20 % d'art, 80 % de technique ! Ecrire efficacement un article de blog implique de connaître des techniques de copywriting pour captiver tes lecteurs.

Copywriting : comment structurer un article de blog ?

Dernière mise à jour le

Temps de Lecture : 8 minutes

20 % d’art, 80 % de technique ! Ecrire efficacement un article de blog implique de connaître des techniques de copywriting pour captiver tes lecteurs.

Au menu : avoir une introduction claire qui déchire tout, utiliser le pouvoir des titres, écrire des paragraphes courts, adopter un style conversationnel, aller à l’essentiel, utiliser des visuels qui font mouche…

Avoir un blog reste un excellent moyen de te connecter à ton audience et de partager ton expertise. Cela représente également un moyen redoutablement efficace d’affirmer ton expertise dans une thématique.

Dans la tête de ton lecteur, quand tu écris sur un sujet, tu le maîtrises de A à Z, tu es un expert.

Savais-tu que, chaque jour, 10 millions d’articles de blog sont publiés ?

Difficile donc de sortir du lot… Comment s’assurer que ton audience va pouvoir trouver ton contenu et le lire ?

Quand j’ai commencé mon blog pour la 1 ère fois, je n’avais pas vraiment conscience de ces problématiques. Je voulais juste appliquer les connaissances que j’avais apprises.

3 ans après, 345 articles écrits et 700 erreurs commises, j’ai AUSSI énormément appris sur :

  • Le SEO (l’art d’optimiser son site et ses contenus pour Google),
  • Le copywriting (l’art de vendre avec des mots),
  • L’environnement WordPress,
  • La distribution et la promotion des contenus…

D’ailleurs, la plus grande chose que j’ai apprise pour écrire efficacement reste justement de bien structurer son article pour le rendre le plus facilement consommable pour :

  1. Ton audience,
  2. Les petits robots de Google.

Prêt(e) ?

Avant que j’oublie, tu peux aussi découvrir :

#1 Écris une introduction claire (et captivante)

Chaque article de blog doit comporter une introduction claire qui présente clairement le sujet.

Ton lecteur veut de la clarté

Généralement, on ajoute également une anecdote personnelle ou/et un élément d’autorité (par exemple : un chiffre clé).

Maintenant, il n’y a pas de règle. Cela dépend surtout de ton audience.

Garde quand même en tête que les anecdotes et les histoires personnelles restent l’un des moyens les plus sûrs pour captiver ton lecteur.

La longueur ne compte pas !

Au niveau de la longueur, pas de règles non plus.

Certains font très courts et d’autres prennent plus leur temps. Bref, c’est toi qui décide !

La longueur ne compte pas (en copywriting) !
Crédit : Unsplash

Personnellement, je fais plutôt parti du 2 ème camp. J’aime prendre le temps de présenter le sujet et d’ajouter une note plus personnelle avant de plus rentrer dans le fond des choses.

Quand tu commences à écrire, essaie de te mettre dans la tête de ton lecteur. Demande-toi quel problème il cherche à résoudre en lisant ton contenu.

Par exemple, cet article traite de la structuration d’un article de blog et de copywriting.

Je ne vais donc ni te parler de SEO, ni de promotion des contenus. Je me concentre uniquement sur le sujet !

Définis un mot clé principal et des mots secondaires

Avant de commencer ton article, je te conseille aussi de bien réfléchir au mot clé principal sur lequel tu veux te positionner, d’analyser son trafic potentiel et l’intensité concurrentielle en terme de SEO.

Par exemple, tu peux utiliser un outil gratuit comme Ubersuggest.

Bref, tu dois répondre à ces 2 questions :

  1. Quel sera le mot clé principal de ton article de blog ?
  2. Quels seront les mots clés secondaires ?

#2 Utilise le pouvoir des titres (copywriting)

A ton avis, quel niveau était le niveau d’attention moyen en 2017 ?

8 secondes seulement…

(Pas sûr, qu’il ait beaucoup augmenté depuis !!)

Pour toi, cela signifie que le choix de ton titre est primordial. Tu dois tout faire pour faciliter le scannage rapide de ton article de blog avec des sous-titres clairs et percutants.

Les sous-titres sont également l’endroit idéal pour placer des mots clés secondaires. Ne t’en prive pas !

N’hésite surtout pas à bien hiérarchiser des sections avec des titres H3 et H4.

#3 Garde des paragraphes courts

Plus tes paragraphes d’un article de blog sont courts, plus ils sont facilement scannables par ton lecteur.

En plus, cela facilite la lecture sur écran et sur mobile.

As-tu remarqué comme il était pénible de lire de longs paragraphes sans espacement sur un écran ?

Garde des paragraphes courts
Crédit : Unsplash

Personnellement, je fais toute ma veille sur mon smartphone. Cela ne me dérange pas de lire des articles longs.

Par contre, si les paragraphes sont trop longs, sans le moindre espacement, je zappe vite !!

Plus tu facilites la vie de ton lecteur, plus il passera du temps sur ta page et plus tu enverras un signal de qualité à Google.

#4 Ne te prends pas pour Victor Hugo (copywriting)

N’utilise pas des figures de styles trop compliquées, des métaphores trop complexes et des phrases trop longues. Fais simple et court.

Les anglophones parlent de KISS pour « Keep it simple and short ».

Cela ne doit pas t’empêcher de respecter les règles de grammaire et de soigner l’orthographe de notre belle langue, le français.

Personnellement, j’aime beaucoup Scribens.

#5 Montre ta (vraie) personnalité

OK, on est à l’écrit et pas sur YouTube… Raison de plus pour montrer ta personnalité et ta fantaisie.

La plupart des choses ont déjà été écrites avant toi !

Ce qui va faire la différence, c’est TOI, ta personnalité, tes jeux de mots pas drôles, ta passion pour le football américain…

Regarde les blogs que tu lis le plus souvent, tu verras que les auteurs ont tous une forte personnalité.

A titre personnel, j’adore le style de Laura Besson de Bien dans ta boîte, de Pauline Sarda ou de Julia de I don’t I feel.

Montre ta (vraie) personnalité
Crédit : Unsplash

Elles traitent toutes de sujets sérieux, mais cela ne les empêche surtout pas d’instiller une bonne dose de personnalité.

C’est aussi ça qui nous donne envie de :

  • Revenir lire leur prochain article,
  • Les suivre sur Instagram,
  • S’inscrire à leur newsletter.

#6 N’aie pas peur de faire trop long (copywriting)

Peut-être que tu penses que les articles trop longs font fuir les lecteurs.

Et bien, tu as tout FAUX !

C’est même tout le contraire quand tu prends le temps d’analyser les résultats de la 1 ère page de ton moteur de recherche préféré. Tu verras qu’ils squattent les meilleures positions.

Les articles longs plaisent beaucoup à Google. Plus un visiteur reste longtemps sur ton site, plus Google en déduit que l’article fait autorité dans sa thématique.

N’hésite jamais à prendre le temps d’expliquer des concepts qui te semblent évidents. Pars toujours du principe que c’est peut-être la 1 ère fois que ton lecteur lit un article de ton blog et que c’est peut-être un novice.

Un article est de qualité n’est jamais trop long. Par contre, un mauvais, lui est toujours trop long !!

En plus, dis-toi que 80 % des lecteurs scannent ton contenu. Ils ne lisent que les sections qui les intéressent et zappent le reste.

Bref, n’aie pas peur de faire trop long !

#7 Utilise des images

Tu peux utiliser des images, des visuels ou des infographies pour casser des grands blocs de texte et aider ton lecteur à conserver son attention. De belles photos incitent ton lecteur à arrêter de scroller et à faire une pause.

Néanmoins, essaie d’illustrer par des images qui ont toujours un rapport de près ou de loin avec ton contenu.

Crédit : Unsplash

#8 Ne néglige pas la conclusion (copywriting)

La conclusion représente l’endroit idéal pour synthétiser les points clés à retenir.

Généralement, j’aime bien utiliser une infographie pour fixer les points clés à retenir et inciter le lecteur à l’épingler sur Pinterest.

#9 Soigne ton appel à l’action

Félicitations : ton lecteur a lu ton article jusqu’au bout. Tu dois maintenant lui indiquer ce que tu attends de lui.

Un lecteur qui va jusqu’au bout de ton article a envie de te donner un petit coup de pouce pour te récompenser de ton investissement. N’oublie pas que tu lui as rendu service (gratuitement).

Attends-tu qu’il te laisse un commentaire ? S’inscrive à ta newsletter ? Epingle l’article sur Pinterest ? Lise un autre article ?

Ne fais pas ton timide et demande-lui.

A retenir (et à partager)

20 % d'art, 80 % de technique ! Ecrire efficacement un article de blog implique de connaître des techniques de copywriting pour captiver tes lecteurs.
Infographie Copywriting : comment structurer un article de blog ?

Pour en savoir plus, je te conseille le très bon article de Kristina Adams (en anglais) publié sur le blog de Writers Cook Book.

Le savais-tu ? Chaque article me prend entre 4 et 5 heures de travail, soit 31,32€ au SMIC horaire net. Je m’en fiche royalement car j’ai pris beaucoup de plaisir à écrire cet article pour toi. Pour m’encourager, laisse-moi un petit commentaire sur cet article et partage-le avec un ami qui aime le marketing digital. Cela ne te prendra que quelques secondes et cela me fera extrêmement plaisir. En plus, cela aidera mon site a être mieux classé dans Google.

Guillaume servos

A toi, quel est ton conseil préféré pour structurer efficacement un article de blog (copywriting) ?

Les solutions que je propose

Tu es sur Pinterest ? Moi aussi ! Ne me laisse pas toute seule.

20 % d'art, 80 % de technique ! Ecrire efficacement un article de blog implique de connaître des techniques de copywriting pour captiver tes lecteurs.
Copywriting : comment structurer un article de blog ?

0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *