Parachute pour illustrer le concept du flux dans le marketing expérientiel

Comment réussir son marketing expérientiel ?

Temps de Lecture : 4 minutes

Découvrez comment créer une expérience interactive, riche en émotion et engageante pour vos clients avec le marketing expérientiel.

J’ai choisi d’illustrer cet article sur le marketing expérientiel avec cette vidéo  TED de Rachel Botsman.

Elle nous parle de l’économie de partage basée sur la confiance.

Ne la manquez surtout pas (17 minutes, sous-titres en Français) ! Laissez moi vos avis en commentaire.

Avant que j’oublie, tu peux aussi découvrir mes articles :

Eviter les éléments négatifs

Ce qui peut apparaître comme une évidence mérite donc d’être réaffirmé. L’expérience doit être vécue dans une ambiance positive en évitant tout élément négatif qui pourrait nous faire sortir de l’immersion.

La gestion des éléments négatifs permet ainsi d’alimenter le bouche à oreille. Il se diffuse extrêmement rapidement avec les réseaux sociaux et les plateformes d’avis comme Trip Advisor.

L’Implication du Consommateur dans l’Expérience-Client

street art dans le quartier d'El Raval à Barcelone, Catalogne, Espagne

Pour parfaire l’expérience, il est essentiel de pouvoir intégrer le consommateur dans l’expérience en lui donnant à un moment donné un rôle qui va le pousser à participer l’expérience.

Cette implication oblige le consommateur à ne plus se borner à un rôle passif d’observateur de l’expérience mais à rentrer pleinement dans l’expérience et s’impliquer dans l’acte de consommation.

Exemple : solliciter la participation du visiteur pendant une visite théâtralisée, impliquer les visiteurs dans l’observation en milieux naturels ou jeux et énigmes pendant la visite d’un château.

L’Immersion au service de l’expérience-Client

L’immersion se définie comme un état d’osmose totale entre le consommateur et l’expérience. On parle alors de déconnexion totale. Le consommateur va se couper de son environnement habituel pour orienter tous ses sens, ses émotions et ses pensées au service de l’expérience qu’il est en train de vivre.

Le processus d’immersion comprend :

  1. Le processus de nidification qui correspond à l’action que le consommateur met en place en vue d’établir son nid dans une environnement de consommation défini (se familiariser avec l’offre).
  2. La thématisation du lieu.
  3. Le jeu d’acteur (si l’expérience est guidée ou gérée par une personne).

Exemple : les parcs Disney ont construit des décors féériques pour replonger le visiteur dans l’ambiance magique des films et des personnages Disney.

Le Flux dans le marketing expérientiel

Le flux est une expérience intense qui ne peut être vécue de façon continue.

On considère qu’une expérience est constituée d’une succession de plusieurs expériences de flux.

Elles viennent à chaque fois alimenter et renforcer le sentiment d’immersion dans l’expérience.

Le flux répond à plusieurs caractéristiques :

  • Un état mental qui se développe lors de la pratique d’une activité.
  • Une immersion totale avec concentration extrême sur l’activité pratiquée.
  • Un but et des règles du jeu préétablis.
  • Le consommateur oublie tout car il est en concentration totale sur l’instant présent.
  • Le consommateur perd la notion du temps.

Exemple : Les participantes d’un séance de Zumba vont fournir des efforts tellement intenses qu’ils requièrent leur concentration totale.

Elles sont donc au cœur du flux.

Pour rythmer cette concentration, la séance se déroule sur une musique entraînante sous les directives d’un professeur.

Engager les 5 sens

Une table de restaurant pour illustrer le concept d'engager les 5 sens du marketing expérientiel

Pouvoir stimuler différents sens est aussi un autre point de réussite de l’expérience.

Plus les sens sont engagés, plus l’expérience sera mémorable.

Le marketing sensoriel regroupe des techniques visant à utiliser un ou plusieurs des cinq sens pour favoriser l’achat d’un produit ou service et fidéliser le consommateur.

Exemple : Manger un repas entier plongé dans l’obscurité la plus totale comme dans le restaurant Dans le Noir à Paris.

A retenir et à partager :

champ de lavande pour illustrer le marketing expérientiel

Pour les professionnels, il est nécessaire :

  • D’intégrer les éléments clés de l’expérience client identifiés.
  • D’analyser les éléments constitutifs de l’expérience.

Ces éléments clés peuvent être également élaborés en amont de l’expérience, en lien avec les divers processus qui peuvent permettre de booster l’expérience lors de sa réalisation.

Cet article est une synthèse du livre « Marketing expérientiel : comment concevoir et stimuler l’expérience client » de Wided Batat et Isabelle Frochot.

Le savais-tu ? Chaque article me prend entre 3 et 4 heures de travail, soit 31,32€ au SMIC horaire net.  Je m’en fiche royalement car j’ai pris beaucoup de plaisir à écrire cet article pour toi. Pour m’encourager, laisse-moi un petit commentaire sur cet article et partage-le avec un ami qui aime le marketing. Cela ne te prendra que quelques secondes et cela me fera extrêmement plaisir. En plus, cela aidera mon site a être mieux classé dans Google.

Guillaume Servos

A toi, que penses-tu du marketing expérientiel ?

Les solutions que je propose

Entreprises du B2B, du tourisme ou de l’art, je peux vous aider à :

Ne me laisse pas toute seule !

Découvrez comment créer une expérience interactive, riche en émotion et engageante pour vos clients avec le marketing expérientiel.

Épingle-moi maintenant sur Pinterest.

2 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *