Temps de Lecture : 9 minutes

Pour cet épisode 68, je te présente Elsa Gauffenic-Abboud (elsagauffenic.com), consultante relations presse et influenceurs en freelance depuis un peu plus de 3 ans.

Avant que je n’oublie, tu peux également découvrir mes interviews avec :

J'interviewe Elsa Gauffenic-Abboud, Consultante relations presse et influenceurs

Présentation d’Elsa Gauffenic-Abboud

Peux-tu te présenter en quelques lignes pour ceux ou celles qui ne te connaîtraient pas encore ?

Bonjour, je suis Elsa Gauffenic-Abboud et je suis consultante communication spécialisée en relations médias et influenceurs.

Tombée dans la marmite des relations médias par hasard, après un master en communication, je ne l’ai plus jamais quittée depuis. Après 7 ans en agence, j’ai décidé de me lancer à mon compte en avril 2019 car j’avais besoin d’un nouveau challenge.

La diversité des projets, la proximité avec les clients, la transmission via des cours en école ou des webinaires, l’autoformation perpétuelle m’ont donné envie de poursuivre sans hésitation…

Et puis c’est une chance de pouvoir travailler partout sans contraintes avec beaucoup de flexibilité.

J'interviewe Elsa Gauffenic-Abboud, Consultante relations presse et influenceurs

Ton rapport au freelancing

Peux-tu nous présenter ton parcours professionnel ?

J’ai débuté mon parcours en agence de relations médias spécialisée sur le secteur de l’art de vivre après mon Master 2 en communication des organisations à l’université Lyon 3.

Avant cela, j’avais déjà fait quelques stages en communication dont un an d’alternance au service communication d’un gros cabinet d’audit d’origine américaine (PwC).

Ma plus longue expérience en tant que salariée est donc celle dans l’agence de RP lyonnaise (14 septembre Lyon), j’ai commencé en stage tout à fait par hasard en ayant uniquement quelques bases en RP puis j’ai été embauchée et gravi les échelons petit à petit.

S’en est suivie une année à Bordeaux, j’étais très attirée par le secteur du vin et j’ai travaillé un an dans une agence RP spécialisée entre autres sur ce sujet.

Et c’est en revenant à Lyon que je me suis lancée en freelance.

Pourquoi es-tu devenue freelance ?

En revenant de Bordeaux, j’avais envie de changement.

Je ne voulais plus travailler en agence, mais tenter une nouvelle aventure. Je ne savais pas quoi exactement à ce moment-là… J’ai commencé à songer au freelancing, poussée par mon conjoint à tenter l’expérience et quand j’en ai parlé à mes anciennes agences, elles m’ont confié mes premières missions.

Je me suis donc lancée de manière très rapide sans site web ni préparation, mais en investissant dès le départ dans des outils nécessaires à mon métier comme une base presse et une base influenceurs, et puis je me suis prise au jeu et 3 ans après je suis toujours freelance !

Quelles sont les principales qualités nécessaires pour être freelance ?

Être autonome, savoir travailler seul.e sans se reposer sur qui que ce soit, c’est un peu la base du freelancing.

Elsa Gauffenic-Abboud
Citation d'Elsa

Être rigoureux.se, car on devient son propre patron. Il faut donc savoir “s’imposer” un rythme, être flexible, mais ce n’est pas uniquement lié au freelancing.

Et enfin je dirais être polyvalent.e car de l’administratif aux tâches stratégiques en passant par les petites tâches du quotidien on touche à tout !

Quelles sont les principales difficultés que tu as rencontrées dans ton parcours de freelance ? Comment les as-tu surmontées ?

Je pense que je ne les ai pas toutes en tête… mais je dirais que le démarrage est le plus difficile avec son lot de doutes et de questionnements. Est-ce que ça va fonctionner ou non ? À cela s’ajoute le syndrome de l’imposteur qui n’est pas toujours facile à gérer et puis le 1er confinement qui a été assez compliqué, car certains projets ont été annulés ou retardés.

Je dirais qu’en général je surmonte les difficultés tout simplement en les affrontant et j’en ressors toujours grandie.

Ton meilleur souvenir avec un client ?

Il y en a beaucoup.

J’aime le relationnel avec mes clients et je prends plaisir à les accompagner au quotidien. Je dirais que les meilleurs moments sont quand je les vois contents de mon travail et des retombées qu’ils obtiennent. C’est toujours gratifiant.

Elsa Gauffenic-Abboud
Citation d'Elsa

Ton pire souvenir avec un client/prospect ?

Un client qui ne comprend absolument rien aux relations presse (RP) et qui veut absolument tout diriger lui-même.

Un prospect qui me propose de débuter une 1ère phase de test “gratuite” avant de s’engager sur un contrat de plus longue durée… (je pense que je ne suis pas la seule freelance à qui c’est arrivé).

Tes conseils pour un.e freelance qui débute ?

Être patient.e car le démarrage peut être un peu long,

  • Croire en soi,
  • Se fixer des objectifs,
  • Sortir pour participer à des événements réseau,
  • Rencontrer d’autres freelances et confrères (ça a été salvateur pour moi au démarrage).

Tes astuces pour être productif ?

Cela est propre à chacun.

Pour ma part, je m’impose un rythme de travail régulier et ce même lorsque la charge de travail est moins importante. Je pense que j’ai conservé cela de mon expérience en tant que salariée…

Autrement, je trouve qu’il est bien également de changer de lieu de travail de temps en temps, car en tant que freelance, on travaille souvent depuis chez soi et cela peut devenir pesant à la longue. Il n’y a pas vraiment de césure avec la vie personnelle, donc partir télétravailler une semaine (ou plus) à la campagne ou à la mer quand on en a la possibilité. C’est une très bonne manière de relancer la productivité ou tout simplement aller dans un coworking ou un café.

Pour ma part, je n’ai pas fait le choix d’un bureau en coworking pour le moment, car j’aime avoir cette liberté de pouvoir bouger à droite et à gauche.

Ton rapport aux réseaux sociaux

Que penses-tu des réseaux sociaux ? Comment les utilises-tu ?

J’y passe beaucoup (trop parfois) de temps.

J’adore les réseaux sociaux. Je ne les utilise pas assez à mon goût dans le cadre de mon activité, même si je partage tout de même 2-3 actus de temps en temps et des parutions presse.

Avant tout, je les utilise pour mes clients notamment dans le cadre des partenariats influenceurs.ses que je mets en place entre le ciblage, le suivi et la veille de manière générale…

Je propose aussi en plus de mes services en RP/influence des accompagnements au cas par cas sur la gestion de contenus pour les réseaux sociaux.

Combien de temps en moyenne chaque jour ?

Je dirais 2h environ entre le temps pro et perso, et bien sûr ça peut être plus ou moins ça dépend des jours.

Ton réseau social préféré ? Pourquoi ?

Instagram sans hésiter !

C’est le réseau sur lequel je noue le plus de partenariats pour mes clients. Je trouve que c’est une excellente vitrine pour les marques. J’aime le travail qui est fait autour de l’esthétique des photos même si Insta a pas mal changé ces derniers temps et semble privilégier de plus en plus la vidéo…

Que penses-tu de Pinterest ? Comment l’utilises-tu ?

J’aime beaucoup Pinterest même si je l’utilise nettement moins qu’Instagram.

Pour ma part, je l’utilise surtout pour chercher des inspirations notamment déco. Je l’ai beaucoup utilisé aussi lors de mon mariage.

Et pour les marques, je trouve que c’est un très bon outil. Il est malheureusement sous-exploité par la plupart d’entre elles, surtout sur des secteurs comme celui de l’art de vivre où il est important d’y être présent sachant que c’est bénéfique aussi pour le référencement naturel !

Ton rapport au voyage

Tes 3 coups de cœur en France ? Pourquoi ?

La Côte d’Opale d’où je suis originaire, j’adore ses grandes plages à perte de vue où on peut se balader pendant des kilomètres c’est très ressourçant.

Les Alpes, j’ai découvert la montagne en habitant à Lyon et je ne pense pas trouver de meilleur endroit pour déconnecter. Et même si je ne pratique pas le ski, j’adore aller me balader l’hiver et faire des randonnées sur la neige. Je trouve que c’est tout simplement magique ces paysages sous leur manteau d’hiver.

La Provence (et le sud de la France en général), j’ai eu un coup de cœur dans mon enfance pour le sud de la France et il ne m’a plus quitté. Le son des cigales, les odeurs de lavande, les paysages baignés de soleil, la Méditerranée… Parfois, j’ai l’impression d’être née là-bas alors que c’est tout l’inverse.

À l’étranger ?

L’Italie, je suis amoureuse de ce pays, de sa culture et de sa gastronomie. J’ai eu la chance de visiter plusieurs régions ces dernières années et je rêve d’y avoir un pied à terre un jour.

Comment prépares-tu tes voyages ? As-tu des rituels avant de partir ?

En passant beaucoup de temps de recherche sur internet avant de partir surtout pour la logistique (transport, logement), pour le reste, j’aime bien la surprise et me laisse guider en arrivant sur place. Je ne prépare quasiment jamais de planning à l’avance et je n’ai pas de rituel particulier.

Ton prochain projet de voyage ? Pourquoi ?

L’Italie à nouveau avec le lac de Côme et Milan. Pour être honnête, je serais bien partie ailleurs cette année, mais je suis enceinte et je dois restreindre les temps de transports.

Elsa Gauffenic-Abboud

La carte blanche d’Elsa Gauffenic-Abboud

Comme il peut y avoir de temps en temps une confusion entre relations médias et publicité, j’aimerais profiter de cet espace pour clarifier davantage le rôle des relations médias et comment elles se distinguent de la publicité.

Les relations médias

Les relations médias sont un excellent moyen pour les entreprises d’obtenir de la visibilité sur leur activité, leurs produits ou services via les médias.

Pour se faire, il faut définir au préalable une stratégie RP performante et faire appel aux bonnes personnes si on ne dispose pas des ressources en interne.

L’attaché.e de presse

L’attaché.e de presse grâce à des outils qu’il va mettre en place (dossier de presse, communiqués, événements presse…) va pouvoir communiquer efficacement auprès des journalistes en veillant à adapter bien sûr l’angle de ses communications en fonction de ses cibles. Il est primordial de bien connaître les sujets avant de contacter les différents médias.

À savoir également que les médias n’ont pas tous les mêmes délais de bouclage et qu’il va donc falloir en général un peu de patience avant d’obtenir des résultats, d’où l’importance de travailler en RP sur du moyen-long terme et de proposer des avant-premières à des médias longs délais (trimestriels, mensuels…), c’est un travail chronophage !

L’objectif pour résumer est de réussir à intéresser les médias en leur fournissant une information de qualité et en mettant en place les actions les plus adéquates. Les articles ne sont donc en aucun cas rémunérés et on ne peut pas s’engager à l’avance sur une garantie de résultat puisque les journalistes restent totalement libres ou non de relayer le sujet ; néanmoins avec l’expérience et en connaissant bien leurs attentes nous pouvons plus aisément savoir ce qui est susceptible de les intéresser ou non. A contrario de la publicité où l’on va acheter un espace pour communiquer et où il sera obligatoirement mentionné qu’il s’agit d’une communication payante surtout lorsqu’il s’agit d’un publi reportage.

Dans la majorité des cas, il est tout à fait pertinent également de combiner cette stratégie RP à la mise en place d’actions auprès d’influenceurs-créateurs de contenus. Ce sont aujourd’hui des cibles incontournables qui permettent de booster la visibilité et la notoriété des marques. Il y a néanmoins une distinction importante à faire au niveau des attentes et des modalités de partenariat en fonction de s’il y a une rémunération ou non.

Où retrouver Elsa Gauffenic-Abboud ?

Tu peux retrouver Elsa Gauffenic-Abboud sur :

Logo d'Elsa

Un grand MERCI à Elsa. Pour la petite histoire, je l’ai rencontré via un événement de speed networking organisé par Alexandre Favrot à Lyon.

À toi, une question à poser à Elsa Gauffenic-Abboud ?

Tu es sur Pinterest ? Moi aussi ! Ne me laisse pas toute seule.

J'interviewe Elsa Gauffenic-Abboud, Consultante relations presse et influenceurs