Découvre comment s'initier au personal branding sur LinkedIn quand tu es une entreprise ou un freelance. Au menu : stratégie marketing, marque personnelle et stratégie de contenu.

Guide complet du Personal Branding sur LinkedIn

Temps de Lecture : 14 minutes

Découvre comment s’initier au personal branding sur LinkedIn quand tu es une entreprise ou un freelance. Au menu : stratégie marketing, marque personnelle et stratégie de contenu.

Tu t’es déjà posé la question de savoir à quoi servait une marque ?

Une marque forte te permet de :

  1. Protéger ton produit, ton savoir-faire ;
  2. Rassurer tes clients ;
  3. Te garantir des revenus.

Ta marque personnelle servira de repère mental pour ton client comme une marque traditionnelle.

Tu le sais, nous vivons dans un monde très concurrentiel où nous devons nous différencier. Le personal branding te permet cela.

Une marque personnelle est juste un ensemble de signes distinctifs qui permet de différencier un produit de ses concurrents, tout en créant une relation avec ses clients.

Nous pouvons distinguer trois aspects qui impactent l’opinion que nous nous faisons d’une marque :

  1. La perception que nous en avons ;
  2. Sa réputation sur son marché ;
  3. L’expérience que nous et notre réseau proche avons de cette marque.

Avant que j’oublie, tu peux aussi découvrir mes articles sur LinkedIn :

Le personal branding, c’est quoi ?

Je te rassure, je ne suis pas tombé dans la mode d’utiliser des buzz word qui sont totalement vidés de leur sens originel…

Le personal branding est simplement le fait d’utiliser différents leviers (online ou offline) pour se positionner sur un marché et être suffisamment visible pour se créer des opportunités.

Dans cette partie, tu vas apprendre :

  • La définition du personal branding ;
  • Les caractéristiques d’une marque personnelle forte ;
  • Les principaux objectifs du personal branding sur Linkedin ;
  • Pourquoi investir dans sa marque personnelle sur LinkedIn.

La définition du personal branding de Peter Montoya

Peter Montoya est l’un des principaux théoriciens du personal branding.

Il a été le premier à définir une véritable méthode dans « The personal branding phenomenon » (2002) et dans « The brand called you » (2003).

« Votre marque, c’est l’idée claire, forte et positive qui vient à l’esprit des personnes quand elles pensent à vous. »

la citation de Jeff Bezos sur le personal branding

Les caractéristiques d’une marque personnelle forte

Un personal branding est fort quand il est :

  1. Clair, tu sais très rapidement ce qu’il incarne ;
  2. Authentique, il est basé sur des traits de personnalité réels ;
  3. Cohérent, les marques personnelles évoluent dans le temps et dans l’espace de manière organisée ;
  4. Mis à jour, il suit les tendances et les évolutions du marché ;
  5. Différenciant, il permet d’être unique dans un environnement très concurrentiel.

Et si maintenant, nous voyions pourquoi tu as intérêt à investir du temps et de l’énergie dans ta marque personnelle sur LinkedIn ?

Pourquoi investir dans sa marque personnelle sur LinkedIn ?

Déjà, tu dois te mettre en tête que tu es un produit à vendre. Je sais : c’est dur à entendre mais c’est malheureusement comme ça. Tu dois donc investir en toi-même et bien rester focalisé sur tes objectifs pour :

  1. Te créer des opportunités ;
  2. Promouvoir tes produits ou tes services ;
  3. Te positionner comme expert de ton marché.

Pour te convaincre d’investir tes ressources dans LinkedIn, je pourrais te parler des 16 millions d’utilisateurs actifs par mois en France ou des 2,1 millions d’utilisateurs actifs quotidiens.

Je pourrais aussi te parler du changement de comportement des acheteurs ou de l’épuisement des méthodes de vente traditionnelles mais bon si tu lis cet article, c’est que tu es déjà convaincu, non ?

Les principaux objectifs du personal branding sur Linkedin

Aujourd’hui, tu es ce que Google, LinkedIn, Facebook, Instagram… disent de toi. Tu peux le regretter mais c’est comme ça ! Tu es une somme de perceptions, de réputations et d’expériences, visibles dans ton marché.

En travaillant ta marque personnelle, tu contrôleras et influenceras tout cela au service de tes intérêts.

Contrôle ton image avec ta marque personnelle

Quand mes clients lancent leur projet de marque personnelle, le contrôle est souvent leur première préoccupation.

Aujourd’hui, tout ce que tu dis, fais ou partages sur les réseaux sociaux est archivé et peut ressortir à tout moment, souvent au plus mauvais !

Travailler sa marque personnelle c’est d’abord s’assurer que les traces que nous laissons sur internet et auprès des personnes que nous rencontrons sont positives et deviennent un atout pour l’avenir.

Augmente ta visibilité avec le personal branding

Construire un réseau avec ta marque personnelle forte te permet d’être plus visible et d’exister sur ton marché.

Tu peux être repéré de manière naturelle par les personnes qui ont besoin de tes services.

Par exemple, sur LinkedIn, si tu as bien personnalisé ton profil, ton intitulé de poste, ta photo et ta bannière, tes futurs prospects peuvent te trouver très facilement avec la barre de recherche.

Gagne en crédibilité

Tu le sais mieux que moi : savoir faire est une chose et faire savoir en est une autre !

Ton personal branding te permet de te positionner fortement sur ton marché.

Pour reprendre mon exemple, après t’avoir  vu avec la barre de recherche, que crois-tu que ton prospect va regarder ? Il va scruter attentivement ton profil, tes publications, tes articles, voir tes recommandations pour s’assurer que tu es La personne qui va résoudre son problème.

Différencie toi

Certes, nous sommes tous uniques. Mais nos qualifications, nos expériences, nos projets nous mettent (invariablement) en concurrence avec pléthore de candidats, peu importe ton activité !

Etre bon dans ce que tu fais ne suffit plus, il faut que tes futurs clients le sachent. Il faut que tu apportes de la valeur par rapport aux dizaines ou aux centaines de personnes qui convoitent la même opportunité.

En travaillant ta marque personnelle, tu seras plus à même de détecter tes facteurs différenciants et de les valoriser pour apporter plus de valeur à ton client.

Comment construire ta marque personnelle ?

Dans cette partie, tu vas apprendre à :

  • Mieux te vendre ;
  • Savoir sur quelles forces tu pourras t’appuyer ;
  • Connaître tes faiblesses pour mieux te préparer ;
  • Construire sur le long terme avec cohérence.

Prêt (e) ?

Marque personnelle forte = qui je suis + ce que je sais faire + ce que je veux faire

Définie le qui je suis

Tu dois définir au mieux qui tu es, ce qui te motive et ce qui compte pour toi.

Tu dois créer une marque qui te corresponde et qui te permettra de te différencier de manière consciente de tes concurrents.

Quelles sont tes valeurs ?

Tes valeurs correspondent à l’importance que tu attaches subjectivement à quelque chose. Elles sont au cœur même de ta personnalité.

Les valeurs sont d’incroyables sources de motivation et parfois de frustrations lorsque elles ne sont pas satisfaites. Elles  ne sont pas non plus immuables. Au fil de tes rencontres et de tes interactions avec les autres, elles évoluent .

Par exemple, on peut citer : ambition, liberté, audace, bonheur, beauté, contrôle, discipline, tolérance, tradition, vérité…

Quelles sont tes passions ? Identifie d’abord ce qui te passionne. Tu comprendras ensuite plus facilement sur quels piliers bâtir ta marque personnelle.

Par exemple, tu peux faire ce petit exercice recommandé par William Arruda, l’un des célèbres théoriciens du personal branding, pour découvrir tes passions à l’aide de trois dimensions :

  • Passé, pense à une fois où tu as perdu la notion du temps, que faisais-tu ?
  • Présent, à une soirée, tu entends une discussion inspirante, quel était le thème ?
  • Futur, si tu gagnais 50 millions au loto, que ferais-tu ?

Tu peux également :

  • Faire ton « mission, vision, valeur » ;
  • Analyser ta personnalité et te poser la question sur comment elle est perçue ;
  • Identifier tes besoins et quel environnement de travail ou code vestimentaire te correspondent le plus ;
  • Identifier pourquoi tu travailles…

Ce que je sais faire

C’est bon, tu as maintenant compris qui tu es, félicitations c’est une très bonne chose. Concentrons-nous à présent sur tes points forts et tes points faibles.

Pour détecter tes talents, je te conseille d’aller plus loin que la simple réflexion personnelle. Nous avons tous tendance à nous attribuer des talents que nous aimerions avoir et nous manquons souvent de sincérité dans la démarche. C’est pour ça que je te recommande de demander autour de toi, à tes connaissances professionnelles ou personnelles.

Tu peux également avoir une approche plus scientifique de la question comme par exemple la méthode Gallup Clifton Strengths (anciennement Strengths Finder).

Tes faiblesses ne doivent surtout pas être un frein. Tu dois juste en être conscient pour pouvoir travailler dessus chaque fois que c’est possible.

Lorsque tes faiblesses sont insurmontables, ta stratégie sera alors de capitaliser uniquement sur tes points forts afin de rendre le moins visible tes faiblesses.

Je te conseille de faire une analyse SWOT :

  • Strengths (Forces) ;
  • Weaknesses (Faiblesses) ;
  • Opportunities, les tendances, les besoins, les usages du marché dont tu peux tirer pleinement avantage ;
  • Threats, les menaces ou les risques sur le marché à prendre en compte.

Ce que je veux faire

Tu dois maintenant réfléchir à ce que tu veux accomplir. Quel est maintenant le ou les objectifs de ta marque personnelle ?

Je te conseille d’écrire sur une feuille ou sur ton Evernote trois types d’objectifs :

  1. Court terme, à atteindre dans les 90 jours ;
  2. Moyen terme, dans les 12 mois ;
  3. Long terme, dans les 5 ans.

Pense également SMART :

  • Spécifique,
  • Mesurable,
  • Atteignable,
  • Réaliste,
  • Temporaire (limite dans le temps).

Félicitations, tu connais maintenant tes objectifs et tu as défini ta marque personnelle. Tu connais parfaitement ton offre mais qu’en est-il de la demande ? Et, comment vas-tu y répondre ?

Comment définir le positionnement de ton personal branding ?

Ton marché est l’endroit où l’offre (ce que tu proposes) rencontre la demande (ce que tes clients veulent) et où des opportunités se créent.

Dans cette partie, tu vas apprendre à :

  1. Faire une étude de marché personnelle ;
  2. Segmenter ton marché ;
  3. Construire ton marketing mix et ton personal branding canvas.

Construis ton étude de marché personnelle pour ton personal branding

Faire ton étude te permet de consolider la viabilité de ton projet.

Si tu n’as pas de marché pour la marque personnelle que tu as définie, ou si ton marché est trop réduit pour te garantir des revenus réguliers, désolé mais tu dois revenir à l’étape précédente.

Avec cette étude, tu sauras également si ta marque telle que tu l’as définie est adaptée à ce marché et à tes cibles. Cela te permettra également d’adapter ta marque ou de redéfinir ta cible.

Pour t’aider, voici quelques questions clés à te poser :

  • Quelle est la taille du marché que tu cibles ?
  • Comment évolue ce marché ?
  • Qui sont les acheteurs sur ce marché ?
  • Où se situe ce marché ?
  • Quel est le degré de concurrence ?
  • Qui sont tes principaux concurrents ?
  • Quels sont les acteurs avec qui tu peux collaborer ?
  • Quels problèmes ne sont pas résolus sur ce marché ?

C’est bon, tu es prêt (e) à passer à la phase de segmentation ?

Segmente ton marché

Segmenter ton marché consiste à identifier des sous-groupes qui seront intéressés par tes différents services.

Cela te permettra de mieux prioriser les plus importants et de personnaliser ta communication selon les segments.

Par exemple si tu travailles dans le marketing digital, tu peux retrouver plusieurs segments :

  • Conception de sites internet,
  • Community management,
  • SEO (optimisation pour les moteurs de recherche),
  • Publicités Google et Facebook,
  • Vidéos…

Construis ton marketing mix

C’est l’heure pour moi de te parler des fameux 4 P que tu as peut-être appris dans tes cours d’économie ou de marketing :

  1. Produit, ce que tu vends, ton expertise ;
  2. Prix, combien vas-tu vendre tes services ?
  3. Promotion (communication en français), comment vas-tu te faire connaître ? Tes sources d’acquisition de prospects ?
  4. Place (ou la distribution), où vas-tu vendre tes services ? Où seras-tu présent, accessible et disponible pour tes cibles ?

Pour aller plus loin dans l’analyse, tu peux faire ton personal branding canvas.

Le personal branding canva pour définir votre stratégie sur LinkedIn, forfait spécial pour générer des prospects

Personal branding canva

Comment construire ta marque personnelle sur LinkedIn ?

Tu as défini ta marque personnelle. Tu connais ton marché et tu sais où tu veux aller. Il est désormais temps de nous intéresser à LinkedIn.

Dans cette partie, tu vas apprendre à  :

  1. Créer une identité visuelle sur LinkedIn,
  2. Créer un profil optimisé,
  3. Concevoir des contenus qui génèrent des prospects,
  4. Interagir avec des prospects
  5. Attirer du monde sur ton profil
  6. Mesurer tes résultats.

C’est bon, tu es toujours là ? Je te rassure, c’est la dernière partie.

Comment créer ton identité visuelle sur LinkedIn ?

L’identité visuelle sur LinkedIn passe par deux éléments clés :

  • Ta photo de profil ;
  • Ta bannière.

 Photo de profil sur LinkedIn

Cette photo te suivra partout sur LinkedIn : sur ton profil, sur tes publications et sur tes articles. C’est un peu l’équivalent du logo pour une entreprise.

Ta photo doit inspirer les valeurs de ta marque personnelle : confiance, sympathie, sérieux, discipline…

Si tu peux, fais appel à un photographe professionnel. Personnellement, je sais que c’est le point faible de mon profil. Bref ta photo, dois refléter ta personnalité. Elle doit être dynamique et professionnelle.

Capture de mon profil LinkedIn pour illustrer le personal branding sur LinkedIn

Capture de mon profil LinkedIn

Photo de bannière

C’est un aspect qui est encore trop souvent négligé par les membres de LinkedIn. Pourtant, c’est un espace qui t’es offert où tu peux par exemple expliciter ta proposition de valeur, dire à qui tu t’adresses ou simplement renforcer ton identité visuelle.

Alors, rends moi service et change vite cette vilaine image par défaut.

Tu peux utiliser Canva. C’est vraiment un outil génial qui te permet de personnaliser facilement ta bannière. Et en plus, c’est gratuit !

Comment créer un profil optimisé sur LinkedIn ?

Créer un profil optimisé sur LinkedIn passe par :

  1. l’intitulé de poste,
  2. la description du profil.

Soigne ton intitulé de poste

Pour soigner ton intitulé de poste LinkedIn, je te conseille de :

  • Mettre ta proposition de valeur plutôt que le titre de ton poste ;
  • Mot clé que tape les clients pour te rechercher ;
  • Rajouter un petit Emoji pour sortir du lot.
Capture de mon profil LinkedIn pour illustrer l'intitulé de poste sur LinkedIn, personal branding

Capture de mon profil LinkedIn

 Ton profil LinkedIn

Pour la rédaction de ton profil, je te conseille d’inclure :

  • Ta proposition de valeur ;
  • A qui tu t’adresses ;
  • Des mots clés que tapent tes clients pour te rechercher ;
  • Tes coordonnées pour te joindre facilement ;
  • De la preuve sociale (exemple : des témoignages de tes anciens clients) ;
  • Ce que tu fais et avec qui tu travailles ;
  • Les solutions que tu proposes ou les problèmes que tu résous ;

Comment concevoir des contenus qui génèrent des prospects sur LinkedIn ?

Sur LinkedIn, tu dois rester professionnel et peu commercial pour bâtir une relation de confiance avec ton réseau et tes contacts.

Tu dois montrer à ton réseau que tu  :

  • Es professionnel ;
  • Es disponible ;
  • Connais ton métier ;
  • Connais les problématiques de tes clients ;
  • Es authentique.

Dans mes publications, j’essaie de respecter l’équilibre :

  • 70 % sur mon secteur, mes clients et tout ce qui peut l’intéresser en général ;
  • 20 % sur mon activité de consultant en marketing digital et sur l’actualité de ce blog ;
  • 10% d’informations plus personnelles.

Généralement, je poste quatre publications par semaine et j’essaie vraiment de respecter un équilibre entre les différents types de publications (texte, partage de lien, visuel, vidéo…).

Comment interagir efficacement avec tes contacts ?

Sur LinkedIn, je distingue 5 +1 manières d’interagir avec ton contact :

  1. Aller voir le profil de ton contact. Il recevra une notification de visite de profil et dans 80 % du temps, il ira voir ton profil en retour. Maintenant, tu comprends l’importance d’un profil optimisé. Tu peux optimiser cette tâche avec une extension Chrome de type LinkedIn Helper.
  2. Aimer, c’est l’action la plus simple et la moins engageante. C’est un bon moyen d’attirer l’attention d’un prospect surtout que les personnes interagissent moins sur LinkedIn que sur les autres réseaux sociaux. Le like est vraiment remarqué sur LinkedIn et il a une vraie valeur.
  3. Commenter, c’est le meilleur moyen d’interagir avec ton contact. En plus, cela augmente considérablement la visibilité de la publication. En prime, tu te fais remarquer des autres personnes qui ont commenté la publication.
  4. Partager, si l’information rentre dans ta ligne éditoriale. Pense bien à toujours rajouter une petite phrase pour expliquer pourquoi tu partages.
  5. Citer une personne dans une publication te permet d’interagir avec elle, même si elle ne publie rien. Attention, cela doit être pertinent !
  6. Les messages privés, attention à ne pas être intrusif surtout quand tu ne connais pas ton contact. Par exemple, tu peux envoyer un message pour remercier ton interlocuteur de t’avoir ajouté à son réseau et te présenter en quelques lignes sans être trop vendeur.

Comment attirer du monde sur ton profil LinkedIn ?

Pour attirer du monde sur ton profil LinkedIn et générer des prospects réguliers, tu dois :

  • Publier régulièrement (minimum 4 fois par semaine),
  • Interagir avec le contenu de ton réseau,
  • Faire grossir régulièrement ton réseau, de manière ciblée avec la barre de recherche,
  • Visiter régulièrement le profil de tes prospects.

Avant que j’oublie, il existe des extensions Chrome (gratuites et payantes) qui te facilitent la vie en automatisant certaines tâches.

Par exemple, je peux te citer :

  • LinkedIn helper,
  • Linked Auto Add,
  • LinkVit…

Comment mesurer son degré de réussite sur LinkedIn ?

Les indicateurs les plus pertinents pour mesurer la performance des contenus sur LinkedIn sont :

  1. le nombre de vues pour une publication ;
  2. le nombre de like.

Je te conseille d’ailleurs de faire une feuille de calcul Google pour bien mesurer l’évolution de la performance de tes contenus dans le temps.

Tu peux aussi voir le nombre de vues du profil au cours des 90 jours (sans le détail, c’est uniquement réservé aux comptes Premium)  et ton SSI (Social Selling Index).

Le savais-tu ? Chaque article me prend entre 3 et 4 heures de travail, soit 31,32€ au SMIC horaire net.  Je m’en fiche royalement car j’ai pris beaucoup de plaisir à écrire cet article pour toi. Pour m’encourager, laisse-moi un petit commentaire sur cet article et partage-le avec un ami qui aime le marketing. Cela ne te prendra que quelques secondes et cela me fera extrêmement plaisir. En plus, cela aidera mon site a être mieux classé dans Google.

Guillaume Servos

A toi, que penses-tu de mon guide complet du personal branding sur LinkedIn ?

Les solutions que je propose

Entreprises du B2B, du tourisme ou de l’art, je peux vous aider à :

Ne me laisse pas toute seule !

Découvre comment s'initier au personal branding sur LinkedIn quand tu es une entreprise ou un freelance. Au menu : stratégie marketing, marque personnelle et stratégie de contenu.

Épingle-moi maintenant

0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *