Temps de Lecture : 6 minutes

Découvre mon interview avec Matthieu Stefani de Génération Do It Yourself et La Martingale. Son rapport au podcast, aux réseaux sociaux et au voyage.

Pour cet épisode 18, je te présente Matthieu Stefani de Génération Do It Yourself (gdiy.fr) qui décortique le succès des personnes qui se sont lancées et La Martingale (lamartingale.io) qui explore le sujet des finances personnelles.

Avant que j’oublie, tu peux également découvrir mes interviews avec :

Découvre mon interview avec Matthieu Stefani de Génération Do It Yourself et La Martingale. Son rapport au podcast, aux réseaux sociaux et au voyage.

Présentation de Matthieu Stefani

Peux-tu te présenter en quelques lignes pour ceux ou celles qui ne connaîtraient pas encore ?

Je suis entrepreneur depuis 2005 dans le digital.

Je dirige CosaVostra, une agence de conseil en innovation et agence digitale. J’ai créé une quinzaine de sociétés et de startups.

Je suis un passionné d’innovation et j’adore les rencontres, les gens.

Matthieu Stefani (Génération Do It Yourself, La Martingale, Cosa Vostra)

Ton rapport au Podacst

Pourquoi as tu décidé de te lancer dans la création de ton podcast?

En 2016, il y avait une offre de podcasts indépendants très pauvre en France, et j’écoutais un grand nombre de podcasts américains, dans lesquels je pouvais passer un très long moment avec des personnes incroyables.

Je me suis dit qu’on avait besoin de faire la même chose en français.

Il n’y avait rien en français, et je me suis dit que plutôt qu’attendre, j’allais le faire moi même.

Peux-tu nous présenter ton podcast?

Génération Do It Yourself est l’un des premiers podcasts qui couvre des parcours de personnes incroyables. Leur point commun est qu’il s’agit de personnes qui “ont fait le grand saut”.

Matthieu Stefani

Elles ont cru en elles pour se lancer dans des aventures entrepreneuriales, l’écriture d’un livre, un objectif sportif incroyable…

Il s’agit d’un podcast long, qui s’écoute comme un roman. On le commence, on l’arrête, on le reprend, pour avoir tous les détails de ces aventures sur du temps long.

C’est un peu l’inverse d’Instagram, où on passe 2 secondes par contenu publié. Ici, c’est généralement une heure et demie !

Comme mon objectif est de comprendre pourquoi et comment mes invités ont réussi leurs aventures, il est nécessaire de prendre le temps pour avoir un certain nombre de détails importants.

Il commence à être très écouté, et ce qui me frappe c’est que j’ai de plus en plus de retours de personnes que je ne connais absolument pas, qui me décrivent l’excitation de la découverte qui m’animait quand j’écoutais tous ces podcasts américains.

C’est tout simplement incroyable !

Le podcast de Génération Do It Yourself

Combien de temps passes tu en moyenne pour créer un épisode ?

J’ai tout optimisé ! Le tout me prend moins d’une demi journée par semaine.

Je propose un podcast sans montage. C’est le contrat entre mon invité et mon auditeur. J’enregistre et je programme une mise en ligne le dimanche matin à 7h00.

Peux tu nous expliquer comment tu procèdes ? Les différentes étapes ?

Je pense à des sujets ou je rencontre des personnes passionnantes, je leur propose de faire un podcast. Après, je lis un peu sur le sujet et j’écoute ce que la personne a pu dire avant. Ensuite,  nous allons direct en studio sans préparation préalable.

La première prise est généralement la bonne et je ne fais quasi aucun montage.

Ensuite j’écris un article, je définis des citations pour mon compte Instagram et je m’occupe de la promotion à travers mes réseaux sociaux.

La Martingale

Tes conseils pour un/une débutant(e) qui voudrait se lancer ?

Comme on me pose très souvent cette question, j’ai tout décrit dans les moindres détails dans un long billet sur medium : comment créer son podcast.

L’important est de faire 10 épisodes au moins, la majeure partie des gens qui se lancent arrêtent après 3-4 épisodes.

Quels sont tes podcasts préférés ?

J’écoute beaucoup de podcasts américains, en premier lieu James Altucher et Tim Ferris. Mais j’aime de plus en plus de podcasts français, comme Oui Are New York.

Je décris aussi les meilleurs podcasts français, dans plusieurs posts sur Medium, dont un premier ICI et un second ICI et j’ai même fait un épisode hors série de Génération Do It Yourself pour en parler.

Ton rapport aux réseaux sociaux

Que penses-tu des réseaux sociaux ? Comment les utilises tu ?

J’y ai consacré une bonne partie de mon expérience professionnelle. Je trouve ça fantastique, inépuisable, épuisant, effrayant et infini.

J’essaye d’être un acteur au maximum sur les réseaux sociaux. Je refuse de rester légumineux derrière mon écran de smartphone et je produis du contenu que j’essaye de faire le plus intéressant et inspirant possible pour émerger.

J’essaye d’en tirer profit, de comprendre comment les meilleurs fonctionnent car ça évolue tout le temps.

Quand j’ai l’impression d’être trop “accro” à un compte qui ne m’inspire pas, je me désabonne. Je me fais d’ailleurs des grosses sessions d’abonnements et de désabonnements de manière hebdomadaire.

Combien de temps en moyenne chaque jour ?

2 bonnes heures entre la production de contenu et la veille.

Ton réseau social préféré ? Pourquoi ?

Linkedin, encore très largement sous exploité jusqu’à récemment, très efficace sur le B to B et surtout beaucoup de données récupérables (notamment les emails).

Instagram est bien évidemment le réseau social inévitable en ce moment, mais je le trouve trop superficiel, de la forme et peu de fond.

Ton rapport au voyage

Tes 3 coups de cœur en France ? Pourquoi ?

  • La Corse, of course, le plus bel endroit au monde, qu’il faut préserver
  • Les Alpes, parce qu’on a tellement de chance d’avoir cette merveilleuse montagne et ses stations
  • PARIS ! Parce que c’est la plus belle ville, et que ICI C’EST PARIS !

A l’étranger ?

Le Brésil, qui respire le bonheur et qui est tellement vaste, tellement beau. L’Afrique que j’aimerais tellement parcourir.

Ton prochain projet de voyage ? Pourquoi ?

J’aimerais découvrir l’Inde, pour la culture, et pourquoi pas pour le business. J’ai l’impression qu’on ne s’intéresse pas assez à ce pays en France.

La carte blanche de Matthieu Stefani

Nous vivons dans une économie de l’attention.

Pour émerger aujourd’hui, que ce soit en professionnel comme en personnel, il faut comprendre deux choses : les chiffres et les lettres. Comprendre la data et le contenu.

Une fois qu’on maîtrise les deux, si tant est que vous êtes professionnel jusqu’au bout des doigts et que vous proposez des produits ou des services de grande qualité, vous êtes le maître du monde !

Alors bougez-vous !

Produisez, postez, testez, analysez et itérez, vous verrez, c’est fantastique.

Et si vous avez besoin d’en parler, écrivez-moi (contact@cosavostra.com).

Où retrouver Matthieu Stefani ?

Tu peux retrouver Matthieu stefani sur son :

Un grand MERCI encore à Matthieu Stefani pour sa confiance et sa bonne humeur. Je suis un fidèle auditeur de ses 2 podcasts qui sont juste excellents.

A toi, une question à poser à Matthieu Stefani ?

Tu es sur Pinterest ? Moi aussi ! Ne me laisse pas toute seule.

Découvre mon interview avec Matthieu Stefani de Génération Do It Yourself et La Martingale. Son rapport au podcast, aux réseaux sociaux et au voyage.

Also published on Medium.