Temps de Lecture : 6 minutes

Découvre mon interview avec Laetitia Pafundi, fondatrice de l’agence artistique Mona Craft. Au menu : son rapport à l’entrepreneuriat, aux réseaux sociaux et au voyage.

Pour cet épisode 52, je te présente Laetitia Pafundi, la fondatrice de l’agence artistique Mona Craft (mona-craft.art) qui a comme ambition de promouvoir les artistes peintres et de démocratiser l’art, à travers des événements et des projets atypiques.

Avant que j’oublie, tu peux également découvrir mes interviews avec :

Découvre mon interview avec Laetitia Pafundi, fondatrice de l’agence artistique Mona Craft. Au menu : son rapport à l'entrepreneuriat, aux réseaux sociaux et au voyage.

Présentation de Laetitia Pafundi

Peux-tu te présenter en quelques lignes pour ceux ou celles qui ne te connaîtraient pas encore ?

Bonjour, je m’appelle Laetitia Pafundi et je suis la fondatrice de l’agence artistique Mona Craft.

Mon ambition est de promouvoir les artistes peintres et de démocratiser l’Art, à travers des événements et des projets atypiques.

Laetitia Pafundi

Mona Craft met en lumière des artistes de talent dans des lieux originaux et conseille les professionnels dans l’acquisition d’œuvres d’Art.

Mon ambition est de promouvoir les artistes peintres et de démocratiser l’Art, à travers des événements et des projets atypiques. Mona Craft

Je propose également la rédaction de contenu pour aider les artistes à trouver les bons mots pour présenter leur travail.

Laetitia Pafundi
Crédit : Laurane Décombe  

Ton rapport à l’entrepreneuriat

Peux-tu nous présenter ton parcours professionnel ?

Je suis diplômée d’un Master marketing, vente et communication de l’École Supérieure de Commerce de Dijon.

Lors de mes études, j’ai effectué un stage dans une galerie d’art new-yorkaise. Cette expérience m’a confortée dans mon envie de travailler dans les jolies choses.

Ces dernières années, j’ai étudié en Irlande, je suis partie en mission au Mali, j’ai travaillé avec l’Inde, j’ai découvert la Russie… Je suis d’un tempérament très curieux et j’aime découvrir de nouvelles cultures.

Laetitia Pafundi
Ces dernières années, j’ai étudié en Irlande, je suis partie en mission au Mali, j’ai travaillé avec l’Inde, j’ai découvert la Russie… Je suis d’un tempérament très curieux et j’aime découvrir de nouvelles cultures. Laetitia Pafundi

J’aime aussi changer de métier !

Avant de créer Mona Craft, j’étais adjointe de direction dans une agence commerciale et responsable des achats pour une marque d’accessoires de mode.

Pourquoi es-tu devenu entrepreneure ?

Ce sont la curiosité et l’envie de vision globale de l’entreprise qui m’ont motivée à me lancer.

Maintenant, ce sont l’autonomie, les belles rencontres et le fait de participer à une démarche positive qui m’animent.

Je me sens aussi très indépendante, très autonome, très libre. Et puis, c’est une grande fierté de construire son propre projet.

Quelles sont les principales qualités nécessaires pour être entrepreneur ?

Je pense que l’entrepreneuriat demande de l’endurance.

Il y a des jours de grandes joies et des jours de doutes. Il faut réussir à garder son cap et être persévérant.  

Quelles sont les principales qualités nécessaires pour être entrepreneur ?
Crédit : Laetitia Pafundi

Quelles sont les principales difficultés que tu as rencontrées dans ton parcours d’entrepreneur ? Comment les as-tu surmontées ?

Certains projets peuvent être avortés ; d’autres ne se passent pas comme prévu ;  de temps en temps les choses ne vont pas assez vite… 

C’est dans ces moments-là qu’il faut savoir garder le cap. J’essaie de surmonter les difficultés avec pragmatisme, en gardant en tête ce qui m’a motivée à devenir entrepreneure.

Ton meilleur souvenir avec un(e) client(e) ?

J’ai aimé co-organiser l’événement « Mon 1er Amour, mon corps ».

Le projet me tenait à cœur et j’étais entourée de collaboratrices très inspirantes. Lorsque l’événement s’est terminé, nous nous sommes toutes retrouvées pour décompresser dans l’atelier de l’artiste Florina Aledo Perez.

C’était un moment suspendu, plein de satisfaction et de fierté.

Ton pire souvenir avec un(e) client(e) ?

Je garde un assez mauvais souvenir du 1er confinement, quand les évènements étaient annulés les uns après les autres.

Tes conseils pour un(e) entrepreneur(e) qui débute ?

Les rencontres sont très formatrices. Il ne faut pas hésiter à poser des questions aux personnes qui évoluent déjà dans ce milieu, elles ont souvent de précieux conseils à partager.

Laetitia Pafundi
Les rencontres sont très formatrices. Il ne faut pas hésiter à poser des questions aux personnes qui évoluent déjà dans ce milieu, elles ont souvent de précieux conseils à partager. Mona Craft

Tes astuces pour être productive ?

Je pense qu’il faut avoir les bons outils.

J’ai un ordinateur performant et j’utilise les applications Trello et Google Agenda pour m’organiser.

Ton rapport aux réseaux sociaux

Que penses-tu des réseaux sociaux ? Comment les utilises-tu ?

Je pense que les réseaux sociaux sont un moyen de communication non négligeable, une source d’inspiration importante, mais aussi un monde virtuel très toxique.

C’est bon, mais à consommer avec modération…

Je les utilise beaucoup et j’essaie de me renseigner sur les algorithmes pour les exploiter efficacement.

Laetitia Pafundi et les réseaux sociaux
Crédit : Florina ALEDO PEREZ 

Combien de temps en moyenne chaque jour ?

3 heures, réparties entre l’usage professionnel et mon utilisation personnelle.

Ton réseau social préféré ? Pourquoi ?

Dernièrement, Pinterest !

Je l’utilise à titre personnel et je trouve que c’est un réseau social très inspirant et très esthétique.

Ton rapport au voyage

Tes 3 coups de cœur en France ? Pourquoi ?

Finalement, j’ai assez peu voyagé en France, alors je dirais :

  • Dijon – pour sa gastronomie et son architecture. Je trouve que c’est une ville sous-cotée, il n’y a pas que la moutarde à Dijon !
  • Paray-le-Monial – la ville de mes parents et de mes grands-parents. Je m’y sens bien.
  • Paris – une ville surprenante que j’adore détester !
Le rapport au voyage de Laetitia Pafundi
Crédit : Laetitia Pafundi

A l’étranger ?

Galway (Irlande) – j’ai étudié un semestre à NUI Galway (National University of Ireland, Galway) et j’aime y retourner tous les ans. Je m’y sens comme à la maison.

New York (USA) et plus spécifiquement Brooklyn – j’aime cette ville, son énergie, son histoire, sa lumière, ses habitants.

Florence (Italie) – le pays de Leonard de Vinci, de Sandro Botticelli, de Caravage et de mon Papa. Je choisis Florence pour la Galleria degli Uffizi.

Comment prépares-tu tes voyages ? As-tu des rituels avant de partir ?

Je me prépare beaucoup, ça me rassure.

Je fais des listes, je lis des articles et j’achète des guides touristiques. Mais le Jour J, tant que j’ai mon passeport, mon téléphone et mon chargeur, j’ai l’impression que je suis parée pour toutes les situations.

Ton prochain projet de voyage ? Pourquoi ?

Peut-être Galway, j’ai très envie de revoir mes amies irlandaises.

La carte blanche de Laetitia Pafundi

Et bien, je passerais moins de temps à intellectualiser, à anticiper, à analyser, pour passer plus vite à l’action.

J’ai eu besoin de beaucoup m’informer pour me rassurer, mais au final, c’est la confrontation au marché qui nous donne le plus d’enseignements.

Il est important de trouver un équilibre entre la stratégie globale et l’opérationnel, savoir quand prendre de la hauteur et parfois ne pas hésiter à expérimenter.

Laetita Pafundi
Il est important de trouver un équilibre entre la stratégie globale et l’opérationnel, savoir quand prendre de la hauteur et parfois ne pas hésiter à expérimenter. Laetita Pafundi

Je pense que j’ai voulu anticiper beaucoup de choses, j’ai intellectualisé de nombreuses décisions ; il faut aussi savoir s’écouter, prendre des décisions fermes et se positionner.

Où retrouver Laetitia Pafundi ?

Tu peux retrouver Laetitia Pafundi sur :

Un grand MERCI à Laetitia pour son enthousiasme à participer à cette interview.

A toi, une question à poser à Laetitia Pafundi ?

Tu es sur Pinterest ? Moi aussi ! Ne me laisse pas toute seule.

Découvre mon interview avec Laetitia Pafundi, fondatrice de l’agence artistique Mona Craft. Au menu : son rapport à l'entrepreneuriat, aux réseaux sociaux et au voyage.
Laetitia Pafundi : interview d’une entrepreneure