Temps de Lecture : 5 minutes

Découvre mon interview avec Grégory Pouy du podacast Vlan. Au menu : son rapport au podcast, aux réseaux sociaux et au voyage.

Pour cet épisode 13, je te présente Grégory Pouy (gregorypouy.fr) du podcast Vlan et auteur de « Insoutenable Paradis ». Greg essaie de nous transmettre ce qu’il comprend de son évolution et d’en tirer des éléments pour envisager l’avenir.

Avant que j’oublie, tu peux également découvrir mes interviews avec :

Découvre mon interview avec Grégory Pouy du podacast Vlan. Au menu : son rapport au podcast, aux réseaux sociaux et au voyage.

Présentation de Grégory Pouy

Peux-tu te présenter en quelques lignes pour ceux ou celles qui ne connaîtraient pas encore ?

Bonjour, je me nomme Grégory et je suis un être humain de 44 ans qui essaie de rendre les personnes autour de lui un peu plus heureuses.

Gregory Pouy du podcast Vlan
Crédit : Grégory Pouy

Ton rapport au Podacst

Pourquoi as tu décidé de te lancer dans la création de ton podcast?

Mon podcast est le prolongement du blog que j’ai créé il y a 16 ans.

J’ai toujours beaucoup aimé créer des contenus en ligne parce que je suis curieux et très généreux.

Peux-tu nous présenter ton podcast?

C’est un podcast qui se voulait marketing mais qui désormais tente d’analyser la manière dont le monde évolue dans le cadre de la révolution industrielle que nous vivons.

Ce sont des discussions passionnantes sur des sujets aussi variés que la blockchain ou l’éthique du porno par exemple.

Combien de temps passes tu en moyenne pour créer un épisode ?

En tout et pour tout, cela doit me prendre 1 journée par épisode et comme je publie chaque semaine…

Peux tu nous expliquer comment tu procèdes ? Les différentes étapes ?

Je pense à des sujets ou je rencontre des personnes passionnantes, je leur propose de faire un podcast.

Après, je lis un peu sur le sujet et j’écoute ce que la personne a pu dire avant. Ensuite,  nous allons direct en studio sans préparation préalable.

La première prise est généralement la bonne et je ne fais quasi aucun montage.

Ensuite, j’écris un article, je définis des citations pour mon compte Instagram et je m’occupe de la promotion à travers mes réseaux sociaux.

Tes conseils pour un/une débutant(e) qui voudrait se lancer ?

Définir un sujet et écrire les 10 premiers titres d’épisodes mais se lancer avant tout et tenir sur la durée. Le matériel est essentiel mais pas au début.

Quels sont tes podcasts préférés ?

  • Thinkerview, des interviews et des perspectives déformatées dans un monde aux informations caviardées,
  • Hidden Brain (en anglais),
  • Entre nos lèvres, des portraits intimes qui racontent les vraies histoires autour de la sexualité, mais pas que.

Ton rapport aux réseaux sociaux

Que penses-tu des réseaux sociaux ? Comment les utilises tu ?

Je les utilise pour mon travail, même si je suis conscient de notre dépendance.

Je suis dans cette danse aussi de l’image stupide qu’on essaie d’y défendre mais de plus en plus je m’en sers principalement pour la promotion ou simplement pour partager ce qui me semble intéressant, beau, valable de partager.

Combien de temps en moyenne chaque jour ?

Beaucoup trop…

Son rapport aux réseaux sociaux
Crédit Grégory Pouy

Ton réseau social préféré ? Pourquoi ?

Le café du coin car rien ne remplace une interaction dans la vraie vie.

Autrement, Instagram.

Ton rapport au voyage

Tes 3 coups de cœur en France ? Pourquoi ?

Sans doute la Corse parce que c’est magnifique, Paris parce que j’y vis et la Martinique car c’est de là que ma mère est originaire et que j’adore cette île.

Néanmoins, ce qui compte pour moi ce sont les gens avec qui je suis.

A l’étranger ?

J’ai énormément voyagé déjà donc difficile de dire mais sans doute le Brésil, l’Inde et le Japon à date.

Ton prochain projet de voyage ? Pourquoi ?

Aucune idée, mais la vie me dira bientôt où je dois partir (je ne compte pas la Suisse où je dois partir faire une conférence dans quelques semaines).

La carte blanche de Grégory Pouy

Happiness is overrated

Tout le monde cherche le bonheur à tout prix mais nous savons rarement le voir lorsque nous l’avons entre nos mains.

Personne ne peut être heureux en permanence. Il faut arrêter de le chercher et juste savoir regarder autour de soi pour se rendre compte que la plupart du temps nous sommes déjà heureux en fait.

C’est assez étonnant cette capacité que nous pouvons avoir à chercher quelque chose que nous avons déjà mais à laquelle on donne aussi peu d’attention.

Ça m’échappe à chaque fois…

Après, il y a beaucoup à travailler sur soi, pour mieux se comprendre, mieux saisir sa mission de vie, ce qui génère nos choix aussi. D’ailleurs, je travaille beaucoup sur moi.

Où retrouver Grégory Pouy ?

Tu peux retrouver Grégory Pouy sur son :

Un grand merci encore à Grégory Pouy pour sa confiance et sa disponibilité.

A toi, une question à poser à Grégory Pouy ?

Tu es sur Pinterest ? Moi aussi ! Ne me laisse pas toute seule.

Découvre mon interview avec Grégory Pouy du podacast Vlan. Au menu : son rapport au podcast, aux réseaux sociaux et au voyage.