Lyon : 10 anecdotes insolites que tu ignores certainement

Temps de Lecture : 6 minutes

Découvre 10 anecdotes incroyables mais vraies sur la capitale des Gaules, Lyon. Au menu : spiritisme, Guignol, métier Jacquard, papillotes, cinéma

Si tu es un fidèle lecteur de mon blog, tu sais déjà que je suis un lyonnais de presque 40 ans, né à Edouard Herriot (Lyon 3).

Je ne sais pas si toi aussi tu l’as déjà remarqué mais généralement nous ne connaissons pas toujours très bien notre ville.

Je pense qu’il y a aussi un certain effet de procrastination. Souviens-toi ta faculté à repousser au lendemain ce que tu peux faire maintenant.

Nous nous disons : »c’est ma ville, j’aurai tout le temps de l’explorer plus tard ». Je ne compte plus dans mon entourage les amis qui ne sont jamais allés au musée des Beaux-Arts ou qui n’ont jamais traboulé dans le Vieux-Lyon !

Avant que j’oublie, tu peux également découvrir mes anecdotes insolites sur :

Après avoir lu cet article, tu connaîtras tout des incroyables premières fois et des origines lyonnaises les plus WTF. Prêt ?

Les premières fois incroyables à Lyon

Dans les premières fois incroyables à Lyon, tu découvriras :

  • la première école vétérinaire ;
  • la première virée en bateau à vapeur ;
  • la naissance de Guignol ;
  • la naissance du cinéma ;
  • la première greffe de la main.

Anecdote insolite #10 : la première école vétérinaire du monde, 1762

Incroyable mais vrai, l’école royale vétérinaire de Lyon fut la première école vétérinaire du monde.

Elle a été créée par un arrêt du Conseil d’État du Roi du  à l’initiative de Claude Bourgelat grâce au soutien de Louis XV.

L’école nationale vétérinaire de Lyon se situe maintenant dans la commune de Marcy-l’Etoile près de Lyon (ouest) réputée pour son sublime parc.

Anecdote WTF : école vétérinaire de Lyon

Anecdote WTF #9 : 1ère virée en bateau à vapeur (pyroscaphe) 1783

« Le 15 juillet 1783, Le Pyroscaphe propulse ses 46 mètres de long et ses 150 tonnes sur la Saône, entre la cathédrale Saint-Jean et l’Ile-Barbe, en 15 minutes, sous les vivats de la foule. » Source : Explora Lyon

Pour la petite histoire, la demande de brevet sera refusée par l’Académie des Sciences de Paris. Victime probablement de la jalousie parisienne ?  Malheureusement, ll ne recevra  jamais la gloire qu’il méritait. Son invention révolutionnera néanmoins les transports jusqu’à l’avènement du chemin de fer (à partir de 1840).

Anecdote #8 : la naissance de Guignol, 1808

Guignol est probablement le personnage le plus célèbre de Lyon. Il est né de l’imagination de Laurent Mourguet en 1808 auquel il prête ses traits et son accent.

Guignol est le défenseur inconditionnel des petites gens qu’il défend contre les puissants : le juge, le gendarme, le propriétaire…

Pour la petite histoire, Laurent Mourguet est né à Lyon le 3 mars 1769 dans une famille d’ouvriers de la soie (canuts). Il exerça lui aussi cette activité avant que le chômage qui s’abatte sur la ville après la Révolution. Il se reconvertit tour à tour en marchand, forain puis arracheur de dents !

Anecdote insolite Lyon : théâtre de Guignol

Théâtre de Guignol, Lyon

Anecdote insolite#7 : la naissance du cinéma, Lyon, 1895

D’abord, je dois te confesser un pêché : je ne suis encore jamais allé au musée Lumière à Lyon. Faute avouée, faute à moitié pardonnée, 2018 sera-t-elle la bonne année ?

Je vais pas non plus trancher la question à 1 000 000€ : Les frères Lumière ont-ils inventé le cinéma ? La bataille du premier film fait toujours rage chez les spécialistes. La réponse dépend généralement de leur point de vue : Edison pour les américains, Max Von Skladanovsky pour les allemands, les frères Lumière pour les français.

Céphalonie Booking

Les frères Lumière effectuent leur première projection à Paris ! Ils présentent une réalisation de 45 secondes. Elle est aujourd’hui officiellement considérée comme le premier film de l’histoire du cinéma : La sortie de l’usine Lumière à Lyon.

Anecdote insolite Lyon : les Frères Lumière et le cinéma

Anecdote WTF #6 : la première greffe de la main, Lyon, 1998

Les lyonnais le savent déjà, Lyon est une ville avec des hôpitaux de pointe en France. Comme peut en témoigner le néo-zélandais Clint Hallam qui a bénéficié d’une allogreffe de la main le 23 septembre 1998. Contrairement à l’autogreffe, ce n’est pas sa propre main mais celle d’un donneur anonyme qui lui est greffée.

Le professeur Jean-Michel Dubernard supervisa l’opération. Il travaillait dans le service d’urologie et de chirurgie de la transplantation à l’Hôpital Edouard Herriot. Cette opération était à l’époque une véritable prouesse technique et surtout une première mondiale.

Les origines lyonnaises marquantes

Dans les origines lyonnaises marquantes, tu découvriras également :

  • L’invention de la papillote (en chocolat) ;
  • Le métier jacquard ;
  • La naissance du spiritisme.

Anecdote #5 : l’invention des papillotes, 1790

La légende raconte qu’un jeune commis du chocolatier Papillot tomba amoureux d’une jeune passante.

Tout chamboulé, il « emprunta » discrètement quelques chocolats qu’il enveloppa ensuite dans un petit papier de soie. Il partit ensuite les déposer sur le palier de la jeune fille. Source : Cybèle

Anecdote #4 : le métier Jacquard, Lyon, 1801

L’histoire de la soie et de Lyon sont étroitement liées.

La machine Jacquard combine en fait les techniques des aiguilles de Basile Bouchon, les cartes perforées de Falcon et du cylindre de Vaucanson. La possibilité de la programmer par utilisation de cartes perforées fait que certains la considèrent comme l’ancêtre de l’ordinateur ou du robot. Source Wikipédia

Le savais-tu ? Les canuts ont très mal accueilli le métier Jacquard. Il fut même la cause de la révolte des Canuts où les ouvriers cassèrent les machines.

Pourtant à l’origine, Jacquard travailla sur ce projet dans l’idée de limiter le travail des enfants qui étaient souvent employés comme aides par leurs parents tisseurs.

Anecdote WTF #3 : l’invention du spiritisme avec Allan Kardec

Le savais-tu ? Allan Kardec, le fondateur de la philosophie spirite ou spiritisme, est né à Lyon en 1804.

Il est maintenant l’auteur français le plus lu au Brésil avec plus de 30 million d’exemplaires vendus.

Bonus : les chiffres marquants

Toujours là ?

Je vais conclure cet article avec deux chiffres insolites qui résument assez bien Lyon :

  1. le nombre de restaurants ;
  2. le nombre de galeries souterraines et de traboules.

Anecdote #2 : la capitale de la gastronomie

Lyon est la deuxième ville en France (derrière Paris) en nombre de restaurants avec 1 restaurant pour 294 habitants.

Tu ne devrais donc ne pas avoir trop de mal à trouver un restaurant pour ton prochain séjour.

Attention comme partout en France, c’est compliqué de trouver un restaurant ouvert le dimanche !

le restaurant la nef des fous à Lyon

Le restaurant La Nef des Fous dans le Vieux-Lyon

Anecdote #1: trabouler à Lyon

Pour les non-lyonnais, les traboules sont simplement des passages piétons à travers des cours d’immeuble qui permettent de se rendre d’une rue à une autre.

Lyon compte entre 400 et 500 traboules, et plus de 50 km de galeries souterraines.

Parce qu’une bonne vidéo vaut 1 000 mots, regarde cette sublime vidéo de Mademoiselle Ni en slow motion. Tu m’en diras des nouvelles.

Le savais-tu ? Chaque article me prend entre 3 et 4 heures de travail, soit 31,32€ au SMIC horaire net.  Je m’en fiche royalement car j’ai pris beaucoup de plaisir à écrire cet article pour toi. Pour m’encourager, laisse-moi un petit commentaire sur cet article et partage-le avec un ami qui aime Lyon. Cela ne te prendra que quelques secondes et cela me fera extrêmement plaisir. En plus, cela aidera mon site a être mieux classé dans Google.

Guillaume Servos

A toi, quelle est ton anecdote insolite préférée sur Lyon ?

Ne me laisse pas toute seule !

Découvre 10 anecdotes incroyables mais vraies sur la capitale des Gaules, Lyon. Au menu : spiritisme, Guignol, métier Jacquard, papillotes, cinéma.

Épingle-moi maintenant sur Pinterest.


Also published on Medium.

3 réponses
  1. Marilyne dit :

    Très bon article. Pour une fois qu’on parle de kardec. Sais tu qu’il y a des assos de spirites sur les terreaux qui existent depuis plus de 100ans et qui sont ouvertes à tout le monde, dont une gratuite 😉

    Perso j’aurais ajouté un mot sur les arêtes de poisson…

    Répondre
    • Guillaume Servos dit :

      Non, je ne savais pas Marilyne. C’est quoi l’anecdote sur les arêtes de poisson ? Un grand merci sinon pour ton commentaire.

  2. Violaine dit :

    J’adore l’anecdote sur les papillotes, c’est mignon ! Et quant à la gastronomie c’est vrai qu’il y a de très bons restos (il faut juste prendre le temps de choisir avec soin au lieu d’entrer dans le 1er venu !).

    Répondre

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *