Découvre mon interview avec Lycia Diaz du blog La Webeuse. Au menu : son rapport au freelancing, au blogging, aux réseaux sociaux et au voyage.

Lycia Diaz : interview d’une blogueuse

Dernière mise à jour le

Temps de Lecture : 10 minutes

Découvre mon interview avec Lycia Diaz du blog La Webeuse. Au menu : son rapport au freelancing, au blogging, aux réseaux sociaux et au voyage.

Chaque mois, je te propose une rencontre avec une personne pour laquelle j’ai eu un coup de cœur.

Selon mon invité, l’interview s’articule autour de la thématique de la photographie, du voyage, du street art, du marketing ou des réseaux sociaux.

Avant que j’oublie, tu peux également découvrir mes interviews avec :

Pour cet épisode 55, je te présente Lycia , formatrice WordPress freelance et créatrice du blog La Webeuse (la-webeuse.com).

Présentation de La Webeuse

Peux-tu te présenter en quelques lignes pour ceux ou celles qui ne te connaîtraient pas encore ?

Tout d’abord, je tiens à te remercier, Guillaume, pour cette invitation.

Je suis Lycia Diaz. J’ai 38 ans et je vis dans le sud de la France, à Martigues pour être plus précise. Depuis 2015, je suis freelance.

Crédit : Lycia Diaz

Je ne sais jamais comment me présenter car mon domaine d’activité est assez large.

Néanmoins, je dirais que je suis “freelance WordPress”. En d’autres termes, je m’occupe de :

  • Formations WordPress,
  • Animer 2 blogs, l’un autour de l’entrepreneuriat/WordPress/SEO (La Webeuse) et un autre autour du Thème Divi (Astuces Divi).
  • Créer des sites web pour les PME.
  • Faire du consulting et de l’accompagnement pour aider certains utilisateurs WordPress à améliorer leur site.
  • Enseigner WordPress aux étudiants de l’Université d’Aix-Marseille.

Ton rapport au freelancing

Peux-tu nous présenter ton parcours professionnel ?

Mon parcours professionnel est pour le moins atypique !

Je suis titulaire d’un BTS Art Culinaire et d’une Mention Complémentaire Sommellerie.

J’ai travaillé dans des hôtels de luxe et des restaurants étoilés toute ma vie. En aucun cas, j’avais imaginé me reconvertir dans le web (et réussir cette reconversion), même dans mes rêves les plus fous !

Le chemin, pour en arriver là où je suis, a été long et sinueux mais aujourd’hui, j’ai un diplôme de “Développeur – Intégrateur en Application Web”.

Pourquoi es-tu devenu freelance ?

Le travail au sein d’établissements de luxe est assez épuisant, surtout quand on atteint un grade élevé et que l’on a de nombreuses responsabilités.

J’aurais pu continuer ce boulot toute ma vie car j’aimais ça mais il arrive un moment où on commence à penser à fonder une famille et on s’aperçoit que les métiers de l’hôtellerie sont difficilement compatibles…

Je me suis alors inscrite dans une couveuse d’entreprises afin de tester mon activité de “Consultante Culinaire et gestion des coûts”.

Le chemin a peu à peu dévié pour finir exclusivement dans le domaine du web.

Quelles sont les principales qualités nécessaires pour être freelance ?

Un freelance doit, malheureusement, détenir un bon nombre de qualités s’il veut réussir !

Ce n’est pas comme lorsqu’on est employé et que si le boulot n’est pas fait (ou pas bien fait) il y aura un collègue qui le fera à notre place.

Idem pour le salaire, un employé le reçoit chaque mois, alors qu’un freelance n’est jamais certain de son revenu !

Donc s’il fallait citer seulement 5 qualités, je dirais :

  • Avoir la “positive attitude”,
  • Savoir prendre des risques “mesurés”,
  • Avoir un bon relationnel,
  • Etre à l’écoute du client,
  • Etre rigoureux et bien organisé.

Quelles sont les principales difficultés que tu as rencontrées dans ton parcours de freelance ? Comment les as-tu surmontées ?

Au tout début de mon activité de freelance, mon plus gros problème était certainement ce fameux “syndrome de l’imposteur”.

Étant donné que je venais d’une branche très éloignée du web, j’avais assez peur que les gens ne me prennent pas au sérieux…

J’ai surmonté ce problème en terminant ma reconversion par une formation intensive pour apprendre les langages du web (HTML, CSS, PHP, MySql et Javascript) et j’ai obtenu mon diplôme.

À partir de ce jour, je me suis sentie plus légitime et mes peurs se sont envolées.

Ton meilleur souvenir avec un client ?

Tous mes clients et clientes sont super sympas. Donc finalement, je garde de bons contacts avec eux.

Ton pire souvenir avec un client/prospect ?

Je crois que le pire souvenir est la fois où un organisme de formation, pour lequel j’étais prestataire, a mis la clé sous la porte (liquidation judiciaire).

Il s’est bien gardé de me payer mes 3 ou 4 dernières interventions, soit quand même une bonne quinzaine de journées non payées…

Tes conseils pour un(e) freelance qui débute ?

J’en ai plusieurs !

Tout d’abord, c’est bien d’avoir un peu d’argent de côté, histoire de ne pas trop stresser les 1ers mois.

Ensuite, il ne faut pas avoir peur de “réseauter”. Il faut aller au contact d’autres freelances, aller dans des salons, des évènements ou des MeetUp.

Cela peut vraiment aider…

Enfin, il ne faut pas facturer “pas cher”. Cela est très mauvais car si vous ne facturez pas au juste prix, vous allez passer beaucoup de temps pour peu d’argent.

Ce temps va vous manquer pour développer votre activité et cela aura un impact négatif sur la viabilité de votre entreprise.

Tes astuces pour être productive ?

Je ne sais pas si j’arrive vraiment à l’être (lol).

La méthode Pomodoro n’est pas trop mal. J’évite aussi d’activer ou de regarder les diverses notifications que je reçois.

J’aime bien me faire une liste manuscrite que je gribouille quand les tâches sont faites.

J’aime bien vider ces listes, c’est bon pour le moral !

Pourtant, j’ai plein d’outils pour gérer tout ça (comme MeisterTask par exemple) mais la bonne vieille méthode me va bien et je ne sors jamais sans mon agenda papier…

Ton rapport au blogging

Pourquoi as tu décidé de te lancer dans la création de ton site ?

Lorsque j’ai lancé La Webeuse, je n’avais pas vraiment de but précis.

Puis c’est vite devenu mon “terrain de jeu” et de conseils pour aider ceux qui veulent se lancer en freelance.

L’idée de ce blog est de faire passer le message “tout est possible si on s’en donne les moyens”.

Ensuite, j’ai pris goût au blogging et je me suis lancé un challenge : animer un 2 ème blog.

Peux-tu nous présenter ton site ?

J’ai un site “pro” qui présente mes formations mais mes “chouchous” ce sont mes 2 blogs :

  • La Webeuse,
  • Astuces Divi.

Je rédige rarement des “billets d’humeur”. Je suis plutôt terre-à-terre et je ne propose que des articles review, conseil ou tutoriels.

Lycia Diaz

L’idée de ses blogs est d’aider les lecteurs à résoudre leur problème ou à les informer sur un sujet particulier.

Combien de temps passes tu en moyenne pour créer un article ?

Alors, c’est drôle car je vais pouvoir te répondre à l’heure près car j’utilise un petit soft qui me permet d’enregistrer le temps que je passe sur chaque projet (il s’agit de l’application Daily).

En 2019, j’ai passé 538 heures sur la rédaction de mes 2 blogs pour un total de 63 articles publiés. Donc on peut considérer que je passe en moyenne 8h30 par article.

Lycia Diaz

Ce montant comprend les tests (si besoins), la recherche, la rédaction, la relecture et la création des images.

Peux tu nous expliquer comment tu procèdes ? Les différentes étapes ?

D’abord, je trouve un sujet. Il peut venir d’un besoin pour mes projets personnels ou professionnels, de questions récurrentes de la part de mes élèves ou bien de ma curiosité.

Ensuite, je fais des tests. Cela peut être l’installation et la prise en main d’un plugin, l’essai de code ou le test d’un outil en ligne par exemple.

À cette étape, je prends un nombre considérable de captures d’écran qui serviront à illustrer mes articles.

Je traite ensuite toutes les images, je les redimensionne et les annote si besoin.

Enfin, je commence la rédaction, toujours avec le même process :

  1. Choix du mot-clé principal sur lequel je souhaite positionner l’article,
  2. Création du plan de l’article,
  3. Rédaction de l’introduction et de la conclusion + des balises métas,
  4. Insertion de mes images aux bons endroits,
  5. Rédaction pure,
  6. Relecture et peaufinage,
  7. Création et insertion des images de mise en avant et de celles destinées à Pinterest (création vectorielle avec Affinity Designer).

Tes conseils pour un/une débutant(e) qui voudrait se lancer ?

Il faut essayer de ne pas trop de se diversifier, mieux vaut mieux proposer 3 ou 4 services et se spécialiser plutôt que de partir dans tous les sens. Cela peut devenir stressant et inefficace.

Il faut travailler un maximum pendant bien 2 ou 3 ans (pas compter ses heures). Même si ça ne paye pas tout de suite, le retour sur investissement sera d’autant plus grand !

Ne désespérez pas et les clients arriveront comme par magie.

C’est justement au début de son activité, pendant qu’on n’a pas encore beaucoup de clients qu’il faut mettre des choses en place :

  • Visibilité web,
  • Réseautage,
  • Réseaux sociaux,
  • Formations,
  • Acquisition de nouvelles compétences.

À ce moment-là, vous avez encore beaucoup de temps pour vous. Lorsque vous serez débordé par vos clients, vous n’aurez plus beaucoup de temps pour développer votre visibilité par exemple.

Quels sont tes blogs préférés ?

Je lis beaucoup d’articles de blogs mais je reviens souvent sur 3 blogs :

Ton rapport aux réseaux sociaux

Que penses-tu des réseaux sociaux ? Comment les utilises-tu ?

J’ai commencé par les réseaux sociaux à mes débuts, c’était même mon activité principale. Je proposais des services de community management destinés aux restaurateurs et autres métiers de bouche.

C’était après la restauration et avant de découvrir WordPress.

J’étais très active et je connaissais toutes les ficelles (ou presque) mais avec le temps, j’ai fait un “super tri” !

Aujourd’hui, il y a des applications que je n’ouvre que si on me “ping” (et donc, elles peuvent rester fermées pendant des semaines ou des mois).

Donc pour répondre à ta question, je ne les utilise pas comme il le faudrait. Disons que cela prend beaucoup de temps et que j’en ai très peu. Donc, les réseaux sociaux sont un peu la “dernière roue du carrosse”.

Disons que je mise plutôt sur le référencement naturel et si les lecteurs veulent me poser des questions, le système de commentaire est fait pour ça.

Combien de temps en moyenne chaque jour ?

Je dirais environ 20 minutes (genre 4 x 5 minutes par jour).

Ton réseau social préféré ? Pourquoi ?

Finalement, je n’utilise que Twitter et LinkedIn

Et Pinterest si tu le considères comme étant un réseau social. Personnellement, je le vois plus comme un moteur de recherche.

J’aime bien les 3.

Ton rapport au voyage

Tes 3 coups de cœur en France ? Pourquoi ?

J’adore monter à Paris. C’est toujours un moment de plaisir : bons hôtels, bons restaurants et shopping à gogo !

Ensuite, c’est la Corse, où j’ai vécu pendant presque 10 ans. Je suis toujours nostalgique quand j’y retourne.

Enfin, j’aime bien aller du côté de Cannes et Nice. C’est pas très loin de Marseille et cela change un peu.

A l’étranger ?

À l’étranger, je dirais que mes coups de cœur sont :

  • Londres,
  • New York,
  • Vérone.
Lycia Diaz chez Madame Tussaud à Londres
Chez Madame Tussaud à Londres (Crédit : Lycia Diaz)

Comment prépares-tu tes voyages ? As-tu des rituels avant de partir ?

Alors, tu ne vas pas me croire mais j’ai la phobie des valises !

J’en ai tellement fait dans ma jeunesse qu’à présent, j’attends le dernier moment pour les préparer.

Avant de partir en voyage, je rêve même que je rate l’avion ou le train parce que ma valise n’est pas bouclée.

Pareil pour la programmation des voyages, je m’y prends au dernier moment. Je regarde les destinations de dernières minutes disponibles et je réserve.

Un jour, nous avons même réservé plusieurs hôtels au moment de l’apéro et nous sommes partis à l’aube le lendemain en mode “Road Trip Italien”. C’était génial.

Ton prochain projet de voyage ? Pourquoi ?

Quand on s’y prend au dernier moment, on ne peut pas aller où on veut. Par exemple il faut des visas ou des vaccins, ce qui demande un peu de préparation.

Pour 2020, je vais m’y prendre à l’avance car nous aurons besoin de papier/visa (je suppose) : New York et Moscou sont au programme.

Vue de manhattan à New York par Lycia Diaz aka La Webeuse
New York (Crédit : Lycia Diaz)

Pourquoi ?

Nous vivons déjà à la campagne et près de la mer, donc ce serait bête d’aller aux Caraïbes, non ?

Et puis, en plus, les destinations “farniente” me font peur. J’ai peur de m’ennuyer. Je préfère découvrir plein de nouvelles choses plutôt que m’allonger sur le sable.

La carte blanche de La Webeuse

Je te remercie pour m’avoir invitée sur ton blog. Je trouve sympa cette idée de lier le freelancing, le blogging et les voyages au sein d’un même article.

Cela permet de s’évader un peu tout en gardant les pieds sur terre.… Et un “Big Up” pour ta rubrique Street Art, les photos sont magnifiques.

Où retrouver La Webeuse ?

Tu peux retrouver Lycia Diaz sur :

Un grand merci à Lycia pour sa confiance et sa réactivité. J’avoue que mélanger sur un même blog marketing, voyage et street art est un sujet d’interrogation constante.

Après, c’est ma personnalité et je pense que c’est bien de ne pas être tous issus du même moule.

Le savais-tu ? Chaque article me prend entre 3 et 4 heures de travail, soit 31,32€ au SMIC horaire net. Je m’en fiche royalement car j’ai pris beaucoup de plaisir à écrire cet article pour toi. Pour m’encourager, laisse-moi un petit commentaire sur cet article et partage-le avec un ami qui est freelance ou entrepreneur. Cela ne te prendra que quelques secondes et cela me fera extrêmement plaisir. En plus, cela aidera mon site a être mieux classé dans Google.

Guillaume Servos

A toi, quelle question aimerais-tu poser à Lycia aka La Webeuse ?

Tu es sur Pinterest ? Moi aussi ! Ne me laisse pas toute seule.

Découvre mon interview avec Lycia Diaz du blog La Webeuse. Au menu : son rapport au freelancing, au blogging, aux réseaux sociaux et au voyage.

7 réponses
    • Guillaume Servos dit :

      Avec plaisir Jean. Je pense que cette interview peut aider beaucoup de freelances et d’entrepreneurs.

      Bonne journée et à bientôt sur le blog,

      Guillaume

  1. Cj-envadrouille dit :

    Bonjour. Je suis ravie de connaître un peu plus Lycia grâce à cet article. Elle m’a aidé à réaliser un projet un peu fou pour moi: créer et administrer mon blog de voyages “des roulettes sous les pieds” . Hier , nous étions ensemble et j”ai encore beaucoup appris . J’ajouterai à sa description qu’elle est fidèle, à l’écoute et sait malgré son énorme charge de travail , être là en cas de pépins….Pépins sur un site qui peuvent être un drame pour l’incompétente que je suis 😉😉 Grâce a cet article, j’ai découvert que nous avions en commun le goût des voyages et celui de découvrir “des ailleurs” . Longue vie professionnelle à cette jeune femme attachante …longue vie tout court !!!

    Répondre
    • Guillaume Servos dit :

      Merci cette précision. Je suis sûr qu’elle va être touchée.

      Bon mercredi et à bientôt sur le blog,

      Guillaume

    • La Webeuse dit :

      Merci Christine… ou devrais-je dire « CJ en vadrouille »…. tu es loin d’être novice et tu m’impressionne à chacun de nos co-workinages … (pas sûre que ce mot soit dans le dictionnaire…). Bonne continuation à tous 😉

  2. La Webeuse dit :

    Super ! Merci encore Guillaume ! Personnellement, je ne vois aucun souci dans la répartition de tes articles (marketing, voyage, street art, freelancing…). Au contraire, c’est super intéressant 😉 et diversifié.
    Je vais d’ailleurs passer quelques temps sur ta rubrique d’interview qui me paraît bien riche ! Si je suis la 55ème, je suppose qu’il y a 54 autres blogueurs à (re)découvrir ?
    Bonne continuation à toi !
    PS : 8h30, ça fait combien au taux SMIC ? Mieux vaut pas que je calcule car ça va me désespérer LOL

    Répondre
    • Guillaume Servos dit :

      Merci Lycia pour ton gentil commentaire. Tu verras que les invités sont (très) variés. Tu as raison mieux vaut ne pas calculer !

      Bonne journée et à bientôt sur le blog,

      Guillaume

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *