Découvre mon interview avec Philippe Delarivière, fondateur et dirigeant de RAS Solutions. Au menu : son rapport à l'entreprenuriat, aux réseaux sociaux et au voyage.

Philippe Delarivière : interview d’un entrepreneur

Temps de Lecture : 6 minutes

Découvre mon interview avec Philippe Delarivière, fondateur et dirigeant de RAS Solutions. Au menu : son rapport à l’entreprenariat, aux réseaux sociaux et au voyage.

Chaque mois, je te propose 1 ou 2 rencontre avec une personne pour laquelle j’ai eu un coup de cœur.

Selon mon invité, l’interview s’articule autour de la thématique de la photographie, du voyage, du street art, du marketing ou des réseaux sociaux.

Pour cet épisode 71, je te présente Philippe Delarivière, fondateur et dirigeant de RAS Solutions (linkedin.com/in/philippe-delariviere-409673105).

Avant que j’oublie, tu peux également découvrir mes interviews avec :

Présentation de Philippe Delarivière

Peux-tu te présenter en quelques lignes pour ceux ou celles qui ne te connaîtraient pas encore ?

Je suis Philippe Delarivière, bientôt 50 ans et j’ai un CAP de menuisier.

Présentation de Philippe Delarivière
Crédit : Philippe Delarivière

J’ai travaillé dans le développement de réseaux de magasins et de concepts de magasins pour des groupes internationaux.

Aujourd’hui, je mets mes savoir-faire, mes compétences et mon enthousiasme au service d’entrepreneurs et de dirigeants.

Philippe Delarivière

Ton rapport à l’entrepreneuriat

Peux-tu nous présenter ton parcours professionnel ?

Autodidacte, pour moi, l’école a été très compliquée.

PS : je l’ai quittée très tôt.

Mon parcours est basé sur le principe que tout métier s’apprend du moment qu’on en a envie. Le savoir déjà acquis peut se transférer à n’importe quel métier.

Comme moi, mon parcours est atypique !

Agent de propreté, j’ai fini responsable du développement de réseau et de concepts de magasin pour un groupe international en France.

Pourquoi es-tu devenu entrepreneur/freelance ?

Mon parcours de vie et ma personnalité m’ont amené à cette décision qui s’est imposée tout naturellement à moi.

Atypique, toujours à l’écart, toujours différent, le freelance est devenu une évidence.

Pourquoi Philippe Delarivière est devenu entrepreneur/freelance ?
Crédit : Philippe Delarivière

Quelles sont les principales qualités nécessaires pour être entrepreneur ?

Je crois qu’il faut croire en soi, en son projet, être flexible, enthousiaste et avoir conscience que ce n’est pas UN métier, mais plusieurs métiers.

Quelles sont les principales difficultés que tu as rencontrées dans ton parcours de freelance ? Comment les as-tu surmontées ?

En fait, je n’en ai pas vraiment rencontré.

Dans ma tête, c’était clair. J’ai surtout fait avant un gros travail sur moi. Cet état des lieux m’a finalement permis d’éviter les difficultés jusqu’à aujourd’hui.

Je pense que les difficultés, on se les crée.

Quelles sont les principales difficultés que tu as rencontrées dans ton parcours de freelance ? Comment les as-tu surmontées ?
Crédit : Philippe Delarivière

Pour moi, les surmonter, c’est les anticiper et vraiment faire cet état des lieux sur :

  • Soi,
  • Son projet,
  • Le pourquoi.

Je pense vraiment que ça permet de les éviter.

Ton meilleur souvenir avec un client ?

C’est quand mon client me dit : « Merci, tu m’as aidé. Tu m’as apporté ».

C’est ça mon meilleur souvenir et ma plus belle récompense.

Ton pire souvenir avec un client/prospect ?

C’est justement quand je ne suis pas arrivé à l’aider, quand je n’ai pas réussi à lui apporter et à trouver des solutions pour lui.

Il est déçu et moi encore plus !

Tes conseils pour un(e) entrepreneur(e) qui débute ?

Ne pas se focaliser sur son produit ou son service ! Se focaliser sur ses clients, sur le pourquoi.

Faire cet état des lieux permet de mettre du soi dans son entreprise.

Tes astuces pour être productif ?

Enthousiasme, enthousiasme, enthousiasme…

Etre dans l’action, connaître les besoins, les freins, les envies et les désirs de ses clients et faire de cette différence notre force.

Les astuces pour être productif
Crédit : Philippe Delarivière

Ton rapport aux réseaux sociaux

Que penses-tu des réseaux sociaux ? Comment les utilises-tu ?

Indispensable, fondamental, crucial.

Tous les jours, pour communiquer, partager, apporter et proposer. Je fais tout depuis mon smartphone.

Combien de temps en moyenne chaque jour ?

Au moins 30 % de mon temps.

Ton réseau social préféré ? Pourquoi ?

LinkedIn.

Pour moi, c’est une vitrine, un moyen de partage, de faire des connaissances et des rencontres. Cela remplace un site internet.

LinkedIn me permet de :

  • Aider mon audience,
  • Me faire connaître,
  • Faire comprendre ce que je fais et pourquoi je le fais.

Ton rapport au voyage

Tes 3 coups de cœur en France ? Pourquoi ?

Toulouse : la ville, la diversité de population, une communauté européenne, l’art dans les rues et l’art de vivre Toulousain.

Le Haut-Bugey, mon lieu de vie actuelle est une merveilleuse découverte et un lieu de vie idéal. C’est très beau, sauvage avec une nature préservée.

Bruniquel et Saint-Antonin-Noble-Val. L’histoire, les vieilles pierres, le panorama…

En plus, ils sont parmi les plus beaux villages de France.

PS : Bruniquel pour le film « Le vieux fusil » et Saint-Antonin-Noble-Val pour le film « Les recettes du bonheur ».

A l’étranger ?

L’Espagne avec :

  • Ainsa, superbe ville médiévale avec son lac dans le parc naturel de Ordesa, une merveille.
  • Saragosse pour ses ruines romaines et ses bars à tapas uniques en Espagne
  • Le monastère/Abbaye de Piedra, une oasis au milieu des terres arides espagnoles, un lieu rempli de magie et d’énergie.

Comment prépares-tu tes voyages ? As-tu des rituels avant de partir ?

Souvent à la dernière minute et pas forcément de préparation.

J’aime bien décider de partir et partir. Aujourd’hui, on a les moyens de pouvoir s’organiser très rapidement et c’est ce que je fais.

Sinon, aucun rituel particulier.

Ton prochain projet de voyage ? Pourquoi ?

La Nouvelle-Zélande.

Je l’ai découvert à travers « Le seigneur des anneaux ». Depuis que je me suis renseigné, le pays et son art de vie m’attirent énormément.

La carte blanche de Philippe Delarivière

La différence…

Souvent source de difficultés, de souffrance et d’exclusion.

Aujourd’hui, j’essaie d’accompagner les personnes pour en faire leur force. Faire comprendre que nos différences font de nous des êtres uniques.

Aujourd’hui, vis à vis de la concurrence, un entrepreneur doit se différencier et le 1er facteur de différenciation de son offre, c’est LUI.

Où retrouver Philippe Delarivière ?

Tu peux retrouver Philippe Delarivière sur :

  • Linkedin (Philippe Delarivière).

Un grand MERCI à Philippe Delarivière que je suis depuis longtemps sur LinkedIn et qui m’impressionne toujours autant par la qualité et la diversité de ses publications.

Le savais-tu ? Chaque article me prend entre 3 et 4 heures de travail, soit 31,32€ au SMIC horaire net. Je m’en fiche royalement car j’ai pris beaucoup de plaisir à écrire cet article pour toi. Pour m’encourager, laisse-moi un petit commentaire sur cet article et partage-le avec un(e) ami(e) qui est freelance ou entrepreneur(e). Cela ne te prendra que quelques secondes et cela me fera extrêmement plaisir. En plus, cela aidera mon site a être mieux classé dans Google.

Guillaume Servos

A toi, quelle question aimerais-tu poser à Philippe Delarivière ?

Tu es sur Pinterest ? Moi aussi ! Ne me laisse pas toute seule.

Découvre mon interview avec Philippe Delarivière, fondateur et dirigeant de RAS Solutions. Au menu : son rapport à l'entreprenuriat, aux réseaux sociaux et au voyage.
Philippe Delarivière : interview d’un entrepreneur


0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *