Temps de Lecture : 6 minutes

Découvre mon interview avec Laura Pouliquen, créatrice des podcasts L’aléa et Histoires de Dubaï. Au menu : son rapport au podcasting, aux réseaux sociaux et au voyage.

Pour cet épisode 80, je te présente Laura Pouliquen (laurapouliquen.com), créatrice de contenu, journaliste et productrice des podcasts :

  1. L’aléa qui donne la parole aux personnes qui osent sortir de leur zone de confort,
  2. Histoires de Dubaï qui lève les clichés sur cette cite-État.

Avant que j’oublie, tu peux également découvrir mes interviews avec :

Découvre mon interview avec Laura Pouliquen, créatrice des podcasts L'aléa et Histoires de Dubaï. Au menu : son rapport au podcasting, aux réseaux sociaux et au voyage.
Laura Pouliquen : interview d’une podcasteuse à Dubaï

Présentation de Laura Pouliquen

Peux-tu te présenter en quelques lignes pour ceux ou celles qui ne te connaîtraient pas encore ?

Bonjour, je m’appelle Laura Pouliquen.

J’ai 32 ans et je vis à Dubaï depuis un peu plus d’un an. Je suis créatrice de contenus écrits et audio freelance avec une spécialité podcast, media duquel je suis tombée amoureuse durant mon congé maternité.

D’ailleurs, je propose une formation :

Après 7 ans en CDI sur des missions de social media manager, copywriter et content manager, mon expatriation à Dubaï en famille était l’occasion parfaite pour me lancer en freelance !

Aujourd’hui, je travaille à la fois pour des clients basés en France et aux Emirats.

Présentation de Laura Pouliquen
Crédit : Laura Pouliquen

Ton rapport au podcasting

Pourquoi as tu décidé de te lancer dans la création de ton podcast ?

Durant mon congé maternité, j’étais alitée sans pouvoir bouger.

Cherchant à m’occuper, j’ai découvert les podcasts Bliss et La Matrescence. Coup de cœur immédiat !

4 mois après, j’avais mon idée : je souhaitais interviewer des hommes et des femmes qui sont sortis de leurs zone de confort dans tous les domaines. Artistes, blogueurs, sportifs, entrepreneurs…

Chaque semaine, sur mon podcast, je reçois une personne inspirante qui motive mes auditeurs à passer à l’action !

Depuis, je vis à Dubaï et c’est tout naturellement que j’ai créé le 1er podcast francophone aux Emirats. Lassée des clichés, mon objectif est de donner une autre image de Dubaï, loin des paillettes et du bling-bling. 

Son rapport au podcasting
Crédit : Laura Pouliquen

Combien de temps passes-tu en moyenne pour créer un épisode ?

Entre 7 et 10 heures par épisode.

Peux-tu nous expliquer comment tu procèdes ? Les différentes étapes ?

  1. Recherche de l’invité(e) en général via Instagram,
  2. Contact par mail,
  3. Echange pour fixer une date,
  4. Préparation de l’Interview,
  5. Réalisation de l’Interview,
  6. Montage de l’épisode,
  7. Mise en ligne de l’épisode,
  8. Promotion de l’épisode.

Tes conseils pour un/une débutant(e) qui voudrait se lancer ?

Choisir son sujet avec attention en se basant sur 2 critères :

  • Un sujet qui vous passionne,
  • Un sujet sur lequel vous souhaitez devenir expert.

Quels sont tes podcasts préférées ?

Bliss Stories de Clémentine sur l’accouchement, la parentalité et la vie de couple.

Histoires de prénoms dans lequel Alexandra interroge les parents sur l’histoire du choix du prénom de leurs enfants.

En éclaireur d’Emmanuelle Coulon sur les aventures des expats en vrai.

Ton rapport aux réseaux sociaux

Que penses-tu des réseaux sociaux ? Comment les utilises-tu ?

J’ai récemment installé une application qui me limite à 1 heure d’utilisation chaque jour pour mes réseaux personnels.

Autrement, j’y passais trop de temps.

Son rapport aux réseaux sociaux

Je trouve que les réseaux sociaux sont une belle invention, mais je reste prudente quant à l’exposition de ma vie privée. Je trouve que chez certains, la frontière est faible…

Combien de temps en moyenne chaque jour ?

Je dirais entre 2 et 3 heures.

Ton réseau social préféré ? Pourquoi ?

Je suis une fanatique d’Instagram.

J’aime ce réseau car les gens y sont toujours bienveillants. Je baigne dedans depuis 10 ans et me forme constamment pour mes clients et moi-même.

J’ai récemment découvert Clubhouse et j’avoue y passer de nombreuses heures.

Sur clubhouse, contrairement aux autres réseaux sociaux, nous sommes à 100% authentiques et nous ne pouvons pas mentir.

Selon moi, il répond aux mêmes usages que le podcast. A surveiller…

Ton rapport au voyage

Tes 3 coups de cœur en France ? Pourquoi ?

  • Le Jardin du Luxembourg pour ses allées fleuries,
  • Serralongue, un petit village à la frontière de l’Espagne ou je passe mes étés,
  • Les Calanques de Marseille, le paradis sur terre.

A l’étranger ?

  • Hong Kong où j’ai vécu,
  • Orlando en Floride pour le parc Disney Epcot ou j’ai travaillé,
  • Oman pour la richesse de ses paysages.
Son rapport au voyage

Comment prépares-tu tes voyages ? As-tu des rituels avant de partir ?

Je repère toutes les bonnes adresses sur Instagram et je prends mes pierres énergétiques.

Ton prochain projet de voyage ? Pourquoi ?

Nous souhaitons faire un safari en Tanzanie avec mon compagnon.

Pour avoir beaucoup d’amis qui connaissent, les paysages y sont époustouflants. Nous prévoyons cela l’année prochaine.

La carte blanche de Laura Pouliquen

Je parlerais de Dubaï !

Aujourd’hui, il est la cible de nombreuses critiques et clichés, notamment en France.

La raison ?

Sa méconnaissance !

Lorsqu’en 2019, j’ai eu l’opportunité de m’y installer, je suis tombée sur les reportages mettant en avant le luxe et la démesure de l’Emirat ainsi que tous les clichés :

  • 50 degrés toute l’année,
  • Aucune activité hormis le shopping dans les malls,
  • Aucune nature, mariage obligatoire,
  • Voile exigé pour les femmes…

Mais Dubaï est loin de n’être que cela !

On y vit en sécurité. Les femmes sont libres de s’habiller comme elle le souhaitent. L’alcool est autorisé dans beaucoup de lieux différents et nous ne sommes plus obligés d’être mariés pour vivre sous le même toit.

On y rencontre énormément d’entrepreneurs passionnés.

La cité-Etat regorge de lieux adaptés aux enfants et aux parents, il existe même un quartier nommé The Sustainable City qui est le 1er développement à consommation énergétique nette zéro dans l’Émirat de Dubaï !

D’ailleurs, pour mettre en lumière Dubaï et lever les clichés, j’ai décidé de créer mon podcast « Histoires de Dubaï » qui me tient réellement à cœur.

Tous les 15 jours, je pars à la rencontre d’une personne qui entreprend ou vit à Dubaï.

Où retrouver Laura Pouliquen ?

Tu peux retrouver Laura Pouliquen sur :

Un grand MERCI à Laura pour sa disponibilité et sa grande réactivité. Pour information, c’est elle qui m’a contacté pour faire cette interview, alors n’hésitez pas.

Le savais-tu ? Chaque article me prend entre 3 et 4 heures de travail, soit 31,32€ au SMIC horaire net. Je m’en fiche royalement car j’ai pris beaucoup de plaisir à écrire cet article pour toi. Pour m’encourager, laisse-moi un petit commentaire sur cet article et partage-le avec un(e) ami(e) qui est freelance ou entrepreneur(e). Cela ne te prendra que quelques secondes et cela me fera extrêmement plaisir. En plus, cela aidera mon site a être mieux classé dans Google.

Guillaume Servos

A toi, une question à poser à Laura Pouliquen ?

Tu es sur Pinterest ? Moi aussi ! Ne me laisse pas toute seule.

Découvre mon interview avec Laura Pouliquen, créatrice des podcasts L'aléa et Histoires de Dubaï. Au menu : son rapport au podcasting, aux réseaux sociaux et au voyage.
Laura Pouliquen : interview d’une podcasteuse à Dubaï