rencontre en 5 photos avec le street artiste Mosko

Rencontre en 5 photos avec le street artiste Mosko

Temps de Lecture : 4 minutes

Découvrez le street artiste français Mosko et ses animaux de la savane. Au menu : son style, son travail, ses influences.

Pour ce septième épisode, j’ai choisi le street artiste français Mosko. Adepte de la thématique des animaux de la savane, Mosko redonne de la couleur et une seconde vie aux murs de nos villes.

Avant que j’oublie, tu peux aussi découvrir :

Ma première rencontre avec Mosko (MAUSA, 2017)

Le street artiste Mosko au musée de l'art urbain et du street art (MAUSA) dans le Jura

MAUSA, Jura 2017

Ma première rencontre avec le street artiste Mosko remonte au 31 juillet 2017 lors de ma visite du musée de l’art urbain et du street art (MAUSA) de Toulouse-le-Château dans le Jura.

J’avais été relativement déçu de ma visite même si mon regard avait tout de suite été attiré par ses girafes (la photo de couverture). Je venais de faire connaissance sans le savoir avec son travail.

Lors de ma visite du MAUSA, j’avais eu un vrai coup de cœur pour ce sublime léopard peint sur une porte en bois.

On peut dire que, ce jour-là, Mosko a un peu sauvé ma visite.

La révélation : Street Art City (Lurcy-Lévis, 2017)

Son tigre à la Street Art City de Lurcy-Lévis.

Son tigre à la Street Art City

Lors de ma seconde venue à la Street Art City de Lurcy-Lévis dans l’Allier, quelle ne fut pas ma surprise de retrouver le travail de Mosko exposé dans la boutique à travers ce très beau tigre et ces sublimes papillons.

J’avoue qu’avant de connaître son travail. Je ne connaissais pas beaucoup de street artistes qui peignaient sur des supports bois.

Mosko aime peindre des animaux de la savane parce que ça plait à tout le monde et qu’il aime donner des images agréables qui puissent toucher tout le monde, au-delà de tous les clivages, au-delà des âges, des cultures…

Je vous invite au passage à lire son très bon interview pour le magazine Artistik Rezo.

Street Art City de Lurcy-Lévis.

Les papillons de Mosko à la Street Art City

Mosko alias Gérard Laux tire son nom du petit quartier de la Moskowa à Paris où il a grandi.

Ce quartier de Paris dans le XVIIIe était insalubre, vétuste et voué à la démolition. C’est pourtant là que Mosko connut l’inspiration.

Mosko a longtemps peint avec son acolyte Michel Allemand, d’où leur pseudo de Mosko et Associés.

Leur duo a toujours voulu délibérément rester ouvert et fédérateur.

La confirmation : L’exposition « One Two Street Art » (Lyon 2017)

le street artiste Mosko pendant l'exposition "One Two Street Art" de Little Beaux Art à Luyon.

Exposition « One Two Street Art » à Lyon

J’ai retrouvé un peu par hasard Mosko lors de l’exposition « One Two Street Art » organisée par Little Beaux Arts, rue Grolée à Lyon.

On retrouve ici un condensé de son travail avec la girafe, le léopard et les papillons.

Le savais-tu ? Chaque article me prend entre 3 et 4 heures de travail, soit 31,32€ au SMIC horaire net.  Je m’en fiche royalement car j’ai pris beaucoup de plaisir à écrire cet article pour toi. Pour m’encourager, laisse-moi un petit commentaire sur cet article et partage-le avec un ami qui aime le street art. Cela ne te prendra que quelques secondes et cela me fera extrêmement plaisir. En plus, cela aidera mon site a être mieux classé dans Google.

Guillaume Servos

A toi, que penses-tu du street art de Mosko ?

 Envie de recevoir mon guide gratuit du street art 2018 avec les meilleures photos de l’année ?

Téléchargez maintenant le guide gratuit du street art 2017.

Ne me laisse pas toute seule !

Découvrez le street artiste français Mosko et ses animaux de la savane. Au menu : son style, son travail, ses influences.

Épingle-moi maintenant sur Pinterest.

0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *