Temps de Lecture : 9 minutes

Lors de mon road trip en Irlande, j’ai beaucoup aimé Galway et sa région. Au menu : fjord de Killary, falaises de Moher, Derrigimlagh, Connemara…

Si tu as envie d’en savoir plus sur mon séjour en Irlande, n’hésite pas à parcourir mon article qui détaille en profondeur mon road trip de 2 semaines (2 800 mots).

Petite précision, j’ai décidé d’inclure les falaises de Moher dans cet article, alors qu’elles se situent pourtant dans le comté de Clare à 76 km de Galway (1h30 en voiture). Pourquoi ? Parce que pour moi, c’était impossible de ne pas les mentionner dans cet article, sachant que nous les avons visités sur la route entre Killarney et Galway. Voilà, tu sais tout !

Comment ne pas tomber amoureux de Galway ? La ville est magnifique, bourrée de charme et très animée. Le comté offre des paysages incroyables. La route côtière du Connemara est magique. Le fjord de Killary nous donne l’impression d’être en Norvège. Bref, gros coup de cœur pour Galway et son comté.

Avant que je n’oublie, tu peux aussi découvrir :

Que voir - que faire à Galway ?

#1 La ville de Galway

Galway est une ville attachante qui déborde de charme. Au programme : pubs aux façades colorées, sessions de musique traditionnelle, spectacles de rue, canaux foisonnant de saumons, corbeilles de fleur…

Bref, sa riche histoire ne l’empêche pas d’être une ville animée et moderne. Merci aux étudiants qui représentent 20 % de la population. D’ailleurs, son énergie et sa créativité lui ont valu le titre de Capitale européenne de la culture en 2020.

Le centre-ville de Galway

La tournée des pubs

Je te préviens, tu vas kiffer…

Galway compte pléthore de pubs traditionnels où se produisent des musiciens, mais aussi de beaux bars à vin et à cocktails. Tous font le plein d’une clientèle nombreuse et joviale en fin de journée. Parmi les noms qui reviennent le plus souvent, citons :

  • Tigh Neachtain, peint en bleu vif et qui date du XIXe siècle ;
  • Crane Bar, parmi les meilleurs endroits pour assister à un céili (musique traditionnelle) ;
  • Tig Coili peint d’un superbe rouge pompier, voisin de High Street ;
  • O’Connor’s et ses antiquités en tout genre ;
  • Roisin Dubh pour son toit-terrasse avec sa vue panoramique sur Galway,
  • Monroe’s Tavern avec sa belle façade traditionnelle en noir et blanc.
Façade d'un pub à Galway

Galway City Museum

Ce musée moderne, sur 3 niveaux nous raconte l’histoire archéologique, politique, culturelle et sociale de Galway. Par exemple, ne manque pas :

  • Le Galway Hooker, ce bateau de pêche typique de la région ;
  • La collection de Currachs de bois recouvertes de toile enduite ;
  • L’exposition sur le rôle de la ville dans les événements qui ont façonné la république d’Irlande.

Spanish Arch

À l’origine, cette arche était un tronçon des remparts de l’époque médiévale destinés à protéger les bateaux amarrés au port pendant qu’ils déchargeaient leurs marchandises en provenance d’Espagne. Aujourd’hui, l’endroit vibre au rythme des percussions, et les habitants investissent les berges et les pelouses par beau temps.

Fresque street art à Galway

Galway Market

L’esprit épicurien de la ville s’exprime dans ce marché de rue installé là depuis des siècles. Le samedi, les agriculteurs des environs s’installent à côté des stands d’artisanats et vendent leurs bons petits produits. Pour information, le marché a également leu de 12h à 18h les jours fériés, le vendredi en juillet et août et tous les jours pendant le Galway International Arts Festival.

Hall of the Red Earl

Au XIIIè siècle, alors que la famille Burgh régnait en maître sur la ville, Richard le comte rouge, fit construire un vaste bâtiment pour réunir le pouvoir local. Après la prise de pouvoir des 14 familles (ou tribus), consécutive à l’octroi d’une charte par Richard II, en 1396, le bâtiment fut abandonné. En 1990, lors de l’agrandissement de la Custom House, les travaux révélèrent 11 000 objets et un nouveau bâtiment fut élevé sur pilotis, pour laisser visible les vestiges.

Galway Cathedral

Depuis la Spanish Arch, un sentier longe la rivière et traverse le Salmon Weir Bridge pour rejoindre la cathédrale. De taille imposante, en surplomb de la Corrib, elle fut consacrée par le cardinal de Boston en 1965. Pour information, le parking longue durée est très pratique pour garer sa voiture et partir explorer le centre-ville.

A l'intérieur de la cathédrale de Galway

Salmon Weir

En amont du Salmon Weir Bridge, un barrage permet de réguler le niveau du Lough Corrib. Au moment de la migration des saumons, on peut observer des bancs de poissons qui attendent à cet endroit avant de remonter la rivière pour frayer. Pour information, la saison du saumon et de la truite de mer dure de février à septembre, même si la plupart des poissons franchissent le Salmon Weir en mai et juin.

Les canaux dans Galway

#2 Clonmacnoise

Dominant majestueusement le Shannon, cet ancien monastère fut l’un des plus importants d’Irlande. Pour être précis, il se trouve dans le comté d’Offaly, mais reste aisément accessible depuis Galway. Pour ceux qui aiment, ne rate pas la croix des Ecritures (Scripture Cross) qui est l’une des plus remarquables croix celtiques du pays.

En savoir plus

#3 Aughnanure Castle

Superbement préservée, cette forteresse du XVIe siècle se situe à 4 km à l’est d’Oughterard, qui était le bastion de la famille O’Flaherty. Le clan régna sur la région pendant des siècles après en avoir chassé les Vikings. Haut de 6 étages, le donjon, restauré, se dresse sur un affleurement rocheux en surplomb du Lough Corrib.

En savoir plus

#4 Derrigimlagh

Au sud de Clifden, le Wild Atlantic Way passe devant les landes uniques de Derrigimlagh. Aujourd’hui, comment imaginer qu’il y a environ 100 ans, 2 des événements phares de la modernité ont eu lieu ici ?

  1. En 1907, le pionnier de la radio Guglielmo Marconi a ouvert une station de radio au milieu de la lande par laquelle les nouvelles de Londres et de Dublin ont été transmises à travers l’Atlantique, inaugurant ainsi l’air de la communication mondiale.
  2. Le 15 juin 1919, les pilotes John Alcock et Whitten Brown atterrirent à Derrigimlagh Moor et accomplirent le tout 1er vol sans escale à travers l’Atlantique. D’ailleurs, un monument en forme de nez d’avion rend hommage à ce grand moment de l’histoire de l’aviation.
La Sky Road près de Derrigimlagh en Irlande
Crédit : Wild Atlantic Way

Clifden

Magnifiquement nichée entre les Twelve Bens et l’océan Atlantique, Clifden est la capitale du Connemara. Tu trouveras la plus belle vue sur la colline où se trouve le monument John D’Arcy, un mémorial dédié au fondateur de la ville.

Quant à son château, au milieu de collines verdoyantes, l’entrée se fait depuis l’Upper Sky Road. Tu peux ensuite rejoindre les ruines en 10 minutes de marche le long d’un chemin bordé de belles prairies. Tu passeras devant d’anciennes pierres dressées. Malheureusement, l’intérieur ne se visite pas, mais la balade est un magnifique prétexte pour s’imprégner de l’âme locale.

Sky Road

Sky Road est une petite route panoramique qui fait une boucle depuis Clifden, la capitale du Connemara. Depuis Clifden, la route se dirige vers l’ouest jusqu’à la jonction entre Lower Sky Road et Upper Sky Road. Prends alors le sentier supérieur qui monte progressivement jusqu’au parking panoramique où tu vas adorer sur la vue sur la baie de Clifden et les îles au large.

#5 Fjord de Killary

Grandiose…

Les mots me manquent pour te décrire comme c’est beau et sauvage. D’ailleurs, c’est le seul fjord d’Irlande. Il s’étend sur 16 km entre l’océan Atlantique et le village de Leenane. De petites routes secondaires mènent à de petits villages plus à l’ouest du fjord, comme Rosroe. Franchement, cela donne vraiment d’envie de rester quelques jours pour partir explorer le coin à pied.

Fjord de Killary en Irlande

Rosroe Quay

Rosroe Quay est un minuscule port de pêche pittoresque qui offre des vues grandioses sur la partie ouest du fjord de Killary et son estuaire.

Rosroe Quay dans Fjord de Killary en Irlande

Doolough Valley

Quelle expérience de traverser la vallée de Doolough !

Nichée entre de hautes montagnes, la Wild Atlantic Way serpente entre 2 lacs. La nature intacte crée un cadre vraiment unique.

À l’extrémité nord de la vallée, juste à côté de la route, il y a une croix construite à la mémoire des victimes de la « Doolough Tragedy ». Pendant la grande famine de 1849, des centaines d’habitants nécessiteux de Louisburgh se rendirent à pied à Delphi Lodge pour y chercher de la nourriture auprès des autorités. Ils furent sévèrement repoussés et beaucoup moururent de faim et de gel sur le chemin du retour.

Silver Strand (près de Cloonamanagh)

As-tu déjà rêvé de visiter une plage au bout du monde ?

Bienvenue à Silver Strand. Cette magnifique plage est entourée d’un vaste paysage de dunes avec de petites vallées et des collines. Magnifique !

Aasleagh Falls

Avant de se jeter dans le fjord de Killary, la rivière Erriff présente une petite chute d’eau (environ 3,5m de haut) dans un beau paysage de campagne irlandaise. De la route, un sentier mène directement à la cascade.

Aasleagh Falls, fjord de Killary en Irlande

#6 Les falaises de Moher

Les falaises de Moher représentent l’attraction touristique la plus célèbre de la côte ouest de l’Irlande.

Les falaises s’élèvent jusqu’à 214m au-dessus de l’Atlantique. Une fois passé le centre d’accueil, le chemin mène à la tour O’Brien, une ancienne tour de guet. Tu peux alors suivre un sentier qui offre des points de vue extraordinaires sur l’océan. Pour ceux qui voudraient s’éloigner des bus de touristes, suivez le sentier au bord de la falaise (Cliff Walk) qui relie Doolin, Hag’s Head et Liscannor.

Les falaises de Moher en Irlande

Doolin Pier

Sur la route de Doolin Pier (point de départ vers les îles d’Aran), tu traverses des hameaux de maisons (il n’y a pas vraiment de centre) qui attirent comme par magie les touristes avec ses cafés sympas, ses pubs et sa musique traditionnelle. Au loin, les falaises de Moher se dressent.

Doolin Pier en Irlande

À retenir (et à partager)

Infographie que voir - que faire à Galway (Irlande)

Et toi, des bons plans, des bonnes adresses et des lieux à partager à Galway ?

Tu es sur Pinterest ? Moi aussi ! Ne me laisse pas toute seule.

Que voir - que faire à Galway ?