Temps de Lecture : 8 minutes

Toudoummm ! Le voici, le voilà : le meilleur de mon année street art 2020. Au menu : Okuda, Peinture Fraiche, Alber, By Dav, Pez, Adam Fujita…

Chaque année, depuis 4 ans, je te prépare le guide du street art de l’année. Il est réservé exclusivement aux inscrits à ma newsletter hebdomadaire.

Dans ce guide, tu retrouves les meilleures photos de street art 2020.

Chaque vendredi, j’envoie le meilleur du street art en 5 photos avec l’actualité du blog.

A l’heure où je vous écris, vous êtes plus de 2 300 à avoir rejoint le club…

Nombre d'inscrits à ma newsletter street art
Via Mailerlite (19-12-2020)

Un grand MERCI, je suis extrêmement touché par cette marque de confiance et cela valide les efforts que je mets en œuvre quotidiennement pour améliorer ce blog.

2020 a été très compliquée avec la COVID-19 et les 2 confinements que nous avons vécus, mais j’ai vraiment tenu à faire ce guide.

Du coup, il y a moins de photos (91 au lieu de 100) et moins de photos personnelles (1/3 contre 50 %). Par contre, j’ai vraiment fait un effort sur sa présentation (merci Canva).

Chaque fois que j’avais le nom de l’artiste et le lieu, je les ai mentionnés.

Après, je vais être clair avec toi. Je je n’ai pas non plus passé des heures et des heures sur Instagram ou sur la recherche d’image inversée de Google pour trouver le nom et la localisation.

Avant que j’oublie, tu peux aussi découvrir :

Pourquoi ce guide du street art 2020 ?

Franchement, en créant cette section street art, je n’aurai jamais imaginé regrouper une telle communauté autour du blog.

C’est vraiment génial et je vous en suis très reconnaissant.

Pour moi, ce guide est un moyen de remercier tous ceux qui :

  • Commentent mes articles,
  • M’envoient des gentils mails,
  • Lisent mes newsletters chaque semaine.

Je ne vous dirai jamais assez MERCI !

Je sais que j’ai écrit très peu d’articles street art cette année, mais j’espère bien relancer la machine une fois que l’on aura vaincu cette satanée COVID-19 !!

Télécharge maintenant ton guide du street art

Que vas-tu voir dans ce guide du street art 2020 ?

Dans ce guide, tu vas retrouver les meilleures photos de street art 2020.

Attention : cela reste 100 % subjectif. Ne le prends pas comme un classement, mais plutôt comme un best-of de l’année.

Comme je te le disais plus haut, 1/3 viennent de mes propres photos et 2/3 ont été récupérées à droite ou à gauche sur les réseaux sociaux et sur Pinterest.

Le guide est hébergé sur mon Google Drive et je t’envoie par mail un lien direct vers mon dossier où tu retrouveras :

  • Les guides des années précédentes ( 2017, 2018 et 2019),
  • Le guide pour 2020.

Tu peux le consulter en ligne au format PDF et/ou le télécharger si tu as envie de l’avoir sur ton ordinateur (taille du fichier 61,5 MO). C’est toi qui décides !

Peinture Fraîche (Lyon, octobre 2020)

Peinture Fraîche a remis le couvert à la Halle Debourg dans le 7 ème arrondissement de Lyon.

Comme pour l’édition de 2019, le festival s’apprécie également dans tout Lyon avec :

  • Une performance de graff en live au parvis de l’espace Albert Camus,
  • La fresque de Brusk à Lyon 8 en collaboration avec Handicap International,
  • L’atelier avec Quetzilla à l’épicerie moderne…

Personnellement, j’y suis allé un vendredi matin après avoir donné mon cours en présentiel sur les réseaux sociaux aux étudiants de l’école supérieure de publicité (ESP) de Lyon.

On ne va pas se mentir, le contexte sanitaire n’aide pas à créer une atmosphère festive. Après, la qualité était encore une fois au rendez-vous et au final, j’ai passé un chouette moment.

Vivement l’édition 2021 !

Cart 1 (photo de couverture)

Photo de couverture du guide du street art 2020

#90 Adam Fujita

#90 Adam Fujita

#83 By Dav

By Dav à Peinture Fraiche (Lyon, 2020)

#87 #86 La mort de George Floyd (street art 2020)

Comment ne pas évoquer la mort de George Floyd et les affaires de violence policière à répétition aux Etats-Unis ?

Pour information, George Floyd décéda suite à son interpellation par plusieurs policiers dont le policier blanc Derek Chauvin, le 25 mai 2020 à Minneapolis (Minnesota, États-Unis).

#81 Dreph, Londres

A Londres, le street artiste Dreph met à l’honneur les « champions » de l’immigration.

Je ne crois pas que nous entendons suffisamment parler des gens qui viennent de différentes parties du monde et qui ont fait des choses absolument étonnantes pour leurs communautés.

Neequaye Dreph Dsane
#81 Dreph, Londres

En savoir plus :

#68 Carly Ealey

Pour information, Carly Ealey est une street artiste et photographe autodidacte basée à San Diego (Californie, Etats-Unis).

Très attirée par la séduction et le céleste. elle explore :

  • L’existence humaine,
  • La spiritualité,
  • La nature et la vie sauvage.

Passionnée par l’océan, elle crée également des peintures murales pour Sea Walls (Fondation Pangeaseed) en collaboration avec la Surfrider Foundation avec le Cohort Collective.

Pour information, Carly Ealey est une  street artiste et photographe autodidacte basée à San Diego (Californie, Etats-Unis).

En savoir plus :

#61 Fio Silva (street art 2020)

Née à Buenos Aires (Argentine), la street artiste Fio Silva adore peindre des animaux. Son travail fait souvent référence à la nature, au temps et à la force.

Une belle découverte…

#61 Fio Silva (street art 2020)

#59 Ma visite de l’atelier de Kalouf à Lyon (octobre)

En octobre, j’ai eu la chance de pouvoir visiter et d’échanger avec le street artiste Lyonnais Kalouf grâce à une invitation de Diana Portela de Capsules d’artiste.

Je profite de cet article pour encore la remercier.

N’as-tu jamais été émerveillé devant une œuvre d’art ? Adorer son esthétique, tomber amoureux du message qu’elle véhicule, la parcourir sans se lasser … Très jeune, une artiste que j’admire m’a dit : « C’est de l’art quand tu ressens quelque chose. » Et qu’est-ce que j’en ai ressenti des choses : de l’amour, de la tristesse, de l’impuissance, de la colère ! Mais toujours cette envie de vibrer encore et encore … Cette soif de découverte et d’ouverture au monde.

Diana Portela
#59 Ma visite de l'atelier de Kalouf à Lyon (octobre 2020)

En savoir plus :

#58 RNST

D’abord parce que son terrain d’intervention privilégié est la rue, et ce depuis son adolescence dijonnaise. Dans le milieu du graffiti en 1er lieu, puis dans la sphère de l’art urbain par le biais du pochoir et de l’affiche. Ensuite, parce qu’il s’inscrit en marge de tout académisme qui voudrait qu’un mot soit dans le dictionnaire. Contrairement à ce que certains se plaisent à dire, pour ce créateur pluridisciplinaire l’art ne doit pas être encadré. Il doit pouvoir s’affranchir de ses cimaises pour asséner des vérités qui font barrage au politiquement correct, et proposer une alternative à une discipline purement décorative. Selon lui, il n’y a pas d’initiative artistique sans engagement, pas d’engagement sans action, pas d’action sans combat, et c’est pourquoi tout ce qui sort des clous lui va comme un gant – de boxe !

RNST
#58 RNST

En savoir plus :

#48 Jay Kaes

Street artiste espagnol, Jay Kaes vit maintenant au Royaume-Uni.

Tu peux voir ses peintures murales dans le monde entier. Son objectif : égayer des environnements publics ou privés à travers des peintures murales.

Avec des œuvres d’art chargées de références, il aborde les problèmes actuels pour apporter quelque chose de positif à la société.

#48 Jay Kaes

Mon rôle dans le mouvement artistique sera de redonner quelque chose à la communauté puisque j’en ai tant reçu. Ce que j’aime le plus, c’est la capacité de l’art à responsabiliser, à motiver les gens et à changer les choses ou les états d’esprit en ouvrant le débat ou en créant des émotions.

Jay Kaes

En savoir plus :

#20 Dirty Six (street art 2020)

#20 Dirt Six (street art 2020)

En savoir plus :

#17 LAEC

Artiste peintre et graffeuse, originaire de Chamonix, LAEC aka Laetitia Cefali (29 ans) est autodidacte.

Depuis une dizaine d’années, elle peint et depuis presque 4 ans, elle s’est également mise au street art. Pour information, elle fait parti du CNN199, un crew belge actif dans le milieu Hip Hop depuis 25 ans.

#17 LAEC

Invitée sur de nombreux festivals internationaux, l’art urbain lui permet de voyager, de s’enrichir de nouvelles cultures et d’échanger avec beaucoup d’autres artistes grâce à ces rencontres.

Un beau programme, non ?

En savoir plus :

A retenir (et à partager)

Toudoummm ! Le voici, le voilà : le meilleur de mon année street art 2020. Au menu : Okuda, Peinture Fraiche, Alber, By Dav, Pez, Adam Fujita…
infographie street art 2020 : que retenir ?

En 2020, je n’ai réussi à vous proposer que 5 articles d’art urbain (contre 20 en 2019). Je sais c’est très peu, mais la COVID est passée par là !

Après, pour moi, cela représente TOUJOURS un immense défi sachant que :

  1. Je suis consultant Pinterest et que mon activité professionnelle me prend déjà beaucoup de temps.
  2. J’habite dans l’Ain à 1 h de Lyon. Bref, je suis un peu à l’écart des grands centres urbains.
  3. J’ai un fils qui a fêté ses 3 ans (le 22 décembre).

Le savais-tu ? Chaque article me prend entre 4 et 5 heures de travail, soit 31,32€ au SMIC horaire net. Je m’en fiche royalement car j’ai pris beaucoup de plaisir à écrire cet article pour toi. Pour m’encourager, laisse-moi un petit commentaire sur cet article et partage-le avec un ami qui aime le street art. Cela ne te prendra que quelques secondes et cela me fera extrêmement plaisir. En plus, cela aidera mon site a être mieux classé dans Google.

Guillaume Servos

A toi, quel a été ton article street art préféré en 2020 ?

Envie de recevoir mon guide gratuit du street art 2020 avec les 100 meilleures photos de l’année ?

Téléchargez maintenant le guide gratuit du street art 2017.

Tu es sur Pinterest ? Moi aussi ! Ne me laisse pas toute seule.

Toudoummm ! Le voici, le voilà : le meilleur de mon année street art 2020. Au menu : Okuda, Peinture Fraiche, Alber, By Dav, Pez, Adam Fujita…
Street Art 2020 : que retenir ?