Romain Habig : interview d’un entrepreneur

Temps de Lecture : 8 minutes

Découvre mon interview avec Romain Habig, coach en prise de parole en public. Au menu : son rapport à l’entrepreneuriat, aux réseaux sociaux et au voyage.

Chaque mois, je te propose une rencontre avec une personne pour laquelle j’ai eu un coup de cœur.

Selon mon invité, l’interview s’articule autour de la thématique de la photographie, du voyage, du street art, du marketing ou des réseaux sociaux.

Pour cet épisode 67, je te présente Romain Habig, coach et conseiller en prise de parole en public (www.parler-authentique.fr). Il a lancé son entreprise début 2019 et vit à Lyon depuis 6 ans.

Avant que j’oublie, tu peux également découvrir mes interviews avec :

Présentation de Romain Habig

Peux-tu te présenter en quelques lignes pour ceux ou celles qui ne te connaîtraient pas encore ?

J’ai créé Parler Authentique fin 2018 pour aider les professionnels, cadres ou dirigeants d’entreprises à parler en public avec aisance et sincérité.

Présentation de Romain Habig ,coach et conseiller en prise de parole en public
Crédit : Romain Habig

Après 15 ans de salariat, 9 CDD, je voulais me lancer à mon compte.

J’ai senti le vent changer avec l’avènement des objets connectés (assistants vocaux, robots intelligents etc). J’en voyais le développement via le poste que j’occupais dans une école d’ingénieurs lyonnaise.

Ayant suivi des cours d’impro, de chant, animé des conférences, j’ai pensé qu’il y avait quelque chose à tenter.

Au cœur de l’été 2018, j’ai décidé de monter un blog sur l’art de parler en public.

Puis j’ai lancé un atelier Meetup, trouvé mes 1ers clients, et donné mes premières conférences en présentiel fin 2019.

Lors du confinement, j’ai animé 2 conférences en lignes sur l’art de la prise de parole en public (“Paroles et connexions”). 

Les ateliers de Romain Habig
Crédit : Romain Habig

Ton rapport à l’entrepreneuriat

Peux-tu nous présenter ton parcours professionnel ?

C’est en Ecosse et en Afrique du Sud que j’ai démarré mon parcours professionnel après des études à Sciences Po Lyon.

Je travaillais dans le monde des chambres de commerce et du développement économique (5 ans d’expatriation).

Retour en France délicat qui m’a poussé à une profonde introspection, j’ai changé de voie.

De 2011 à 2019, je développe les relations avec les entreprises, lors de 3 CDD pour 3 grandes écoles d’ingénieurs françaises.

Au menu :

  • Prises de parole en amphis,
  • Accompagnement des étudiants à l’entretien d’embauche,
  • Réunions avec les partenaires.

J’ai acquis un solide savoir-faire en conseil et formation.

J’ai connu de longues périodes de recherche d’emploi. Seul ou en groupe, j’ai appris à parler et à penser positif, pour me relancer.

J’ai appris à me préparer, avec un enregistreur vocal, devant un miroir, face caméra, ou en petit comité. Quand les enjeux étaient “serrés”, j’ai pratiqué, pratiqué, pratiqué.

Son parcours professionnel
Crédit : Romain Habig

Pourquoi es-tu devenu entrepreneur ?

Mon dernier employeur, Centrale Lyon, m’a chargé de développer les partenariats avec des start-ups.

Dès 2017, j’ai côtoyé l’écosystème des entrepreneurs lyonnais.

Peu à peu, ces rencontres m’ont inspiré. Gagner ma liberté après 9 CDD devenait un besoin profond.

Je ne voulais plus entendre des discours formatés, normés et je ne pouvais y changer grand chose.

Pourtant, j’ai compris que les pros des nouvelles technologies devaient savoir s’exprimer en public. Ne serait-ce que pour vulgariser.

En mars 2018, j’ai participé à un Startup Weekend à Lyon pour découvrir la méthode agile. Au sein d’une équipe de 4, j’ai pris le micro pour présenter notre prototype le dimanche soir, devant un jury.

Résultat : prix Coup de Coeur et 2ème prix.

Ce pitch couronné de succès a agi comme un déclic. J’ai compris que j’avais un créneau pour proposer des accompagnements aux dirigeants, aux managers.

Début 2019, j’ai convaincu mon employeur de m’accorder un temps partiel. C’était le début de l’aventure.

Pourquoi est-il devenu entrepreneur ?
Crédit : Romain Habig

Quelles sont les principales qualités nécessaires pour être entrepreneur(e) ?

La persévérance et la souplesse mentale aident à garder le cap.

La curiosité, indispensable pour agrandir sa zone de confort et s’ouvrir au développement personnel, se cultive.

Un entrepreneur doit savoir poser et se poser les bonnes questions, en partant d’une bonne écoute du marché, de ses prospects.

Réécrire ses objectifs et prendre des rendez-vous avec soi-même aident à vaincre la procrastination !

Quelles sont les principales difficultés que tu as rencontrées dans ton parcours d’entrepreneur ? Comment les as-tu surmontées ?

Au début, j’ai connu les montagnes russes émotionnelles.

Sans épargne, j’ai travaillé dur pour obtenir mes premiers payements. J’ai relativisé, entretenu un dialogue positif avec moi-même. Les congés de Noël 2019 m’ont aidé à souffler et à faire le point.

Ton meilleur souvenir avec un client ?

L’atelier de prise de parole que j’ai animé pour des cadres féminins de Hager Group, dans le cadre d’un programme interne orienté développement personnel.

Très bon souvenir pour cette première en entreprise.

Ton pire souvenir avec un client/prospect ?

Pour l’instant, rien à signaler.

Le pire souvenir avec un client/prospect de Romain Habig
Crédit : Romain Habig

Tes conseils pour un(e) entrepreneur(e) qui débute ?

Éviter de se fixer des objectifs trop hauts.

Plutôt que de contempler le sommet de l’Everest, s’attacher à gravir les premières roches.

Eviter l’isolement et demander conseil aux autres entrepreneurs (réseau des Freelances lyonnais, Meetups axés entrepreneuriat).

Dans un cadre convivial, on arrive à se confier sans crainte.

Tes astuces pour être productif ?

Avoir une “business task” par jour. S’y tenir.

Sinon je tiens un journal de bord dans lequel j’écris chaque soir pour faire un bilan de ma progression et de mes ressentis.

J’écris des objectifs pour le lendemain ce qui me met en condition le lendemain pour avancer.

Faire des pauses pour s’étirer 1 à 2 fois par heure car la position assise n’est pas idéale. 

Ton rapport aux réseaux sociaux

Que penses-tu des réseaux sociaux ? Comment les utilises-tu ?

Ils sont incontournables mais il ne faut pas s’y noyer.

J’utilise LinkedIn pour publier, m’informer ou lancer des conversations avec des prospects.

Des chaînes YouTube sérieuses sur la communication m’inspirent dans la création de contenu (pour mon blog ou des cours que je dispense en écoles supérieures).

Son opinion sur les réseaux sociaux
Crédit : Romain Habig

Combien de temps en moyenne chaque jour ?

Entre 1h et 1h30 par jour en moyenne.

Ton réseau social préféré ? Pourquoi ?

YouTube offre un contenu d’une richesse inégalée surtout les chaînes anglophones.

J’y puise de nombreuses idées de contenu.

J’utilise peu à peu la vidéo pour prendre la parole et j’espère me lancer pour de bon avec une publication par semaine, sur Youtube (et LinkedIn suivra je pense).

Ton rapport au voyage

Tes 3 coups de cœur en France ? Pourquoi ?

  • Le Pays basque pour le binôme Océan Atlantique /Pyrénées et les festivals culturels.
  • Le parc du Pilat à proximité immédiate de St-Etienne pour des balades au calme et au grand air en moyenne montagne.
  • La région du Val de Loire que je visite peu mais dont j’apprécie la douceur du climat et la beauté de l’architecture.

A l’étranger ?

  • L’Afrique du Sud et la région du Cap.
  • Le Lesotho, pays montagneux enclavé en Afrique du Sud, pays méconnu et paradis pour les randonneurs.
  • L’Italie pour les saveurs de sa cuisine et la richesse de son patrimoine culturel. 

Comment prépares-tu tes voyages ? As-tu des rituels avant de partir ?

Avec un guide du Routard ou bien en compagnie d’amis.

Je voyage bien moins qu’il y a quelques années même si j’adore aller à l’étranger.

Ton prochain projet de voyage ? Pourquoi ?

Je ne sais pas car je n’ai pas de plan précis.

Je dirais l’Ecosse où j’ai vécu 3 ans et compte des amis proches, pourquoi pas en septembre. Ou ailleurs, car ça peut très bien dépendre d’une opportunité professionnelle.

Le prochain voyage de Romain Habig
Crédit : Romain Habig

La carte blanche de Romain Habig

Vous connaissez la différence entre convaincre et persuader ?

Ces 2 verbes ne veulent pas dire la même chose. Un discours qui convainc déclenche un changement d’opinion. Un discours qui persuade déclenche un passage à l’action.

L’idéal, c’est de parvenir à convaincre ET persuader?

Un exemple ?

Si je vous convaincs un matin que le plastique est nocif pour la planète, très bien. Puis à midi vous quittez la conférence pour aller vous acheter un taboulé, vendu dans une barquette en plastique. Je n’ai pas réussi à vous persuader de ne plus utiliser de plastique.

Inversement, si à la Fnac un vendeur vous persuade d’acheter une TV, vous pourriez le soir même vous dire : “était-ce vraiment une bonne idée ? Ai-je pris la bonne décision ?”.

L’art d’adresser la parole à un public mêle des fondamentaux (ancrage, posture, voix, respiration) et beaucoup de subtilités (conviction, persuasion, choix des mots, figures de style…).

Parvenir à convaincre et persuader, c’est explorer la rhétorique. Il vous faut pratiquer, pratiquer pour gagner en aisance.

Demain un robot pourra, par exemple, remplir et valider les tableurs Excel du comptable en entreprise, ou gérer les stocks et la maintenance à la place du logisticien.

Ces hommes, ces femmes, dans plein d’autres métiers, devront apprendre à exprimer leurs besoins, leurs ressentis pour continuer d’avancer, en équipe, et de progresser dans leur vie. 

Commencez avec des sujets qui vous concernent ou qui sont vos thèmes préférés, devant vos amis, vos proches, vos associés, en association, en petit comité. 

Plus vous prendrez le temps de respirer, de prononcer les mots, moins ce sera fatigant pour vous. Parler en public s’apprend. Et devient un plaisir auquel on aime goûter. 

Vos futurs publics en redemanderont.

Où retrouver Romain Habig ?

Tu peux retrouver Romain Habig sur :

Un grand MERCI à Romain Habig avec qui je prends toujours autant de plaisir à échanger lors des Freelances Lyonnais ou des Bouffes entrepreneurs.

Le savais-tu ? Chaque article me prend entre 3 et 4 heures de travail, soit 31,32€ au SMIC horaire net. Je m’en fiche royalement car j’ai pris beaucoup de plaisir à écrire cet article pour toi. Pour m’encourager, laisse-moi un petit commentaire sur cet article et partage-le avec un(e) ami(e) qui est freelance ou entrepreneur(e). Cela ne te prendra que quelques secondes et cela me fera extrêmement plaisir. En plus, cela aidera mon site a être mieux classé dans Google.

Guillaume Servos

A toi, quelle question aimerais-tu poser à Romain Habig ?

Tu es sur Pinterest ? Moi aussi ! Ne me laisse pas toute seule.

Découvre mon interview avec Romain Habig, coach en prise de parole en public. Au menu : son rapport à l'entrepreneuriat, au blogging, aux réseaux sociaux et au voyage.
Romain Habig : interview d’un entrepreneur

0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *