Découvre les meilleurs bonnes pratiques à suivre pour devenir un excellent social media manager. Au menu : connaître son audience, choisir les bons réseaux sociaux...

Social media manager : 14 bonnes pratiques à suivre

Temps de Lecture : 10 minutes

Découvre les bonnes pratiques à suivre pour devenir un excellent social media manager. Au menu : connaître son audience, choisir les bons réseaux sociaux…

En tant que social media manager, il y a tellement de choses à faire (et souvent trop peu de temps), des bonnes et parfois des moins bonnes pour ton business.

Dans cet article, je me suis inspiré de mon expérience de consultant en réseaux sociaux.

Avant que j’oublie, tu peux aussi découvrir :

#1 Apprends tout ce tu peux connaitre sur ton audience

Si tu ne connais pas bien ton audience, tu ne peux simplement pas lui donner ce qu’elle veut et elle ne te pourra pas te donner ce que tu attends d’elle.

A quoi ressemble ton audience ?

Des millenials, des mamans célibataires, des chefs d’entreprise ?

Une fois ce premier travail réalisé, essaie d’être aussi précis que tu peux pour avoir la meilleure interaction avec eux.

Appuie-toi sur toutes les données que tu peux collecter.

Par exemple, ton audience ou tes clients actuels :

  • Quel âge ont-ils ?
  • Où habitent-ils ?
  • Quelles langues parlent-ils ?
  • Combien gagnent-ils ?
  • Combien dépensent-ils ?
  • Dans quoi ?
  • Comment occupent-ils leur temps libre ?
  • A quelle étape de leur vie sont-ils ? (étudiants, parents sans enfant, parent avec enfant, retraités…).
A quoi ressemble ton audience ? Les bonnes pratiques pour être un excellent social media manager

Et aussi (Social media manager)

  • Appuie-toi sur les données de ton site internet (merci Google Analytics) et sur tes propres réseaux sociaux. Ils ont tous une rubrique « statistique ».
  • Fais le point sur la valeur et la promesse que tu délivres à tes clients.
  • Fais des tests avec de la publicité sur les réseaux sociaux.
  • Teste, mesure et apprends encore et encore…

#2 Choisis les bons réseaux sociaux

Avant d’aller plus loin, réponds à ces deux questions :

  1. Où sont tes clients ?
  2. Où sont tes concurrents ?

Quelles sont tes objectifs ?

  • Notoriété,
  • Acquisition,
  • Fidélisation.

Par exemple :

  • Est-ce que c’est de doubler la taille de ta mailing liste en 6 mois ?
  • D’avoir 10 000 followers sur Instagram avant la fin de l’année ?
  • De générer 1 000 visites par mois sur ton site avec Pinterest ?

Choisir, c’est éliminer (Social media manager)

En fonction de la démographie de chaque réseau social et de tes propres objectifs, tu choisiras par exemple :

  • Une page Facebook pour fidéliser tes clients,
  • Un groupe Facebook pour développer l’entraide au sein de ton audience,
  • Instagram pour booster la notoriété de ta marque,
  • Pinterest pour générer des clics vers ton site internet,
  • LinkedIn pour booster des ventes B2B…

A moins d’être Google ou Apple, tu devras faire des choix et concentrer tes efforts sur deux-trois plateformes maximum.

#3 Détermine une stratégie

As-tu conçu une stratégie social media ?

Des objectifs SMART (Spécifique, Mesurable, Actionnable, Réaliste, Temporel) pour chacun de tes réseaux sociaux ?

  1. Si tu as deux « oui », félicitations.
  2. Sinon, penche-toi y MAINTENANT.

Fixe-toi des objectifs

Objectifs BusinessObjectifs Social MediaIndicateurs Clés de performance
Augmenter la notoriété de sa marquePrise de conscienceAbonnés, partages...
Transformer ses clients en ambassadeur.InteractionCommentaires, likes, mentions...
Générer des prospects et des ventesConversionVisites de ton site internet, taux de conversion, inscription à ta newsletter
FidéliserExpérience-utilisateurQuestionnaire de satisfaction, NPS, témoignage...

Fais un audit

C’est l’heure de rassembler et d’examiner tout ce qui fonctionne et tout ce qui fonctionne moins bien sur chacun de tes réseaux sociaux.

Cela t’aidera à établir un plan sur ce que tu devras faire de plus, ce que tu devras améliorer et ce que tu devras arrêter de faire.

Par exemple, cela consiste à savoir :

  1. Avec qui te connectes-tu ?
  2. Qui se connecte avec toi ?
  3. Sur quel réseau est ton audience ?
  4. Comment te situes-tu par rapport à tes concurrents ?
Fais un audit de tes réseaux sociaux : les bonnes pratiques pour être un excellent social media manager.

Et aussi des questions sur tes réseaux sociaux :

  • Est-ce que ton audience est là ?
  • Si oui, comment interagissent-ils avec moi ?
  • Est-ce que cela participe à la réalisation de tes objectifs commerciaux ?

Sois honnête avec toi-même et utilise ces réponses pour décider si cela vaut le coup de continuer.

#4 Garde un œil sur la concurrence

Si tu ne le fais pas, tu risques de vite te faire distancer…

En plus, cela te permettra de savoir ce qui marche et d’aider à décider ce que tu dois faire (et ce que tu ne dois pas faire).

Ne cherche pas à réinventer la roue en permanence !

Qui sont tes concurrents ?

Sur les réseaux sociaux, tu dois savoir :

  • Qui sont-ils ?
  • Où sont-ils ?
  • Qu’est-ce qu’ils font ?
  • Qu’est ce qu’ils ont déjà fait ?
  • Les sources de menace pour ton business ?

Cela te permettra peut-être d’identifier des failles dans ta propre stratégie social media.

Et aussi (Social media manager)

  • Sur quels réseaux-sociaux sont-ils ?
  • Quelle est la taille de leur audience ?
  • Quelle est leur fréquence de publication ?
  • Quel est leur taux moyen d’interaction (likes, partages et commentaires) ?
  • Leurs points forts ?
  • Leurs points faibles ?
  • Quelles menaces te posent-ils ?

Je te rassure il existe des outils pour t’aider dans ta veille de social media manager.

Sers-toi de la concurrence comme d’une incroyable source d’inspiration pour ta présence social media.

#5 Ecoute les mentions sur ta marque

Sais-tu vraiment ce que les gens sont en train de dire sur toi sur les réseaux sociaux ?

Si tu réponds oui, tu suis, tu analyses et tu réponds déjà à ces conversations. Sinon, tu es en train de manquer plein d’opportunités pour ton business.

Le social listening ou la capacité d’écouter les mentions sur ta marque se décompose en deux étapes :

  1. Capturer les mentions sur ta marque, tes concurrents ou des mots clés pertinents sur des chaines (channels).
  2. Analyser ces mentions pour identifier que tu dois faire après.

Par exemple, tu peux liker ou répondre à un client heureux (ou un troll) ou tester une campagne contre une autre.

Découvre ce que les gens pensent de toi et comment ils te comparent à la concurrence

Est-ce qu’il y a un concurrent qui est en train de prendre de l’avance au niveau des relations presse ?

Est-ce que c’est le bon moment pour partager, montrer ou dire quelque chose ?

Surpasse la concurrence en découvrant les points de douleur de ton audience

Est-ce que quelqu’un est en train de se plaindre d’une fonctionnalité ?

Peux-tu réagir rapidement et apporter un correctif rapide ?

Identifie tes ambassadeurs de marque et les influenceurs

Est-ce que quelqu’un est en train de complimenter ta marque ? Peut-être que c’est l’heure de collaborer avec lui…

Bref, écoute, apprends et capitalise dessus.

#6 Définis ta voix et ta tonalité sur les réseaux sociaux

A chaque instant, tu prends la parole, tu écris, tu conçois, tu publies, tu réponds, tu remercies et tu te connectes avec les autres.

Bref, tu exerces ta voix sur les réseaux sociaux en tant que social media manager.

Progressivement, ton audience affine ses impressions sur comment elle te perçoit en ligne, au téléphone, en face à face…

Évite le jargon

Trouve des adjectifs pour développer ta voix et ta personnalité de marque.

Écris comme tu parles en évitant le jargon technique. Il requiert un effort supplémentaire qui peut détourner ton audience de tes objectifs.

Écris en te mettant dans les pantoufles de ton audience. Ton lecteur doit immédiatement comprendre ce que tu attends de lui.

En savoir plus :

#7 Respecte la règle des 1/3 (Social media manager)

Pourquoi ?

Premièrement, parlons de ce que tu dois publier.

Le mix idéal : 1/3 de publications pour promouvoir ta marque, 1/3 pour parler de ton secteur d’activité et 1/3 pour parler d’histoires personnelles.

Deuxièmement, montre-leur que tu:

  1. Connais ton secteur.
  2. Es collaboratif et bienveillant.
  3. Es au cœur de ton secteur.

#8 Réponds rapidement à tous les commentaires et à toutes les mentions

Parce que si tu ne le fais pas, tu apparais comme un social media manager fainéant, distant et indifférent.

Au contraire, un social media manager doit être accueillant, bienveillant, être à l’écoute et encourager les conversations. Bref, se comporter comme s’il accueillait des amis chez lui.

Une relation = publications + commentaires + mentions + réponse rapide

#9 Ne republie par le même message sur tous tes réseaux sociaux

Au premier regard, publier le même message sur chacun de tes réseaux sociaux peut paraître efficace.

Pourquoi vouloir réinventer la roue en permanence ?

Et bien, NON, c’est une MAUVAISE idée. Pourquoi ?

Ton audience risque de vite le remarquer et elle percevra cela comme un manque d’effort, de personnalité et de considération.

Optimise tes contenus pour chaque réseau social

Pour bien faire les choses en tant que social media manager, tu dois concevoir un message pour chaque réseau social en tenant compte de chacune de leurs caractéristiques.

On n’utilise pas les mêmes mots et la même tonalité sur Snapchat, Pinterest et LinkedIn…

Ne publie pas trop souvent

Fais bien la différence entre publier régulièrement et publier trop fréquemment. Sinon, tu risques de vite lasser ton audience.

Ok sur Twitter, cela peut être bénéfique mais cela peut être clairement contre-productif sur Facebook ou LinkedIn par exemple.

Ignore certains réseaux sociaux

Selon ton secteur et ton produit, tu peux avoir des résultats indécents sur Pinterest et faire un flop sur LinkedIn ou Snapchat.

#10 Utilise tes données pour savoir quand et à quelle fréquence publier

Quelle est la meilleure heure pour publier ?

Je vais te faire une réponse de normand. Cela dépend du réseau social.

Par exemple, on se connecte souvent à LinkedIn pendant nos horaires de travail alors que l’on va plutôt sur Instagram pendant nos temps de loisir.

En savoir plus :

A quelle fréquence ?

C’est difficile d’avoir une réponse générale, adaptée à tous les secteurs.

Le mieux est de se créer un rapport pour mesurer ses résultats dans le temps.

Prends des décisions en fonction des données et non en fonction de tes intuitions.

#11 A/B testing tes messages

A/B testing ou split testing te permet de tester des petites variations dans tes messages pour apprendre ce qui fonctionne le mieux auprès de ton audience.

Comment ?

  1. Sépare ton audience en deux groupes aléatoires.
  2. Montre un message légèrement différent à chacun des deux groupes.
  3. Analyse les réponses en fonction de la métrique choisie.

Change une seule chose à la fois pour bien identifier le facteur clé de réussite ou d’échec.

OK Guillaume et tu as des exemples A/B testing à me donner ?

Evidemment, cher lecteur adoré.

Par exemple :

  • Une citation vs un chiffre clé,
  • La longueur d’une publication,
  • Les photos,
  • Le choix d’un emoji,
  • Le choix de l’appel à l’action,
  • Tutoiement vs vouvoiement…

#12 Utilise les bons outils

Autant te l’avouer immédiatement, ce ne sont pas les outils et les applications qui manquent….

Evidemment, il y a des plateformes incontournables comme Facebook et Instagram, LinkedIn pour le B2B et Pinterest pour les créateurs de contenus.

Voici une liste non exhaustive d’outils qui vont aider tes contenus à sortir du lot :

Pour en savoir plus :

#13 Mesure tes résultats et ajuste ta stratégie en fonction

  • Pour chacun de tes réseaux sociaux, as-tu fixé des objectifs SMART ?
  • As-tu choisi les bonnes métriques à suivre ?
  • Les bons indicateurs clés de réussite (KPI) ?

Si oui, félicitations.

Mesure le ROI pour chaque réseau social

La prochaine étape consiste maintenant à savoir si cela te rapporte plus que cela te coûte en temps et en argent.

Par exemple, tu peux analyser ton chiffre d’affaire, ton taux de conversion ou tes sources de trafic en fonction de tes canaux d’acquisition.

  • Est-ce que Pinterest génère plus de visiteurs que Facebook ?
  • Est-ce qu’Instagram génère un meilleur chiffre d’affaire que Snapchat ?
  • Avec quoi convertis-je le plus de clients ? Facebook ou LinkedIn ?

Apprivoise Google Analytics et l’analytics de chaque réseau social

Tu peux notamment t’appuyer sur des outils gratuits comme Google Analytics et l’analytics de chaque réseau social PLUS des outils payants pour un usage plus poussé.

La page de statistique de Facebook

Apprivoise l'analytics de Facebook.
Facebook Analytics

Sur Instagram

Apprivoise l'analytics d'Instagram.
Les statistiques du compte « pro » Instagram

Sur Pinterest

Apprivoise l'analytics de Pinterest
Pinterest analytics

Sur Twitter

Apprivoise l'analytics de Twitter.

A retenir (et à partager) sur les bonnes pratiques pour être un excellent social media manager en 2019

Découvre les bonnes pratiques à suivre pour devenir un excellent social media manager. Au menu : connaître son audience, choisir les bons réseaux sociaux...

Le savais-tu ? Chaque article me prend entre 4 et 5 heures de travail, soit 31,32€ au SMIC horaire net. Je m’en fiche royalement car j’ai pris beaucoup de plaisir à écrire cet article pour toi. Pour m’encourager, laisse-moi un petit commentaire sur cet article et partage-le avec un ami qui aime le marketing. Cela ne te prendra que quelques secondes et cela me fera extrêmement plaisir. En plus, cela aidera mon site a être mieux classé dans Google.

Guillaume Servos

A toi, que penses-tu du métier de social media manager ?

Entreprises du B2B, du tourisme ou de l’art, je peux vous aider à :

Ne me laisse pas toute seule !

Découvre les meilleurs bonnes pratiques à suivre pour devenir un excellent social media manager. Au menu : connaître son audience, choisir les bons réseaux sociaux...
Épingle-moi maintenant sur Pinterest.

4 réponses
    • Guillaume Servos dit :

      Merci Fabien pour ton commentaire qui fait bien plaisir à lire avant une nouvelle journée de travail.

      Bonne journée et à bientôt sur le blog,

      Guillaume

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *