Découvre mon interview avec Cécile Minaud, formatrice en design andragogique et facilitation. Au menu : son rapport à l'entrepreneuriat, au blogging, aux réseaux sociaux et au voyage.

Cécile Minaud : interview d’une entrepreneure

Dernière mise à jour le

Temps de Lecture : 9 minutes

Découvre mon interview avec Cécile Minaud, formatrice en design andragogique et facilitation. Au menu : son rapport à l’entrepreneuriat, au blogging, aux réseaux sociaux et au voyage.

Chaque mois, je te propose une rencontre avec une personne pour laquelle j’ai eu un coup de cœur.

Selon mon invité, l’interview s’articule autour de la thématique de la photographie, du voyage, du street art, du marketing ou des réseaux sociaux.

Pour cet épisode 63, je te présente Cécile Minaud, formatrice en design andragogique et facilitation à (www.ludogogie.com). Tu peux la retrouver sur Facebook et Instagram sous @cecile.daam

Avant que j’oublie, tu peux également découvrir mes interviews avec :

Présentation de Cécile Minaud

Peux-tu te présenter en quelques lignes pour ceux ou celles qui ne te connaîtraient pas encore ?

Bonjour.

Je suis formatrice en design de formation.

Présentation de Cécile Minaud
Crédit : Cécile Minaud

J’aide les entrepreneurs à concevoir leur offre de formation ou d’accompagnement et les formateurs à améliorer leurs pratiques pédagogiques (outils, gestion de groupe, créativité, facilitation…).

Je propose des formations, mais aussi des ateliers et des masterminds.

J’aide aussi des formateurs, conférenciers… à vulgariser ou à trouver les bons visuels pour mieux communiquer leurs savoirs et les rendre plus mémorables.

Ma particularité est d’apporter une dimension créative, ludique et très pratique. Mes domaines d’expertise sont le :

  • Design andragogique,
  • Jeu,
  • Design Thinking,
  • Visual thinking,
  • La facilitation,
  • La gestion de groupe.

Ton rapport à l’entrepreneuriat

Peux-tu nous présenter ton parcours professionnel ?

Après un diplôme de psycholinguistique, j’ai eu une 1ère vie de professeur en collège et lycée professionnel. Puis de responsable pédagogique dans diverses structures où je manageais des équipes pédagogiques, j’ai adoré.

A mes 30 ans, l’idée de tester autre chose et l’appel créatif a commencé à germer.

J’ai alors repris 1 an d’étude en conception et commercialisation de jeux et jouets. Puis j’ai créé une entreprise de peluches artisanales.

Ma 1 ère entreprise a été un “échec”, mais c’était trop tard, j’avais pris goût à l’entrepreneuriat.

Pourquoi es-tu devenu entrepreneure ?

Mon déclic a d’abord été la peur.

La peur de regretter, de ne pas avoir osé. Et mon leitmotiv a été de faire quelque chose de ma créativité débordante, au départ plus artistique puis dans le sens large du terme.

Aujourd’hui, je mets ma créativité dans mon amour premier : la pédagogie.

Je n’ai jamais compris pourquoi on s’obstinait à rendre l’apprentissage si ennuyeux (pour rester polie). J’ai à cœur de remettre du plaisir à apprendre, mais aussi à transmettre à travers les jeux, les activités collaboratives et participatives avec mes propres méthodes.

Cécile Minaud

Il y a encore tellement à faire !

Quelles sont les principales qualités nécessaires pour être entrepreneur(e) ?

  • CROIRE EN SA CAPACITÉ DE RÉUSSITE ou à défaut en son projet pour surmonter toutes les difficultés externes comme internes.
  • PERSÉVÉRER car les bénéfices arrivent parfois à retardement. On sème des graines mais on ne sait pas toujours si et quand elles vont germer.
  • KIFFER ce qu’on fait et être au clair sur le pourquoi on le fait !

Quelles sont les principales difficultés que tu as rencontrées dans ton parcours d’entrepreneure ? Comment les as-tu surmontées ?

Ma plus grande difficulté a été de passer à la vente.

Je venais d’un milieu professionnel non lucratif et je ne connaissais rien à la vente. Pour être honnête, je voyais aussi ça comme quelque chose de “mal”.

Je me suis faite violence et j’ai alors complètement revu ma manière de penser la vente, je l’ai “dédiabolisé”.

Je n’y suis pas arrivée tout de suite et ça a été un cheminement. J’ai repris une année de formation en commerce et surtout j’ai été bien accompagnée par divers entrepreneurs dont Johann Yang-Ting !

Aujourd’hui, je vois ça comme un échange gagnant-gagnant.

Ton meilleur souvenir avec un client ?

Mon souvenir le plus fort a été et restera mon 1er “vrai” client.

Par vrai client, j’entends quelqu’un qui te paie à ta juste valeur. Je ne le remercierai jamais d’avoir cru en moi et d’avoir ancré en moi le “c’est possible”.

Ton meilleur souvenir avec un client
Crédit : Cécile Minaud

Sinon, c’est à chaque fois que je vois des déclics chez mes clients. Ça se voit physiquement : le visage se détend et s’illumine et tout parait clair et fluide derrière. Comme une évidence.

J’adore toujours cette sensation et c’est ce qui me motive.

Ton pire souvenir avec un client/prospect ?

Je n’ai pas de pire souvenir, mais il y a un profil qui me frustre encore : ce sont les “gratteurs”.

Donner des conseils gratuitement n’est pas un problème et je crois qu’on en donne déjà tous pas mal gratuitement à travers nos différents contenus, comme toi avec ton blog.

Certains demandent des conseils gratuits et le font très bien ! Et on y répond toujours avec plaisir.

Le problème est quand ce n’est pas fait de manière transparente et qu’ils viennent toujours gratter un peu plus. Je trouve que c’est un manque de respect de la valeur du travail d’autrui.

Tes conseils pour un(e) entrepreneur(e) qui débute ?

  • Ne retardez pas le moment de vendre. C’est la vente qui va vous débloquer les possibles.
  • N’attendez pas que ça soit parfait. Ca ne le sera jamais assez. Passez le plus rapidement possible au conseil n°1.
  • Faites-vous accompagner et aider et surtout, ne restez pas seul ! D’autres sont passés par là avant et ont un recul que nous n’avons pas. Et c’est un gain de temps et d’énergie considérable ! Et souvent, nous sommes nos pires juges !
Les conseils de Cécile Minaud pour un(e) entrepreneur(e) qui débute
Crédit : Cécile Minaud

Tes astuces pour être productive ?

  • Se connaitre et arriver à discerner les moments où vous êtes plus productif et vous laisser tranquille dans les autres moments ou faire des tâches opérationnelles.
  • Rien faire par moment et laisser son cerveau divaguer et faire tout seul. Vous verrez, il est très bien fait ! Et dans tous les cas, ne négligez pas vos temps de repos pour recharger vos batteries !
  • Regrouper ses tâches en séquences. Par exemple : Faire tous les tournages à la suite tant que vous êtes dans le flow et faire les montages à la suite.

Ton rapport aux réseaux sociaux

Que penses-tu des réseaux sociaux ? Comment les utilises-tu ?

Paradoxalement, j’ai beaucoup de mal avec Facebook et pourtant, c’est peut-être celui où je passe le plus de temps.

Globalement, je ne suis pas trop fan des réseaux sociaux au niveau personnel.

Mais je dois bien reconnaître que ce sont des outils de communication formidables, alors je les utilise principalement au niveau professionnel.

Et de temps en temps, je ressens le besoin de faire une diet et me déconnecte.

Combien de temps en moyenne chaque jour ?

Cela va dépendre des jours et des tâches à y effectuer…

Ton réseau social préféré ? Pourquoi ?

Je suis très visuelle alors mon réseau préféré est sans conteste Instagram. J’y trouve des contenus très créatifs et il reste encore très bienveillant.

Ton rapport au voyage

Tes 3 coups de cœur en France ? Pourquoi ?

  • Bordeaux et ses environs avec la Dune du Pilat, Saint Emilion, le Périgord… Bref, ce n’est pas pour rien que j’ai choisi d’y rester pour y vivre.
  • Le Pays Basque et les Pyrénées : il y a tellement de coins incroyablement beaux qui font voyager dans tous les décors.
  • Les gorges du Verdon : ai-je besoin de préciser pourquoi ?

A l’étranger ?

  • L’ETHIOPIE : Mon premier “grand voyage” (enfin le 2e après ma venue en France). Je devais avoir 13-14 ans. C’est tellement riche en histoire, en paysages, en faune et tellement différent de tout ce que j’avais vu avant !
  • La COREE parce que c’est là d’où je viens et que je fais des shoots de créativité, de vision du futur et de bouffe à chaque fois que j’y retourne.
  • Les PARCS NATIONAUX aux Etats-Unis. Le road trip Côte Ouest/Grand Canyon est un de mes plus beaux souvenirs !
Tes 3 coups de cœur à l'étranger
Crédit : Cécile Minaud

Sinon, plus proche de nous :

  • Londres parce que j’adore l’ambiance qui y règne,
  • Les Pyrénées espagnoles qui me rappellent le road trip aux USA avec des variations de paysages exceptionnels.

Comment prépares-tu tes voyages ? As-tu des rituels avant de partir ?

Je ne fais jamais de programme avant de partir et je me garde toujours du temps pour “me perdre” et découvrir sur place quitte à ne pas tout faire.

Généralement, je pars en ne réservant que les premières nuits.

Comment prépares-tu tes voyages ? As-tu des rituels avant de partir ?
Crédit : Cécile Minaud

Je repère des photos et je me dis : Je veux aller là.

Puis, je fais des recherches pour savoir où sont ces lieux. Je me fais une liste des sites que je veux absolument voir.

C’est la seule préparation que je fais en dehors du côté administratif (papiers, vaccins, visa, autorisations…).

Je ne fais pas de recherches approfondies, car j’aime me garder la surprise et me laisser libre une fois sur place.

Je n’ai aucun rituel si ce n’est checker 100 fois avant de partir que j’ai bien mon passeport !

Ton prochain projet de voyage ? Pourquoi ?

On a dû annuler nos retrouvailles familiales en Corée et j’ai reporté un voyage au Portugal à cause du COVID-19. Ce seront mes prochains voyages, je ne sais pas dans quel ordre.

Mais, si ça se trouve, il y aura une autre destination avant !

La carte blanche de Cécile Minaud

Vous détenez forcément en vous des savoirs et des compétences qui peuvent aider autrui !

Ne les gardez pas pour vous et partagez les !

Non mais je n’ai rien d’exceptionnel. Tout ce que je sais, tout le monde le sait déjà !

Nous avons tous des savoirs que d’autres n’ont pas acquis et qui les intéressent. Prenez conscience du fait que certains sont au début de leur chemin et que vous pouvez les aider à avancer.

Il y a d’autres personnes qui le font déjà et bien mieux que moi !

En tant qu’apprenant, nous ne sommes pas toujours réceptifs aux mêmes personnes, aux même canaux de communication, à la même sensibilité.

Il y a des personnes avec qui on accroche plus que d’autres. Tout le monde a sa place !

Oui, mais… Et si…

Nous avons la chance de vivre dans un pays et dans une époque où tout est possible (même en période de crise).

A nous de saisir cette chance et de designer notre vie comme on le souhaite dans le respect d’autrui, nous avons cette chance et il faut la mesurer.

POUR CONCLURE, peu importe votre domaine, rien n’est inutile à la société. Notre devoir est de prendre les enseignements de ce que nos ainés nous ont transmis pour les améliorer et contribuer à faire avancer le monde.

Alors, transformez vos rêves pour le monde et vous en objectifs et avancez pas à pas sur ce chemin pour construire le monde dans lequel nous souhaitons vivre demain !

Et comme on dit en Corée : FIGHTING !

MERCI GUILLAUME !

Où retrouver Cécile Minaud ?

Tu peux retrouver Cécile Minaud sur :

Un grand MERCI à Cécile Minaud que j’ai découverte sur le podcast de Nico Pène. Depuis, je suis son travail sur Instagram et je vous recommande ses illustrations qui sont autant instructives que drôles.

Le savais-tu ? Chaque article me prend entre 3 et 4 heures de travail, soit 31,32€ au SMIC horaire net. Je m’en fiche royalement car j’ai pris beaucoup de plaisir à écrire cet article pour toi. Pour m’encourager, laisse-moi un petit commentaire sur cet article et partage-le avec un(e) ami(e) qui est freelance ou entrepreneur(e). Cela ne te prendra que quelques secondes et cela me fera extrêmement plaisir. En plus, cela aidera mon site a être mieux classé dans Google.

Guillaume Servos

A toi, quelle question aimerais-tu poser à Cécile Minaud ?

Tu es sur Pinterest ? Moi aussi ! Ne me laisse pas toute seule.

Découvre mon interview avec Cécile Minaud, formatrice en design andragogique et facilitation. Au menu : son rapport à l'entrepreneuriat, au blogging, aux réseaux sociaux et au voyage.
Cécile Minaud : interview d’une entrepreneure

0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *