Découvre mon interview avec Marc-Antoine Malaspina du podcast voyage Bourlinguez. Au menu : son rapport au podcast, aux réseaux sociaux, au voyage et sa carte blanche.

Interview avec Marc-Antoine Malaspina du podcast Bourlinguez

Temps de Lecture : 8 minutes

Découvre mon interview avec Marc-Antoine Malaspina du podcast voyage Bourlinguez. Au menu : son rapport au podcast, aux réseaux sociaux, au voyage et sa carte blanche.

Chaque mois, je te propose une rencontre avec une personne pour laquelle j’ai eu un coup de cœur.

Selon mon invité, l’interview s’articule autour de la thématique de la photographie, du voyage, du street art, du marketing ou des réseaux sociaux.

Avant que j’oublie, tu peux également découvrir mes interviews avec :

Pour cet épisode 39, je te présente Marc-Antoine Malaspina du podcast Bourlinguez (www.instagram.com/bourlinguez.podcast)  qui donne la parole à celles et ceux qui voyagent.

Présentation de Marc-Antoine Malaspina (Bourlinguez)

Peux-tu te présenter en quelques lignes pour ceux ou celles qui ne connaîtraient pas encore ?

Je m’appelle Marc-Antoine Malaspina.

J’ai 28 ans et à l’heure où j’écris ces lignes j’occupe le poste de Responsable des Productions Digitales en agence de communication.

Marc-Antoine Malaspina du podcast voyage Bourlinguez
Marc-Antoine Malaspina

Je quitte mon travail pour commencer une formation de développeur web en bootcamp en mars, avec pour objectif de partir en octobre en Amérique du Sud avec ma partenaire de vie et tenter le mode de vie « digital nomade », pour concilier travail freelance dans le digital et voyage.

J’aime la littérature, la musique, le cinéma, le riz au lait et les chats, et bien entendu, voyager et écouter des histoires de voyages.

Ton rapport au Podacst

Pourquoi as tu décidé de te lancer dans la création de ton podcast ?

En 2010 j’entre en École de commerce, passionné de musique et de concerts, j’intègre l’association webradio de l’école : Dynam’hit.

A la sortie de l’école, je me jure de retourner dans cet univers qui m’a énormément marqué.

En 2017 j’écoute Studio 404, révélation, puis je découvre qu’il existe énormément de podcasts. Je repense à cette promesse que je m’étais faite et je commence à réfléchir début 2018 à un concept de podcast, avec pour thématique le voyage.

Quelques mois passent encore, et j’écoute par hasard « Il Faut Qu’on Parle« , de Mélanie Lecamus, le format est simple, à chaque épisode un.e invité.e raconte l’histoire d’un échec amoureux et en tire des enseignements, je dévore tous les épisodes.

J’envoie alors un mail à Mélanie, lui demandant si on peut se voir, j’ai des questions à lui poser.

Elle accepte et me rassure sur mon frein principal : la légitimité, en disant « tu acquiers ta légitimité en te lançant », et je me suis donc lancé.

Peux-tu nous présenter ton podcast?

Bourlinguez est le podcast qui donne la parole à celles et ceux qui voyagent.

2 fois par mois, je donne la parole à un.e invité.e qui raconte un voyage qui fut marquant, et qui se raconte et se dévoile au travers de son récit de voyage.

Son podcast Bourlinguez

Chaque épisode est divisé en 2 parties :

  1. La première partie est le récit de l’invité.e qui raconte son voyage à sa manière, sans interruption, une sorte de carte blanche.
  2. La deuxième partie est un échange où je rebondis sur des éléments du récit de mon invité.e et où nous échangeons sur sa manière de voyager et, de manière générale, sa vision du voyage.

Combien de temps passes tu en moyenne pour créer un épisode ?

Environ 1 heure pour enregistrer, et au moins 2 heures pour monter, mixer et uploader chaque épisode.

Peux tu nous expliquer comment tu procèdes ? Les différentes étapes ?

J’ai maintenant la chance de me faire contacter par des gens qui me proposent eux-mêmes des histoires de voyages, ça me facilite le travail de recherche d’invité.

Auparavant je devais rechercher de manière active, en sollicitant des contacts…

J’effectue un « filtre » parmi les histoires proposées. Je demande à la personne de me raconter en quelques mots son voyage.

Je n’ai pas d’invité.e type ni de voyage type, je considère que toutes les histoires sont bonnes à entendre et à enregistrer !

Cependant je cherche à avoir une unité de temps et de lieu dans les histories racontées. Si ça passe le filtre, on enregistre.

Une fois que le montage de l’épisode est effectué, j’envoie toujours une version « en cours » à l’invité.e de manière à ce qu’il.elle puisse valider le montage final et avoir le dernier mot sur le contenu de l’épisode.

Tes conseils pour un/une débutant(e) qui voudrait se lancer ?

Je redirais la même chose que Mélanie m’a dit « tu acquiers ta légitimité en te lançant ». Les premiers épisodes ne seront pas parfaits (mais pour me consoler je trouve la perfection trop lisse et ennuyeuse) et l’apprentissage se fera en cours.

Anticipez au maximum la production d’épisodes d’avance pour toujours avoir de quoi publier en temps et en heure.

Soyez réguliers, et surtout écoutez le plus de podcasts différents possibles.

Bref, lancez-vous et vous verrez très vite si ça vous plaît ou non.

Quels sont tes podcasts préférés ?

Studio 404, j’ai été très triste d’apprendre l’arrêt de ce podcast alors qu’il entamait sa 7ème saison (Sylvain Paley, un des 4 chroniqueurs faisait partie de la Ligue du LOL).

Il Faut Qu’on Parle, qui a été une révélation, c’est grâce à Mélanie que j’ai sauté le pas.

Ex-Aequo : Les Baladeurs et La Bougeotte, qui traitent chacun de voyage, mais d’une manière très différente (et d’une manière différente de Bourlinguez également).

Ton rapport aux réseaux sociaux

Que penses-tu des réseaux sociaux ? Comment les utilises tu ?

Cela permet de développer des points de contacts pour toucher des gens potentiellement intéressés par le podcast. Je m’en sers comme moyen de communication principalement.

On pourrait disserter des heures sur leurs vices, je préfère me concentrer sur leurs quelques vertus.

Combien de temps en moyenne chaque jour ?

Environ 1 heure.

Ton réseau social préféré ? Pourquoi ?

J’utilise seulement Instagram pour la communication de Bourlinguez.

Cela permet de rajouter de l’image au son et de contextualiser un peu plus les épisodes.

J’aime également l’interactivité que permettent les stories (sondages, questions…). Cela permet d’échanger régulièrement avec la communauté.

J’ai fait le choix d’être seulement sur Instagram par pur pragmatisme. En effet, cela prend assez de temps et d’énergie pour construire une communauté sur Instagram. Je n’ai tout simplement pas le temps de reproduire l’exercice sur un autre réseau social.

Ton rapport au voyage

Tes 3 coups de cœur en France ? Pourquoi ?

La Normandie, j’ai découvert cette région très tard.

C’est une région magnifique, chargée d’histoire et avec des sites naturels à couper le souffle (pour ne citer qu’Étretat…).

Je ne lancerai pas de débat sur l’appartenance ou non à la Normandie du Mont Saint-Michel.

Mon Sud-est natal :

  • le Var avec ses belles plages,
  • les îles d’Hyères,
  • son arrière pays typique.

Bordeaux, c’est une ville superbe que j’ai beaucoup connue pendant mon enfance et adolescence, et j’ai de la chance d’avoir une partie de ma famille qui produit du vin dans le Bordelais.

J'ai des potes qui commencent à acheter, moi j'achète des billets d'avion. Marc Antoine Malaspina du podcast voyage Bourlinguez

A l’étranger ?

La Chine est le premier pays hors d’Europe que j’ai pu découvrir en 2012 à l’âge de 22 ans.

J’y ai également vécu un an au cours de 2013, à Shanghai.

Là-bas TOUT est différent (culture, cuisine, langue, histoire, étiquette, rapport aux temps, rapport aux distances, rapport à l’autre…) et tout doit être réappris.

C’était comme une seconde naissance.

Le Nicaragua, pays d’Amérique Centrale moins connu que son voisin le Costa Rica, mais qui offre des paysages et une nature tout aussi sublime.

Je crois que c’est là-bas qu’à commencé inconsciemment à germer l’idée de changer de vie en quittant mon travail.

Récemment le Maroc avec ma copine, de Marrakech au désert de Merzouga en voiture, les paysages que nous avons traversés étaient incroyables.

Ton prochain projet de voyage ? Pourquoi ?

Prochain voyage (si on exclut le fait de partir en Amérique du Sud), ce sera la Géorgie avec des amis qui m’ont déjà accompagné dans les Balkans.

J’aime découvrir des pays qui n’ont pas déjà été visités par la terre entière.

La carte blanche de Marc-Antoine Malaspina du podcast Bourlinguez

J’ai commencé à développer en 2018 une conscience écologique, par le biais de nombreux media :

  • Les podcasts d’Uskek & Rica, (notamment celui avec Julien Wosnitza),
  • Les livres de Pablo Servigne,
  • Le documentaire « Cowspiracy » sur Netflix,
  • Les conférences de Jean-Marc Jancovici

De manière générale, le tourisme et le voyage génèrent son lot de pollution (trafic aérien) et de déchets (bouteilles plastiques à usage unique, produits chimiques utilisés pour laver les draps de l’industrie hôtelière et qui sont rejetés dans la mer)…

Les effets se font ressentir.

Par exemple, la Thaïlande a interdit aux touristes la baie de Maya à Koh Phi Phi (la baie du film « La Plage ») car le tourisme de masse la détruisait petit à petit (coraux endommagés par la pollution des moteurs, déchets plastiques dans le sable…).

Comment concilier voyage et réduction de son empreinte carbone au maximum ?

C’est mon objectif en 2019 de découvrir et partager les bonnes pratiques pour découvrir la planète sans (trop) contribuer à sa destruction.

Où retrouver Marc-Antoine Malaspina du podcast Bourlinguez ?


Tu peux retrouver Marc-Antoine Malaspina et le podcast Bourlinguez sur son :

  • Instagram (@bourlinguez.podcast)
  • Apple Podcast, Deeezer, Spotify…
  • Podcast Addict et toutes les applications de podcast.

Un grand merci à Marc-Antoine pour sa disponibilité, son enthousiasme et sa réactivité, j’aime beaucoup son podcast voyage qui nous fait sortir des sentiers battus.

Je trouve le format hyper intéressant et très immersif. On a l’impression d’écouter le récit de voyage d’un pote. Marc-Antoine est discret et a une capacité d’écoute rare et sincère.

Bref, tu l’as compris. J’adore son podcast, je ne manque pas une émission.

Le savais-tu ? Chaque article me prend entre 3 et 4 heures de travail, soit 31,32€ au SMIC horaire net.  Je m’en fiche royalement car j’ai pris beaucoup de plaisir à écrire cet article pour toi. Pour m’encourager, laisse-moi un petit commentaire sur cet article et partage-le avec un ami qui écoute des podcasts. Cela ne te prendra que quelques secondes et cela me fera extrêmement plaisir. En plus, cela aidera mon site a être mieux classé dans Google.

Guillaume Servos

A toi, quelle question aimerais-tu poser à Marc-Antoine Malaspina du podcast Bourlinguez ?

Ne me laisse pas toute seule !

 Découvre mon interview avec Marc-Antoine Malaspina du podcast voyage Bourlinguez. Au menu : son rapport au podcast, aux réseaux sociaux, au voyage et sa carte blanche.
Epingle-moi maintenant sur Pinterest.



0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *