Tu pars à Lyon et tu as envie hors de sortir des sentiers battus. Au menu : street art à la Croix-Rousse, Jardin Rosa Mir, horloge de Guignol, Fort de Vaise...

Lyon hors des sentiers battus : 5 lieux à voir

Temps de Lecture : 6 minutes

Tu pars à Lyon et tu as envie de sortir hors des sentiers battus. Au menu : street art à la Croix-Rousse, Jardin Rosa Mir, horloge de Guignol, Fort de Vaise…

Coronavirus COVID-19 : loin de moi, l’envie de dramatiser la situation ou au contraire de la sous-estimer, je vous invite juste à respecter les consignes des autorités compétentes et n’oubliez pas que dans 98 %, tout se passe bien. Pour en savoir plus, www.gouvernement.fr/info-coronavirus.

J’ai déjà consacré plusieurs articles à Lyon. En plus d’être ma ville de naissance, j’aime beaucoup comment elle a su se moderniser (et s’embellir) au fil du temps, tout en protégeant son extraordinaire patrimoine.

OK, depuis, je me suis expatrié dans l’Ain, mais je garde un profond attachement à la capitale des Gaules.

A chaque fois que je reviens à Lyon pour les loisirs ou pour le travail, je prends toujours autant de plaisir à me balader :

  • A la Croix Rousse,
  • Aux Brotteaux,
  • Dans le Vieux-Lyon,
  • En Presqu’île,
  • Dans le nouveau quartier futuriste de Confluence…

Dans cet article, je vais te dévoiler mes endroits hors des sentiers battus préférés à Lyon et promis, tu vas adorer !

Attention : même si je suis lyonnais, je ne prétends pas connaitre tout Lyon. Cette sélection est 100 % subjective. D’ailleurs, sens-toi libre de laisser la tienne en commentaire.

Avant que j’oublie, tu peux aussi découvrir mes autres articles sur Lyon :

Prêt(e) ?

#5 Lyon et le street art

En 2019, on peut vraiment dire que le street art a définitivement pris son envol à Lyon.

La fresque de Kalouf près de la gare de la Part Dieu pendant la rénovation du Novotel (détruite depuis)
La fresque de Kalouf près de la gare de la Part Dieu pendant la rénovation du Novotel (détruite depuis)

Par exemple, citons :

  • L’Offside Gallery au stade des Lumières,
  • Peinture Fraîche à Gerland,
  • One Shot à Confluence,
  • Zoo Art Show au Brotteaux,
  • Trub’Lyon Festival…

OK, Lyon a encore un peu de marge avant de vraiment rivaliser avec Paris, Londres, Berlin, Barcelone ou Athènes.

Lyon et le street art
Près de l’Opéra

Mais clairement, cela fait hyper plaisir de voir que la ville renoue avec sa tradition des murs peints version XXI ème siècle.

Le meilleur moyen pour voir du street art à Lyon reste probablement le quartier de la Croix Rousse avec ses pentes et ses sublimes points de vue.

Sur les pentes de la Croix Rousse

En savoir plus :

#4 Le jardin secret Rosa Mir (Lyon hors des sentiers battus)

Tu as aimé le palais du facteur Cheval, tu vas adorer le Jardin Rosa Mir (87 grande rue de la Croix Rousse).

Paros Booking

Quel bonheur de découvrir ce jardin secret de 360 m² !

On n’a plus l’impression d’être à Lyon, mais plutôt dans une bulle créative hors du temps. Unique et magique !

Pour la petite histoire, c’est l’oeuvre d’un seul homme :

Jules Senis-Mir qui compose ce jardin avec les coquillages et les pierres amassées quotidiennement pendant près de 30 ans (1952-1983).

OK Guillaume, mais pourquoi le nom Rosa Mir ?

Merci pour cette très bonne question…

Simplement par ce que le jardin tire son nom de la mère de Jules Senis-Mir qui guérit d’un cancer de la gorge.

Désormais, le lieu appartient à la ville de Lyon.

Attention : tu peux le visiter UNIQUEMENT le samedi après-midi du 1er avril au 31 octobre. Un seul bémol, il peut avoir beaucoup de monde pendant les visites !!

En savoir plus :

#3 Brotteaux et les gourmands

A deux pas du magnifique parc de la Tête d’Or, le quartier des Brotteaux ne manque pas de charme.

Le quartier conserve une étonnante vie de quartier avec de très belles boutiques qui feront le bonheur des gourmands.

Je te préviens, tu vas avoir du mal à résister aux charmes de la place Jules Ferry (et du secteur de la gare des Brotteaux) pour prendre un verre en terrasse.

Trop Chou les Brotteaux

N’hésite pas à faire une pause gourmande à Trop Chou (3 rue de Sèze 69006 Lyon), une pâtisserie 100 % choux.

Que tu aimes la framboise, la vanille, le chocolat, le Nutella, la noix de coco, la mangue…

Tout est 100% maison et confectionné avec amour chaque matin. On est fan avec ma femme.

Un peu d’histoire

Apparemment, au Moyen-Age, Broteaux avec un seul t signifiait petite île sculptée par le Rhône lors de ses crues.

Sinon, savais-tu qu’autrefois le quartier s’appelait Morand ?

Cela vient du nom de l’architecte et urbaniste Jean-Antoine Morand de Jouffrey (1727-1794) qui s’occupa de la modernisation du quartier.

Intéressant, non ?

#2 L’Horloge de Guignol (Lyon hors des sentiers battus)

Tu le sais sans doute déjà, Guignol est lyonnais.

Tu peux remercier les mains de Laurent Mourguet, marionnettiste de profession qui lui a donné naissance en 1808 .

Située 8 rue de la Poulaillerie, l’horloge des Guignols ou horloge Charvet (nom de son créateur) sonne tous les quarts d’heure depuis le XIXème siècle et met en scène Guignol accompagné de Gnafron et d’Arlequin.

Spectacle garanti pour les petits comme pour les grands.

#1 Le Fort de Vaise et ses souterrains

Construit entre 1830 et 1834, le Fort de Vaise comprend une entrée avec casemates de surveillance, des prisons et un grand couloir menant à une cour centrale dominant Lyon.

Il sert maintenant de lieu d’expositions et de conférences.

Tu peux notamment y découvrir un ensemble d’œuvres significatives de cette époque comme celles de :

  • Henri Ughetto,
  • Marie-Thérèse Bourrat,
  • Geneviève Böhmer…

Apparemment, ses souterrains offrent une expérience hors des sentiers battus encore plus immersive.

Tentant, non ?

En savoir plus :

Bonus : les arêtes de poisson

Les arêtes de poisson ou galeries souterraines de la balme Saint-Clair (ou réseau des Fantasques) constituent un réseau composé de :

  • 1 galerie principale (la colonne vertébrale),
  • 34 galeries latérales (les arêtes).

Une 2 nde colonne est même construite à l’aplomb de la 1 ère.

Comme tu peux l’imaginer, ces mystérieuses galeries creusées sous la colline de la Croix-Rousse à l’époque romaine titillent l’imagination de beaucoup de lyonnais.

Pour l’instant, aucune ouverture au public n’est prévue. Dommage, ces arêtes pourraient faire le bonheur des lyonnais et des professionnels du tourisme.

Affaire à suivre…

A retenir (et à partager)

Tu pars à Lyon et tu as envie hors de sortir des sentiers battus. Au menu : street art à la Croix-Rousse, Jardin Rosa Mir, horloge de Guignol, Fort de Vaise...
Infographie Lyon hors des sentiers battus

En savoir plus :

Le savais-tu ? Chaque article me prend entre 4 et 5 heures de travail, soit 31,32€ au SMIC horaire net. Je m’en fiche royalement car j’ai pris beaucoup de plaisir à écrire cet article pour toi. Pour m’encourager, laisse-moi un petit commentaire sur cet article et partage-le avec un ami qui aime les lieux hors des sentiers battus. Cela ne te prendra que quelques secondes et cela me fera extrêmement plaisir. En plus, cela aidera mon site a être mieux classé dans Google.

Guillaume Servos

A toi, quels sont tes lieux hors des sentiers battus préférés à Lyon ?

Tu es sur Pinterest ? Moi aussi ! Ne me laisse pas toute seule.

Tu pars à Lyon et tu as envie hors de sortir des sentiers battus. Au menu : street art à la Croix-Rousse, Jardin Rosa Mir, horloge de Guignol, Fort de Vaise...
Lyon hors des sentiers battus

0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *