Temps de Lecture : 6 minutes

Découvre mon interview avec Guillaume Fratello, fondateur de la Galerie Fratello. Au menu : son rapport à l’entrepreneuriat, aux réseaux sociaux et au voyage.

Pour cet épisode 77, je te présente Guillaume Fratello, le fondateur de la galerie Fratello (galeriefratello.com) dédiée à la culture urbaine.

Avant que j’oublie, tu peux également découvrir mes interviews avec :

Présentation de Guillaume Fratello

Peux-tu te présenter en quelques lignes pour ceux ou celles qui ne te connaîtraient pas encore ?

Bonjour, je suis Guillaume Fratello, un jeune de 21 ans. En septembre 2020, j’ai fondé la Galerie Fratello dédiée à la culture urbaine.

Présentation de Guillaume Fratello

Ton rapport à l’entrepreneuriat

Peux-tu nous présenter ton parcours professionnel ?

Tout d’abord, j’ai fait un DUT Techniques de Commercialisation avant d’intégrer l’EAC en Bachelor 3 « Marché de l’Art », une formation qui mêle :

  1. Apprentissage artistique,
  2. Commerce.

Au cours de cette 3 ème année d’étude, j’ai effectué un stage au sein d’une galerie d’art urbain qui a confirmé mon intérêt pour ce milieu.

Pourquoi es-tu devenu entrepreneur ?

J’ai toujours voulu créer sans limite et sans barrière, afin de transmettre ma vision de la culture urbaine. L’entrepreneuriat m’a donc semblé être la voie logique à prendre.

Guillaume Fratello
J’ai toujours voulu créer sans limite et sans barrière, afin de transmettre ma vision de la culture urbaine. L'entrepreneuriat m’a donc semblé être la voie logique à prendre. Guillaume Fratello

J’ai longtemps hésité avant de me lancer.

Je pense que le 1er confinement m’a beaucoup aidé. Il m’a apporté tout le temps dont j’avais besoin pour lancer la galerie.

Quelles sont les principales qualités nécessaires pour être entrepreneur ?

Je pense qu’il faut être organisé et surtout déterminé.

L’entreprenariat n’est pas un long fleuve tranquille. Il y a souvent des périodes de doute qu’il faut savoir gérer et surmonter.

Street art de Cha'Malo
Cha’Malo (crédit : Guillaume Fratello)

Quelles sont les principales difficultés que tu as rencontrées dans ton parcours d’entrepreneur ? Comment les as-tu surmontées ?

Augmenter ma visibilité.

En effet, on pense souvent qu’être sur le web donne accès à une clientèle infinie, mais sur internet, on est très vite perdu dans la masse.

Il faut donc pour y remédier développer une stratégie de communication claire et précise.

Ton meilleur souvenir avec un(e) client(e) ?

La 1 ère vente fut un moment très particulier qui m’a beaucoup marqué.

Cela a marqué le début de l’aventure.

Street art de Cobalt Bucarest
Cobalt Bucarest (crédit : Guillaume Fratello)

Ton pire souvenir avec un client/fournisseur ?

Je dirais peut-être les problèmes liés à la livraison.

Tes conseils pour un entrepreneur qui débute ?

Bien réfléchir avant de se lancer sur la définition de son projet.

Bien cerner ce que l’on veut faire et aussi voir si cela va plaire. Il ne faut pas oublier que le client reste l’élément clé de l’activité.

Tes astuces pour être productif ?

Garder du temps pour soi.

Pour moi, faire du sport et de la méditation sont des activités essentielles à ma productivité. Cela m’aide à :

  1. Vider mon esprit,
  2. A me recentrer sur ce que je fais,
  3. A revenir sur mon activité avec parfois un nouveau point de vue.
Mener sa barque du street artiste Dante
« Mener sa barque » Dante (crédit : Guillaume Fratello)

Ton rapport aux réseaux sociaux

Que penses-tu des réseaux sociaux ? Comment les utilises-tu ?

C’est essentiel et primordial. 

Ayant une activité pour l’instant exclusivement en ligne, les réseaux sociaux sont l’un des seuls points de contact possibles avec ma clientèle.

Combien de temps en moyenne chaque jour ?

En moyenne, je dois passer 3 à 4 heures sur l’ensemble de mes réseaux sociaux par jour. 

Shiny du street artiste Dark
« Shiny » de Dark (crédit : Guillaume Fratello)

Ton réseau social préféré ? Pourquoi ?

Instagram. 

Ayant une galerie d’art dédiée à la culture urbaine, Instagram me permet de diffuser de manière intuitive différents visuels d’œuvres et d’interagir facilement avec ma communauté. 

Ayant une galerie d’art dédiée à la culture urbaine, Instagram me permet de diffuser de manière intuitive différents visuels d'œuvres et d'interagir facilement avec ma communauté.  Guillaume Fratello

Ton rapport au voyage

Tes 3 coups de cœur en France ? Pourquoi ?

Ault, dans la Somme. J’ai des amis qui y ont une maison. C’est un excellent endroit pour se détendre et se ressourcer.

Marseille. J’y ai la plupart de ma famille. C’est donc pour moi une ville particulière où je retrouve mes proches.

Et enfin Paris. Je sais que beaucoup de gens ont du mal avec la vie parisienne, mais moi cela me plait. J’aime le dynamisme et la richesse culturelle qu’offre cette ville. 

A l’étranger ?

Le Creux-du-Van. C’est un cirque rocheux d’environ 1 400 mètres de large et situé dans le canton de Neuchâtel, en Suisse, que j’ai pu contempler lors d’un voyage à travers le pays.

Rome. J’ai beaucoup aimé la richesse culturelle et historique qu’offre la capitale italienne.

New-York. Je suis resté quelques jours dans la ville américaine lors d’un voyage sur la côte-est. La multitude de choses que l’on peut voir et faire rend cette ville très riche et intéressante.

Comment prépares-tu tes voyages ? As-tu des rituels avant de partir ?

J’aime bien créer des itinéraires et ne pas rester tout mon séjour au même endroit. Je me renseigne donc beaucoup sur les endroits qui m’intéresseraient.

Ton prochain projet de voyage ? Pourquoi ?

J’ai beaucoup voyagé dans des pays occidentaux.

J’aimerais donc bien me plonger dans une culture différente et voyager en Asie. Pourquoi pas à Séoul ou Tokyo par exemple ?

La carte blanche de Guillaume Fratello

Mon aventure a commencé en mars dernier lors du 1er confinement. J’ai à ce moment décidé de partager ma passion pour l’art urbain sur Instagram en présentant chaque jour un nouvel artiste.

Désormais, je présente différents acteurs issus de l’univers urbain via des interviews vidéos présentées sur IGTV et YouTube.

En effet, je considère que l’art urbain, la mode, la musique, la danse et bien d’autres disciplines interagissent et s’influencent l’une l’autre.

Plus qu’une galerie d’art, mon ambition est de plonger le public au cœur de la culture urbaine.

La carte blanche de Guillaume Fratello

Où retrouver Guillaume Fratello ?

Tu peux retrouver Guillaume Fratello sur :

Un grand MERCI à Guillaume qui m’a contacté pour faire cette interview. Généralement, c’est moi qui contacte mes invités, mais là, j’ai trouvé son histoire intéressante et j’ai eu envie de te la partager.

Je pense qu’avec ce 2nd confinement, c’est vraiment très important de se soutenir entre entrepreneurs.

Le savais-tu ? Chaque article me prend entre 3 et 4 heures de travail, soit 31,32€ au SMIC horaire net. Je m’en fiche royalement car j’ai pris beaucoup de plaisir à écrire cet article pour toi. Pour m’encourager, laisse-moi un petit commentaire sur cet article et partage-le avec un(e) ami(e) qui est freelance ou entrepreneur(e). Cela ne te prendra que quelques secondes et cela me fera extrêmement plaisir. En plus, cela aidera mon site a être mieux classé dans Google.

Guillaume Servos

A toi, une question à poser à Guillaume Fratello ?

Tu es sur Pinterest ? Moi aussi ! Ne me laisse pas toute seule.

Découvre mon interview avec Guillaume Fratello, fondateur de la Galerie Fratello. Au menu : son rapport à l'entrepreneuriat, aux réseaux sociaux et au voyage.
Guillaume Fratello : interview d’un entrepreneur