Découvre mon interview avec l'entrepreneur et le youtuber Kevin Bodin. Au menu : son rapport à l'entrepreneuriat, à sa chaîne YouTube, aux réseaux sociaux et au voyage.

Interview avec le youtuber Kevin Bodin

Temps de Lecture : 12 minutes

Découvre mon interview avec l’entrepreneur et le youtuber Kevin Bodin. Au menu : son rapport à l’entrepreneuriat, à sa chaîne YouTube, aux réseaux sociaux et au voyage.

Chaque mois, je te propose une rencontre avec une personne pour laquelle j’ai eu un coup de cœur.

Exceptionnellement, c’est Kevin Bodin qui m’a contacté par mail pour savoir s’il pouvait participer à cette interview. Vu que je ne connaissais ni lui ni sa chaîne, j’ai un peu hésité mais bon YOLO, on n’a qu’une vie. Je compte donc sur toi pour me dire sincèrement ce que tu en penses en commentaire.

Selon mon invité, l’interview s’articule autour de la thématique de la photographie, du voyage, du street art, du marketing ou des réseaux sociaux.

Avant que j’oublie, tu peux également découvrir mes interviews avec :

Pour cet épisode 49, je te présente Kevin Bodin (youtube.com/channel/UCuJ5GmEnSuyDFO0cy04O8pA/featured), entrepreneur et youtuber.

AU MENU :

Présentation de Kevin Bodin

Peux-tu te présenter en quelques lignes pour ceux ou celles qui ne te connaîtraient pas encore ?

Bonjour Guillaume et merci de me recevoir sur ton site.

Pour celles et ceux qui ne me connaissent pas, je m’appelle Kevin Bodin, ancien blogueur-voyageur reconverti dans l’affiliation et plus précisément les sites de niche.

Je possède également une chaîne YouTube et un blog au travers desquels je donne des conseils pour générer des revenus en affiliation, prendre son indépendance financière et kiffer.

Ton rapport à l’entrepreneuriat

Peux-tu nous présenter ton parcours professionnel ?

Mon parcours va se résumer assez vite (quoique…).

Je n’ai jamais réussi à savoir ce que “je voulais faire dans la vie”. Je me vois encore consulter des sites regroupant des listes de métiers longues comme le bras… Sans qu’aucun ne me prenne aux tripes…

Les années suivantes, j’ai donc enchaîné les études (STAPS, Licence Entrepreneuriale, Massage…) et les petits boulots jusqu’à partir pour la première fois de ma vie en Thaïlande (juin 2007). Dépaysement total avec en prime la sensation d’avoir touché quelque chose du doigt…

Découvre mon interview avec l'entrepreneur et le youtuber Kevin Bodin. Au menu : son rapport à l'entrepreneuriat, à sa chaîne YouTube, aux réseaux sociaux et au voyage.
Kevin Bodin

Il m’aura fallu un 2 ème voyage en 2010, au Vietnam cette fois-ci, pour que tout bascule. Ce que j’avais réellement envie de faire de ma vie à cet instant “T”, c’était voyager, expérimenter, tenter l’aventure, sortir de ma zone de confort et me sentir vivre bordel de merde !

De retour en France et quelques petits boulots exaspérants plus tard, j’en viens à la conclusion que la meilleure manière d’obtenir une indépendance géographique est de monter un business en ligne (“La semaine de 4h” de Tim Ferriss étant passée par là).

Kevin Bodin

Je décide de tenter l’aventure en commençant par ouvrir Google et lancer ma première recherche: “comment gagner de l’argent sur Internet”…

Après quelques semaines à tester des stratégies de casinos en ligne, je décide de me lancer dans une activité plus stable et pérenne… Le blogging voyage.

J’ai pu atteindre les 1 000 euros assez rapidement (moins d’une année) et profiter d’une vie de nomad digital assez cool. Thailande, Vietnam, Laos, Cambodge… j’allais et venais comme bon me semblait, le kiff total…

De fil en aiguille et de rencontre en rencontre, je me suis progressivement tourné vers l’affiliation et les sites de niche. C’est de là où mes revenus ont explosé et que mon temps de travail a inversement diminué.

Pourquoi es-tu devenu entrepreneur ?

J’ai su que je ne serais pas fait pour le salariat le jour où après 2 mois à travailler chez Décathlon en période de soldes, j’étais à 2 doigts d’enfoncer le cintre dans l’oeil du prochain client qui jetait un tee-shirt par terre.

Je suis de ceux qui psychologiquement pètent un cable à faire toujours la même chose, au même endroit, avec les mêmes personnes, aux même horaires… Même quelque chose que j’aime.

Par exemple, tous les weekends, je monte sur Paris pour bosser quelques heures en tant que Barista (les cœurs dans les cappuccinos). Un jour, mon boss m’a demandé de le dépanner en travaillant 4 jours d’affilée, de 9 h à 18 h…. Au bout du troisième jour, j’étais limite dépressif.

En fait, si je suis devenu entrepreneur, c’est surtout pour profiter de la liberté de pouvoir faire ce que je veux, où je veux et quand je veux…

Kevin Bodin

Quelles sont les principales qualités nécessaires pour être entrepreneur ?

La principale qualité va surtout être d’accepter les inconvénients du métier.

Travailler plus qu’un salarié dans un premier temps sans avoir de retours financiers immédiats. Arrêter d’être motivé pour devenir inspiré par ce que l’on fait et surtout, savoir pourquoi on le fait.

Si je devais résumer les qualités que devrait posséder quelqu’un qui souhaite “se mettre à son compte” ce serait :

  1. Patience,
  2. Persévérance,
  3. Organisation,
  4. Capacité de sous-traitance,
  5. Savoir prendre de la hauteur.

Si tu arrives à maîtriser ou du moins à mettre en place ces 5 qualités, tu devrais pouvoir réussir dans n’importe quel domaine.

Quelles sont les principales difficultés que tu as rencontrées dans ton parcours d’entrepreneur ? Comment les as-tu surmontées ?

La plus grosse difficulté rencontrée a été une mise à jour Google en 2014.

A l’époque, j’étais encore blogueur-voyageur et mon business était à 90 % orienté vente de liens. La mise à jour a mis un gros coup de pied dans la fourmilière me faisant passer de plus de 2 000 euros à 100 euros mensuel en l’espace d’une journée.

C’est grâce à mon “anticipation” et la rencontre de 2 entrepreneurs que j’ai pu remonter la pente en me focalisant sur l’affiliation et les sites de niche. Il m’aura tout de même fallu plusieurs mois avant de repasser la barre des 1 000 euros mensuels.

Cette claque m’aura tout de même appris à ne pas mettre tous mes œufs dans le même panier en diversifiant mes sources de revenus.

Ton meilleur souvenir avec un client ?

L’un de mes meilleurs souvenirs a été d’apprendre que l’un de mes clients (maintenant très bon ami à moi) a réussi à dépasser la barre des 1 000 euros mensuel.

Il a enfin pu revendre son entreprise et s’apprête maintenant à prendre la route en tant que nomade digital.

D’ailleurs, on se voit la semaine prochaine pour fêter son départ.

Ton pire souvenir avec un client/prospect ?

Je ne sais pas si c’est mon pire souvenir ou si parfois ça devient une partie intégrante de la vie d’un formateur.

J’ai une irritabilité fulgurante pour les clients qui t’annoncent vouloir résilier leur prélèvement automatique après avoir acheté une formation en plusieurs fois.

Kevin Bodin

C’est un peu comme si tu achetais une voiture à crédit et que 2 mois plus tard, tu allais voir ton banquier en lui disant que tu souhaites stopper ton crédit car finalement tu n’utilises pas la voiture autant que tu l’avais prévu.

Voici le lot (pas quotidien heureusement) d’un entrepreneur du web…

Tes conseils pour un entrepreneur qui se lance ?

Le premier conseil serait de se poser la question de “pourquoi je le fais?”.

Une fois que tu as un semblant de réponse, repose-toi cette question à nouveau, encore et encore jusqu’à ce que cela te paraissent clair comme de l’eau de roche (la petite larme en plus).

Alors, cela parait “cucul la praline” comme ça mais je peux t’assurer que lorsque tu seras au bout du rouleau et à 2 doigts d’exploser ton ordi contre le mur, cette simple question peut sauver ton PC d’une mort assurée.

Plus sérieusement, lorsque tu sais pourquoi tu fais ce job, il te suffira dans les moments de doute de te connecter à ce pourquoi pour repartir de plus belle.

Kevin Bodin

Tes astuces pour être productif ?

Ce qui marche le mieux pour moi actuellement, c’est de me donner des objectifs sur 90 jours. C’est l’une des clefs qui a fait décoller mon business en ligne. 

Du genre, 90 jours pour passer de 4 à 50 leads journaliers ou encore 90 jours pour lancer un site de niche.

Cela te laisse le temps de bien penser à ton projet tout en ayant une deadline à court terme. 

Ca évite aussi de trop te mettre la pression. 

Une fois l’objectif déterminé, j’aime me prendre une heure pour lister l’ensemble des tâches à accomplir et les planifier, mois après mois.

Ton rapport à ta chaîne YouTube

Pourquoi as tu décidé de te lancer dans la création de ta chaîne ?

De 2011 à 2014, j’ai passé le plus clair de mon temps à rédiger des articles de blog. Tellement que j’ai fini par en être dégoûté.

Avec ce nouveau projet, j’ai voulu tester des choses différentes. Étant une quiche en orthographe et en pensant mon activité comme un support pour “la vie de mes rêves”, je me voyais mal repasser mes journées à rédiger.

Et puis, j’avais déjà eu l’expérience de la vidéo avec mon site sur le Vietnam (et la Thaïlande). Finalement, cela a juste été une continuité.

Peux-tu nous présenter ta chaîne ?

J’ai créé cette chaine pour aider les personnes à se lancer dans l’affiliation et notamment au travers des sites de niche, mais pas que…

D’ailleurs, j’organise actuellement des live hebdomadaires tous les lundis à 20 h.

Sur ma chaîne, j’aborde également tout le côté nomade digital. Raison pour laquelle j’aime bien réaliser des petits trailers de là où je me trouve lorsque je suis en voyage.

Cela me permet également de me faire des souvenirs accessibles en 1 clic.

Combien de temps passes tu en moyenne pour créer une vidéo ?

Tout dépend du type de vidéo.

Je dirais qu’au moment où j’ai l’idée jusqu’au moment de la publication de la vidéo cela me prend entre 2 heures et une demi journée.

D’ailleurs, demain je réalise une vidéo “review” sur une autre de mes chaines qui parle de café. Et là, je pense plus en avoir pour les ¾ de ma journée.

Peux tu nous expliquer comment tu procèdes ? Les différentes étapes ?

Dans un premier temps, je définis un sujet précis pour la vidéo.

Généralement en m’aidant des recherches effectuées sur YouTube, je vous conseille d’utiliser Keyword Everywhere.

Une fois l’idée trouvée, je réalise le script de la vidéo. Étape très importante pour être sûr de faire passer le bon message tout en gardant l’attention des abonnés le plus longtemps possible. Sans oublier les appels à l’action.

Une fois ma vidéo scriptée, je peux passer au tournage puis au montage. Il ne me restera plus qu’à l’uploader sur YouTube, l’optimiser (SEO), la publier puis en faire la promotion (mail, réseaux sociaux…).

Tes conseils pour un/une débutant(e) qui voudrait se lancer ?

Bien évidemment, il est également primordial de savoir pourquoi on créé sa chaîne YouTube ?

Est ce que l’idée est viable? Est ce que mon audience type se trouve sur YouTube? Est-ce monétisable?

Autant de questions à se poser avant de partir tête baissée dans son projet de création de chaîne car on ne compte plus le nombre de “poussins morts dans l’oeuf” après seulement quelques mois de mise en ligne.

Également, avec le recul et pour avoir échangé avec pas mal d’experts dans le domaine, je conseillerais dans un premier temps de créer sa communauté avant de publier sa première vidéo.

Quels sont tes chaînes YouTube préférées ?

Alors, je ne suis clairement pas un gros consommateur de chaîne YouTube, surtout dans le domaine du business en ligne et encore moins francophone.

Voici néanmoins les 3 chaines que j’ai suivies au cours des 3 derniers mois :

Ton rapport aux réseaux sociaux

Que penses-tu des réseaux sociaux ? Comment les utilises tu ?

Comme je te l’ai dit précédemment, j’ai conçu mon business comme un support pour la vie que j’ai envie de vivre et cette dernière n’inclut pas le temps passé sur les réseaux sociaux.

Le seul réseau que j’utilise est Instagram et encore ce n’est pas à titre personnel.

Ce sont des comptes en pilotage automatique et qui me génèrent des commissions avec le CPA (coût par acquisition).

Combien de temps en moyenne chaque jour ?

A titre personnel, je dois surfer quelques dizaines de minutes sur Instagram notamment pour regarder des vidéos de latte art (comment faire un coeur dans un cappuccino) et quelques vidéos d’exercices de musculation.

Mais moins j’y suis et mieux je me porte, je pense d’ailleurs m’acheter un Nokia 3310 pour éviter toute tentation d’aller faire un tour sur Instagram.

Ton réseau social préféré ? Pourquoi ?

Je n’ai pas spécialement de préférence, disons juste que j’utilise plus souvent Instagram.

Ton rapport au voyage

Tes 3 coups de cœur en France ? Pourquoi ?

Pour y avoir fait plusieurs saisons estivales, je dirais le bassin d’Arcachon.

Je suis un mec de la campagne qui aime être en contact avec la nature et les éléments et je trouve que l’endroit s’y prête bien.

Plus dans le Sud, je dirais Aix en Provence. Pour y avoir séjourné quelques jours avec ma chérie, j’ai vraiment apprécié l’endroit pour ses marchés mais également ses coffee shops (oui, je suis un geek du café).

J’aime aussi beaucoup Annecy, la ville natale de ma chérie. J’apprécie beaucoup l’endroit et je commence à y avoir mes habitudes.

A l’étranger ?

La Thaïlande, sans hésitation et plus particulièrement la région d’Issann (Ubon Ratchatani) où j’ai eu l’occasion d’y vivre pendant presque 5 ans avec ma chérie de l’époque. Balade en scooter, cuisine locale, douceur de vivre… le kiff total.

Le Vietnam et Saigon où j’ai eu l’occasion de vivre plusieurs mois. J’adore cette ville avec le ballet constant des moto, les pho, les ca fe sua da, les vietnamiens…

Le rapport au voyage de Kevin Bodin
Kevin Bodin au Vietnam

Ayant surtout voyagé en Asie, je n’ai pas encore eu le temps de découvrir d’autres pays, surtout en Europe. Disons que j’ai bien aimé Lisbonne où j’ai mangé la meilleure pizza de ma vie.

Comment prépares-tu tes voyages ? As-tu des rituels avant de partir ?

Je pars généralement sur un coup de tête. C’est l’avantage d’être indépendant financièrement.

Je réserve généralement les 2 ou 3 premières nuits et je fais mon sac à dos en mode minimaliste (pas plus d’une valise cabine et d’un sac à dos).

Pour te dire, je pars pour Sydney pour quelques mois et je n’ai encore rien préparé, juste le PVT qui est passé à 35 ans depuis le 1 er juillet 2019.

Ton prochain projet de voyage ? Pourquoi ?

Le prochain voyage sera donc Bali pendant 3 semaines en mode vacance. Je n’ai jamais eu l’occasion de m’y rendre, et puis ça me fera une bonne escale avant l’Australie pour 6 mois à 1 an.

Là-bas, le but est tout autre :

  • Perfectionner mon anglais,
  • Travailler en tant que barista (quelques heures par semaine),
  • Découvrir la Nouvelle Zélande, la Polynésie Française, la Nouvelle Calédonie sans oublier le tour en van et le steak de kangourou.

La carte blanche de Kevin Bodin

Merci à toi Guillaume pour m’avoir donné la possibilité de m’exprimer sur ton blog.

J’espère qu’au travers de mon témoignage j’aurai pu donner à celles et ceux qui hésitent encore à se lancer.

Je vois tellement de personnes laisser passer leur vie devant eux à imaginer comment elle pourrait être géniale. Un peu comme un fantasme qu’on n’oserait pas réaliser par peur d’être déçu.

Ce qui est encore plus dommage, c’est qu’avec un bon coup de pied au cul et une bonne stratégie, il n’a jamais été aussi facile d’obtenir son indépendance financière et géographique.

Et des idées de business, il y en a à la pelle même si pour moi ça restera toujours les sites de niche.

D’ailleurs, si cela intéresse tes lecteurs, j’ai réalisé une série de 4 vidéos où j’explique le concept en détail. De quoi se faire une bonne idée du concept.

Pour en savoir plus :

Où retrouver Kevin Bodin ?

Tu peux retrouver Kevin Bodin :

Merci à Kevin de m’avoir contacté et du temps qu’il a consacré cette interview. Je ne suis pas forcement fan du côté vendeur de rêve de certaines réponses mais après ce n’est que mon opinion.

Le savais-tu ? Chaque article me prend entre 3 et 4 heures de travail, soit 31,32€ au SMIC horaire net. Je m’en fiche royalement car j’ai pris beaucoup de plaisir à écrire cet article pour toi. Pour m’encourager, laisse-moi un petit commentaire sur cet article et partage-le avec un ami qui aime les voyages. Cela ne te prendra que quelques secondes et cela me fera extrêmement plaisir. En plus, cela aidera mon site a être mieux classé dans Google.

Guillaume Servos

A toi, quelle question aimerais-tu poser à Kevin Bodin ?

Ne me laisse pas toute seule.

Découvre mon interview avec l'entrepreneur et le youtuber Kevin Bodin. Au menu : son rapport à l'entrepreneuriat, à sa chaîne YouTube, aux réseaux sociaux et au voyage.
Épingle-moi maintenant sur Pinterest.

0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *