première rencontre avec le street artiste Alaniz à Camden, Londres

Rencontre en 5 photos avec le street artiste Alaniz

Temps de Lecture : 4 minutes

Découvrez le street artiste argentin Alaniz de Camden à la Street Art City de Lurcy-Lévis. Au menu : son style, son travail, ses voyages, ses influences.

Pour cette quatrième rencontre, j’ai choisi le street artiste argentin Alaniz basé à Berlin depuis 2011. Il est reconnu pour ses sublimes street art créés dans les rues de la capitale allemande. Berlin est la ville pour y découvrir ses œuvres. Malheureusement, je n’y ai pas encore mis les pieds. Heureusement, Alaniz a aussi voyagé à Londres, Paris et plus récemment à la Street Art City.

Chaque mois, je vous raconte à travers mes photos personnelles de voyage (uniquement),  ma rencontre avec un street artiste.

Première Rencontre Avec Alaniz : Camden (Londres, 2015)

première rencontre avec le street artiste Alaniz à Camden, Londres

Camden, Londres

Ma première rencontre avec Alaniz remonte à 2015 dans le cadre d’un street art tour à Camden. Pour être totalement honnête, j’avais été très impressionné par son travail mais je n’avais pas retenu le nom de son auteur. Le problème avec un street art tour est qu’il est difficile de prendre des photos et d’écouter les commentaires en anglais en même temps. On ne peut pas dire donc que cette première fois ait été très concluante (honte à moi).

La Révélation : Street Art City (2017, Lurcy-Lévis)

ma rencontre street art avec le street artiste argentin Alaniz

Street Art City, Lurcy-Lévis

Ma première vraie rencontre avec Alaniz remonte plutôt à ma visite de la Street Art City de Lurcy-Lévis, entre Moulins et Nevers dans l’Allier. Ce projet un peu fou de redonner vie aux anciens bâtiments de formation professionnelle des PTT (Poste, Télégraphes et Téléphones) est porté par un couple de passionné qui ne connaissaient encore rien à l’art urbain il y a cinq ans !

Sachez que pour ce street art, Alaniz a peint sans nacelle, uniquement avec une perche d’une main et son smartphone de l’autre où il y avait un modèle. Cela montre un peu son niveau technique et de maîtrise.

Alaniz à la Street Art City de Lurcy-Lévis

Street Art City

Lors de sa venue à la Street Art City, Alaniz a croisé par hasard dans le train des réfugiés syriens qui se rendaient en Allemagne. Il en est ressorti profondément marqué. Il a décidé de nous laisser son témoignage à son arrivée. A gauche, on peut voir un réfugié syrien avec son sac à dos. A gauche, en opposition, on peut voir l’Allemagne symbolisée par cette belle jeune femme qui représente l’eldorado tant désiré.

Si vous avez envie d’en savoir plus sur la Street Art City, je vous invite à lire ma balade en 10 photos et à visiter leur site officiel qui donne vraiment très envie.

Alaniz et Les Réseaux Sociaux

Alaniz poste régulièrement des nouvelles de lui sur Instagram (160 publications au 31/07/2017). Il est aussi présent sur Facebook (www.facebook.com/alanizart). Alaniz aime beaucoup peindre sur des murs où il n’a pas toujours l’autorisation.

Bonus Street Art : Alaniz, le Banksy de Berlin

Je vous conseille cette très belle vidéo d’Alaniz de 5 min 24 . Elle nous montre très bien son travail, sa philosophie et sa vision du street art.

Le savais-tu ? Chaque article me prend entre 3 et 4 heures de travail, soit 31,32€ au SMIC horaire net.  Je m’en fiche royalement car j’ai pris beaucoup de plaisir à écrire cet article pour toi. Pour m’encourager, laisse-moi un petit commentaire sur cet article et partage-le avec un ami qui aime le street art. Cela ne te prendra que quelques secondes et cela me fera extrêmement plaisir. En plus, cela aidera mon site a être mieux classé dans Google.

Guillaume Servos

A Toi, Que penses-tu du Street Artiste Alaniz ?

 Envie de recevoir mon guide gratuit du street art 2018 avec les 100 meilleures photos de l’année ?

Téléchargez maintenant le guide gratuit du street art 2017.

0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *