Temps de Lecture : 11 minutes

Découvre mon interview avec Coralie Roix (Le citron rose), community manager Instagram et Pinterest. Au menu : freelancing, réseaux sociaux, voyage…

Pour cet épisode 60, je te présente Coralie Roix, community manager Instagram et Pinterest pour des marques, et formatrice Pinterest et Marketing de contenu pour les web-entrepreneurs (lecitronrose.fr).

Avant que j’oublie, tu peux également découvrir mes interviews avec :

Découvre mon interview avec Coralie Roix (Le citron rose), community manager Instagram et Pinterest. Au menu : freelancing, réseaux sociaux, voyage…

Présentation de Coralie Roix (Le citron rose)

Peux-tu te présenter en quelques lignes pour ceux ou celles qui ne te connaîtraient pas encore ?

Bonjour à tous, je suis Coralie Roix et je suis à mon compte depuis bientôt 2 ans.

Je suis community manager Instagram et Pinterest pour des marques, et formatrice Pinterest et Marketing de contenu pour les web-entrepreneurs.

Présentation de Coralie Roix (Le citron rose)
Crédit : Coralie Roix

Ton rapport au freelancing

Peux-tu nous présenter ton parcours professionnel ?

J’ai officiellement ouvert mon statut en 2016, à la suite de mes études.

J’ai finalement trouvé le fameux job salarié dont tout le monde veut, et ce, pendant 3 ans dans 2 entreprises différentes pour finalement me lancer entièrement à mon compte en 2020, en tant que prestataire de services (community management Insta et Pinterest, rédaction web, etc).

Pourquoi es-tu devenue freelance ?

J’avais soif de liberté. La liberté au niveau de mon organisation, mais aussi au niveau de mes choix : le choix des projets, des clients, des stratégies…

Coralie Roix (Le citron rose)
Citation de Coralie Roix

Et, c’est exactement le statut qu’il me fallait, car même en freelance, j’ai fait un pivot en passant de community Manager (full time) à formatrice en ligne (presque full time).

Quelles sont les principales qualités nécessaires pour être freelance ?

  • Être organisé,
  • Être à l’écoute (de ses clients et de ses propres envies),
  • Ne pas avoir peur de se challenger et de se remettre en question.
Pourquoi Coralie est devenu freelance ?
Crédit : Coralie Roix

Quelles sont les principales difficultés que tu as rencontrées dans ton parcours de freelance ? Comment les as-tu surmontées ?

Au début, j’ai eu du mal à trouver mes 1ers clients, mais j’ai tout fait pour me rendre visible grâce à :

  • Mon blog,
  • Instagram,
  • LinkedIn,
  • La création d’un profil Malt.

La 2ème difficulté a été de me retrouver seule, sans collègues, alors que je suis le genre de personnes qui adore être entourée.

Alors, je cherche régulièrement des occasions de rencontrer d’autres freelances, je me suis fait des amies entrepreneures, je vais à des sessions de coworkings…

Ton meilleur souvenir avec un client ?

Quand j’ai fait exploser le compteur de visites Pinterest d’une cliente, et que celle-ci m’a exprimé sa joie. Ça n’avait pas de prix, j’étais vraiment super fière.

Ton pire souvenir avec un client/prospect ?

La relance d’impayés…

Et pourtant, je savais que cette personne n’était pas dans le “bon fit”. J’avais senti dès le début qu’elle était frileuse à l’idée de déléguer des missions à un freelance.

Alors quand j’ai dû la relancer 3 fois pour le paiement d’une facture, je me suis dit que je devrais écouter mon instinct à l’avenir.

Tes conseils pour un(e) freelance qui débute ?

Savoir où on veut aller, mais ne pas se mettre la pression.

Quand je me suis lancée, je voulais proposer tous les services qui étaient dans mes cordes (community management, création de visuels, création de fiches produits, rédaction d’articles).

Petit à petit, je me suis rendu compte que la rédaction d’articles me demandait trop d’énergie, même si j’adore ça quand c’est pour mes propres sites.

Idem pour les fiches produits : ça ne m’emballait pas.

Alors j’ai réduit mes missions, ça s’est fait petit à petit, jusqu’à ce que je me sente ultra alignée avec ce que je faisais.

C’est pareil pour les tarifs, et son “client idéal”. Ça se fait petit à petit, tout ne peut pas être parfait dès le début.

Tes astuces pour être productive ?

Être focus.

Je suis du genre passionnée, à vouloir tout faire, tout de suite, en même temps. Mais je suis humaine et je n’ai pas 4 cerveaux, et surtout, je me suis rendu compte avec le temps que mon cerveau n’était pas capable de donner le meilleur de lui-même au-delà de 6 – 7 h de travail par jour (et sans prendre de week-end).

Chaque début de trimestre, je fais le point sur ce que je veux faire, et je fais la liste mois par mois des choses à faire, en estimant avec le plus de précision possible le temps que chaque tâche me prendra.

Coralie Roix (Le citron rose)
Citation de Coralie

Pour le mois d’octobre, je me suis par exemple “restreinte” à ne mener qu’une dizaine de tâches, dont 2 gros projets, alors que j’ai encore 4 – 5 gros projets en tête. Mais chaque chose en son temps.

Ton rapport au blogging

Pourquoi as tu décidé de te lancer dans la création de ton site ?

Je connaissais déjà l’importance d’un site web alimenté en articles pour avoir de la visibilité (grâce à mon ancien blog sur la cosmétique maison).

Et ça faisait longtemps que je voulais lancer mon site sur le marketing digital, mais que je n’osais pas car de grands marketeurs le faisaient déjà, j’ai finalement sauté le pas.

Depuis son lancement (décembre 2019), le site cumule plus de 300 000 pages vues. Ça aurait été vraiment dommage de ne pas lancer mon site.

Le rapport au blogging de Coralie
Crédit : Coralie Roix

Peux-tu nous présenter ton site ?

Le citron rose a pour but d’informer autour du marketing Pinterest et du marketing de contenu.

Je partage donc des astuces autour de Pinterest (of course), d’Instagram, de la newsletter, de la création de contenu, du community management, mais aussi parfois autour de l’entrepreneuriat.

Combien de temps passes-tu en moyenne pour créer un article ?

Etant donné que mes articles sont souvent construits d’après mon expérience et mes connaissances, la rédaction d’un article de A à Z me prend maximum 2 h.

Bon, il faut savoir que je ne fais pas de grandes optimisations pour le SEO Google, ça me prendrait le double voire le triple de temps.

Je m’appuie sur le SEO Pinterest pour avoir de la visibilité.

2 h ça semble vraiment peu, et ça l’est ! Mais tout dépend du sujet et de sa complexité. Quand j’écrivais des articles dans le domaine de la cosmétique pour mon autre blog, j’étais plutôt sur 8 – 10 h par article.

La page d'accueil du Citron rose
Crédit : Coralie Roix

Peux-tu nous expliquer comment tu procèdes ? Les différentes étapes ?

Je crée un calendrier éditorial avec toutes mes idées pour les 3 – 4 prochains mois.

Ça me permet d’être régulière et de connaître mes prochains sujets. Je commence par choisir un titre (que je modifie plus tard), et à poser le squelette de mon article avec plusieurs titres (les titres H2).

Ensuite, je passe à la rédaction en mode brouillon. Généralement, je laisse l’article plusieurs jours avant d’y revenir, noter d’autres idées, corriger, réagencer.

Puis, je mets l’article en forme (mots en gras, ajout d’émojis, de listes à puce), j’insère des visuels ou des encarts qui redirigent vers le téléchargement d’un freebie.

Et je finis par insérer 3 épingles Pinterest à la fin, une image de couverture, et par programmer l’article à la date prévue.

Tes conseils pour un/une débutant(e) qui voudrait se lancer ?

Beaucoup écrire et ne pas avoir peur de créer des textes “moyens” au début.

Si je relisais mes 1ers articles sur le citron rose, je pense que j’aurais juste une envie : les mettre hors ligne ou les réécrire en entier. C’est en s’exerçant qu’on s’améliore, alors let’s write.

Coralie Roix (Le citron rose)
Citation de Coralie

Quels sont tes blogs préférés ?

J’aime beaucoup les articles d’I dont think I feel (idontthink.fr) de Julia Coudert et Julie Fabre, et le blog de Danilo Duchesnes (daniloduchesnes.com).

Et mention spéciale pour le podcast de Maëlane Faure avec retranscriptions (maelanefaure.fr/podcast), dont je ne rate aucun épisode !

Ton rapport aux réseaux sociaux

Que penses-tu des réseaux sociaux ? Comment les utilises-tu ?

Super question !

Et, c’est encore plus intéressant après le bug d’Instagram/Facebook qu’il y a eu ce début d’octobre 2021.

Selon moi, les réseaux sociaux sont un super moyen d’entrer en contact avec son audience, créer une communauté, se rendre visible avec des sujets courts et impactants.

C’est ce que j’adore avec Instagram. C’est un réseau qui me permet de laisser libre cours à ma créativité, et je m’éclate à imaginer une charte graphique, créer des visuels attrayants…

Mais ! Je pense qu’il ne faut pas uniquement baser sa stratégie sur les réseaux sociaux. Selon moi, le grand idéal serait d’avoir le trio : blog-newsletter-réseau social.

Au niveau de mon utilisation, je me sers d’Instagram comme relais de mes articles de blog.

Je réutilise du contenu de mon contenu long, pour en faire des contenus courts sur Insta (infographies, listes, carrousels, etc).

J’alterne avec des posts où je partage davantage de mes sujets/réflexions du moment, un peu plus de storytelling aussi.

Je suis aussi une grande utilisatrice des stories. C’est un moyen de partager mes backstages avec ma communauté, partager des astuces “sur le vif”.

Combien de temps en moyenne chaque jour ?

Je passe environ 6 – 7 h par mois pour ma création de contenu Insta, pour 3 posts par semaine.

À cela, s’ajoutent 15 min de stories par jour, et 45 min de modération des commentaires et d’échanges en MPs.

Du coup, je pense donc être à 1 h 15 en moyenne par jour.

Ton réseau social préféré ? Pourquoi ?

Instagram.

Je suis très visuelle, alors c’est exactement ce que j’aime, autant pour ma “consommation” personnelle que pour partager mes astuces de façon attrayante.

J’aime aussi beaucoup le fait de pouvoir échanger avec ma communauté, ou avec les personnes dont j’apprécie le contenu.

Sur Instagram, je trouve ça plus facile que sur d’autres réseaux sociaux.

Ton rapport au voyage

Tes 3 coups de cœur en France ? Pourquoi ?

Paris pour commencer, la ville où je vis (presque).

Même si j’ai une relation d’amour/haine avec cette ville, ça n’en reste pas moins une des plus belles villes de France en termes d’architecture et de monuments.

J’aime aussi beaucoup le sud de la France : Toulouse, les gorges du Verdon, la Camargue…

Et je termine par ma région préférée : la Bretagne.

Si on a un peu de chance, et qu’on y va en été, c’est une région magnifique, avec beaucoup de jolies balades à faire.

J’ai beaucoup plus voyagé à l’étranger qu’en France, mais je compte bien me rattraper ces prochaines années (je pense à Annecy, Bordeaux, Lyon, l’île de Ré, Porquerolles).

A l’étranger ?

J’ai adoré la Crète. C’était vraiment un voyage magnifique tout autour de l’île !

Avec mon copain, on adore les paysages qui changent d’un bout à l’autre d’un pays. On a été complètement dépaysés !

Sans parler de l’excellente nourriture dans les villes de Chania et Héraklion.

Comment prépares-tu tes voyages ? As-tu des rituels avant de partir ?

Je parcours consciencieusement les blogs voyage qui parlent de la destination choisie.

Je fouille le net à la recherche de toutes les activités à faire, même les moins touristiques. Le tout est que l’idée nous plaise, que ça sorte un peu de l’ordinaire, que ça ait l’air sympa…

Je dessine systématiquement une carte de la destination à visiter.

Parfois, c’est un pays et le dessin ferait pâlir les dessinateurs tellement c’est approximatif. Une fois mon chef d’œuvre terminé, je note tous les points intéressants sur la carte, je mets des commentaires si besoin.

Et, c’est une fois la carte remplie que je réfléchis à l’itinéraire et à la réservation des logements. J’aime aussi me créer un dossier sur l’ordinateur avec les photos des lieux, histoire de me rappeler une fois sur place pourquoi on avait envie de les visiter.

Ton prochain projet de voyage ? Pourquoi ?

Sûrement la Réunion, car mon chéri m’a dit un soir sur un coup de tête : “on va à la Réunion en janvier?”. Et moi de répondre : “Mais oui, soyons fous!”.

Fous dans le sens où je ne me suis encore pas trop aventurée dans les destinations lointaines, l’avion et moi, ça fait 2.

La carte blanche de Coralie Roix (Le citron rose)

Dans cet article, on n’a pas mal parlé marketing et productivité, avec un petit crochet sur la thématique des voyages.

J’aimerais aborder un autre sujet, qui touche pas mal d’entrepreneurs : le fait de se comparer.

  • Comparer ses résultats à ceux d’un autre entrepreneur
  • Regarder avec envie la réussite de certains entrepreneurs que l’on admire
  • Comparer ses méthodes (gestion du temps, des clients, des projets…)
  • Comparer son rythme de publication sur Insta…

Bref; tout y passe !

Et j’ai moi-même souvent cherché à égaler certaines personnes que j’admire, calquer leurs méthodes et envies sur les miennes.

Même si je continue à faire “de la veille” sur les activités de mes collègues entrepreneurs, j’ai un rapport beaucoup plus sain au fait de se comparer.

Par exemple, je n’aspire pas (tout de suite) à passer au niveau supérieur (passage en société par exemple). J’ai envie de me laisser le temps, laisser peut-être plus de place à certains projets perso.

Où retrouver Coralie Roix (Le citron rose) ?

Tu peux retrouver Coralie Roix sur :

Un grand MERCI à Coralie pour sa bonne humeur et pour son enthousiasme à participer à cette interview.

A toi, une question à poser à Coralie Roix ?

Tu es sur Pinterest ? Moi aussi ! Ne me laisse pas toute seule.

Découvre mon interview avec Coralie Roix (Le citron rose), community manager Instagram et Pinterest. Au menu : freelancing, réseaux sociaux, voyage…