE, il faut que le vol soit exploité par une compagnie de l’Union Européenne.

Les exceptions

Evidemment, tu imagines bien que le législateur européen a prévu des exceptions.

Pourquoi faire simple quand on peut faire compliqué ?

Dans certains cas de force majeure, la compagnie aérienne ne pourra pas être tenue pour responsable et tu ne toucheras donc aucune indemnité.

Quelles sont ces circonstances extraordinaires ?

Comme tu peux déjà l’imaginer, elles sont souvent invoquées par les compagnies.

Elles sont vastes et variées.

Par exemple, citons les :

  • Grèves,
  • Blocages de l’aéroport ou de l’espace aérien,
  • Intempéries,
  • Oiseaux aspirés par un réacteur,
  • Troubles politiques…

Bref, les compagnies aériennes s’abritent souvent derrière ces prétextes pour éviter de verser une indemnité.

Un vol retardé est indemnisable à partir de 3 h, Flightright

Ton vol annulé est indemnisable à moins de 14 jours du départ

Comme pour un retard, le montant d’une indemnisation pour un vol annulé sera comprise entre 250 € et 600 € par personne.

Le dédommagement dépendra également des horaires du vol de remplacement et de la distance du vol mais pas du prix du billet.

Tu peux prétendre à une indemnisation uniquement si la compagnie aérienne t’a informé moins de 14 jours avant le départ…

Par exemple, si la veille, Air France t’informe de l’annulation de ton vol pour Athènes, tu peux prétendre à une indemnisation.


Vol retardé ou annulé, comment se faire dédommager ?

Pas de bullshit entre nous, toi et moi, on n’est ni des juristes, ni des experts du droit européen.

Effectuer sa demande de dédommagement seul peut vite devenir très pénible, voire totalement décourageant.

Effectuer les démarches seul = Galère

Plusieurs paramètres sont à prendre en compte pour pouvoir prétendre à une indemnité pour un retard ou une annulation de vol.

Dans un premier temps, tu dois contacter la compagnie aérienne pour leur demander ton indemnité de vol annulé ou retardé.

Je ne te cache pas que c’est souvent compliqué d’obtenir gain de cause.

Les compagnies aériennes sont peu enclines à payer pour la moindre réclamation et même quand tu es dans ton bon droit !

Je crois que ce n’est pas la peine de reparler des choses qui fâchent… Coucou le service client Air France !!

Si tu n’obtiens pas de réponse de la compagnie aérienne ou que cette réponse ne te convient pas, cela se complique pour toi.

Tu vas devoir entamer des démarches auprès d’organismes différents (comme la DGAC ou l’organisme européen).

Bref, je ne vais pas te mentir, la galère commence : entre les ouvertures de dossier, les lettres recommandées et les délais de réponse…

Flightright = Simplicité

Malheureusement si tes démarches auprès de la compagnie aérienne échouent et que tu ne souhaites pas te lancer dans un vrai parcours du combattant fastidieux, il existe Flightright.

Malheureusement si tes démarches auprès de la compagnie aérienne échouent et que tu ne souhaites pas te lancer dans un vrai parcours du combattant fastidieux, il existe Flightright.
Capture page d’accueil de Flightright

Depuis 2010, Flighright aide les passagers aériens à faire valoir leurs droits simplement et rapidement.

En 8 ans, Flightright a déjà permis à ses clients de récupérer plus de 200 millions d’euros.

Loin d’être négligeable, non ?

Comment cela fonctionne ?

Grâce à Flightright, tu peux immédiatement calculer ton éligibilité à une indemnité.

Ta demande d’indemnisation sera entièrement prise en charge, y compris les démarches légales si la compagnie refuse l’indemnisation.

D’ailleurs, on ne va pas se mentir c’est surtout dans ce second cas de figure que le service de Flightright est le plus utile !

Grâce à Flightright, tu peux immédiatement calculer ton éligibilité à une indemnité.
Capture page d’accueil de Flightright

Pour effectuer une demande, il te suffit juste de te rendre sur leur site et de saisir le numéro et la date de ton vol.

Combien cela coûte ?

Flightright prendra tout en charge, de A à Z et sans aucun frais pour toi.

Il se rémunèrent seulement à la commission.

Donc si :

  1. Ta demande d’indemnisation aboutit positivement (Bingo), ​la somme obtenue te sera directement reversée avec une retenue de 27% (+ la TVA).
  2. Ta demande échoue (snif, snif), tu n’as absolument aucun frais.

Merci qui ? Merci Flighright.

A retenir sur Flightright (et à partager)

  1. 95 clients sur 100 ne défendent pas leurs droits, soit par méconnaissance, soit par peur des démarches administratives à engager.
  2. Pour les retards sur vols court-courrier (jusqu’à 1 500 km), la loi prévoit une compensation de 250 € ;
  3. Pour les vols moyen-courrier (entre 1 500 km et 3 500 km), la loi prévoit une compensation de 400 € ;
  4. Retards sur les vols long-courrier (plus de 3 500 km), la loi prévoit une indemnisation de 600 € ;
  5. Ces conditions s’appliquent uniquement si le vol retardé décolle ou atterrit depuis ou sur un aéroport de l’UE + Suisse, Norvège, Islande.
  6. Si ta demande d’indemnisation aboutit, ​la somme obtenue te sera directement reversée avec une retenue de 27% (+ la TVA).

Bref (et même si je n’ai encore jamais essayé leur service), je ne peux que te conseiller de faire appel à Flightright pour faire défendre tes droits contre les méchantes compagnies aériennes quand elles sont en retard ou qu’elles annulent ton vol à la dernière minute.

Avec Flightright, tu n’as maintenant plus d’excuses !!

PS : il existe d’autres entreprises comme Travelrefund et Airhelp qui proposent les mêmes types de service.

Le savais-tu ? Chaque article me prend entre 3 et 4 heures de travail, soit 31,32€ au SMIC horaire net.  Je m’en fiche royalement car j’ai pris beaucoup de plaisir à écrire cet article pour toi. Pour m’encourager, laisse-moi un petit commentaire sur cet article et partage-le avec un ami qui prend souvent l’avion. Cela ne te prendra que quelques secondes et cela me fera extrêmement plaisir. En plus, cela aidera mon site a être mieux classé dans Google.

Guillaume

A toi, que penses-tu de Flightright ?

Ne me laisse pas toute seule !

Tu voyages souvent et tu as déjà été victime d'un vol retardé ou annulé ? Flightright te permet de te faire facilement dédommager.
Épingle-moi maintenant sur Pinterest.

2 réponses
  1. Volcompensation.fr dit :

    Merci pour cet article intéressant ! Comme vous le soulignée, Flightright garde 27% des indemnités (ses concurrents gardent entre 25 et 35%). C’est pour cela que notre site gratuit et bénévole vous accompagne pour obtenir par vous-même votre indemnisation… Et en garder 100% ! 😉

    Répondre

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *