Temps de Lecture : 8 minutes

Découvre la sublime île de Folégandros dans les Cyclades. Chora, son musée populaire, les sublimes plages de Livadaki, Katergo, Agali.

Comme pour Amorgos,  j’ai longtemps hésité avant de dévoiler le nom de ce petit paradis en Grèce. Avec sa superficie de 32 km² et son périmètre côtier de 40 km, Folégandros est une île sublime, reposante, avec des criques bien cachées et une nature très sauvage.

Bref, tu l’as compris même si Folégandros est une petite île, les possibilités d’exploration ne manquent pas. Le bus est très pratique, il couvre la seule route de l’île qui dessert le port (Karavostassi), Chora, Agali, Ano Méria.

A mon époque, je n’avais pas réservé à l’avance mon hébergement. L’immense majorité se concentre à Chora, le chef lieu de l’île. Maintenant, si tu pars en haute saison, je te conseille de réserver. Il semble que Folégandros devienne une destination de plus en plus tendance.

Une dernière chose avant que j’oublie, tu peux retrouver ici mes derniers articles sur les Cyclades :

Découvre la sublime île de Folégandros dans les Cyclades.

L’incroyable village de Chora, Folégandros

Pour moi, il est impossible de ne pas commencer par le sublime village de Chora. Chora est construit au ras d’une falaise vertigineuse, à 200 m au dessus du niveau de la mer.

Le village est ultra romantique, grâce à son aspect médiéval. Le quartier ancien fortifié se trouve autour du kastro (le fort en grec) qui fut construit en 1212. Les maisons sont d’une blancheur éclatante avec leurs petits balcons en bois qui semblent ne tenir que par un fil !

Pour la petite histoire, notre hébergement se situait au bord de la terrasse. Depuis le balcon de notre appartement, nous avions une vue incroyable sur la mer et sur le nord de l’île (#teasing).

le village de Chora à Folégandros (Grèce)
Le village de Chora, Folégandros

Que faire à Chora (Folégandros) ?

Cela ne va pas plaire à tes mollets, mais je te conseille absolument de monter à l’église de la Panagia (Prononcer « panayia »). Les habitants disent que c’est la plus belle église de l’île. Je n’ai pas vérifié, par contre, je peux te dire que la vue est vraiment incroyable.

Tu peux y accéder par un petit chemin qui part de la 1ère place et qui grimpe pendant 20 minutes. Attention , l’église est souvent fermée. Elle ouvre ses portes uniquement en fin de journée, à vérifier avec des locaux.

Ne fais pas comme nous et choisis plutôt de monter tôt le matin ou en fin d’après-midi pour moins souffrir dans la montée. Ma femme peut en témoigner, la montée est courte, seulement 20 minutes, mais le dénivelé est impressionnant !

Pour terminer sur Chora, balade-toi et surtout perds-toi dans ses petites ruelles. Explore les petites églises d’Eléoussa, Agia Sofia et Agia Pantanassa. La vue depuis le Kastro est sublime notamment au coucher du soleil.

Eglise de la Panagia à Chora
Eglise de la Panagia à Chora, Folégandros
La coucher de soleil depuis la Kastro de Chora
Le coucher de soleil depuis notre appartement de Chora, Folégandros

La plage de Katergo, Karavostassi (Folégandros)

Je préfère te prévenir tout de suite, la plage de Katergo n’est pas vraiment facile d’accès. Lors de mon dernier passage sur Folégandros, il n’y avait pas à proprement parler de balisage.

Avec ma femme, nous avons suivi un sentier vers le sud depuis le port de Karavostassi. D’après mes souvenirs, nous avons bien marché 1h30 sous une forte chaleur sans la moindre ombre, dans un environnement majestueux avant de tomber sur cette merveille !

Pour la petite histoire, nous avons juste croisé un petit groupe de chèvres qui avait trouvé refuge sous un minuscule arbre… Désolé, je vais vous donner un conseil évident mais prenez un maximum d’eau, au moins 1,5 l par personne.

Bienvenue à Katergo !

Tu entends peut-être la question de ma femme  : « comment fait-on pour descendre ? » Je dois dire que c’est une excellente question. A la base, il y a bien un sentier. Après, je ne saurais dire si c’est nous ou les éléments, mais nous avons bien galéré pour accéder à la plage. Si nous y sommes arrivés, vous devriez bien y arriver aussi.

Par contre, quelle récompense une fois arrivés ! Une plage pratiquement déserte, une eau incroyable, un cadre exceptionnel, juge-en par toi-même ! Bref, la plage de Katergo est une vraie plage de Robinson. Tu ne regretteras pas les litres de sueur dépensés en chemin…

Pour le retour, suis le même chemin que pour l’aller. Attention aux horaires de bus si tu loges à Chora. Je ne sais pas toi, mais moi, j’ai clairement eu beaucoup de mal à décoller d’un lieu aussi magique que Katergo. Heureusement, ma femme est plus raisonnable que moi !

Le port et la plage de Karavostassi
Le port et la plage de Karavostassi, Folégandros
la plage de Katergo
La plage de Katergo, Folégandros

Le Musée Populaire (Folklore Museum) et le village d’Ano Méria (Folégandros)

Je ne savais pas vraiment à quoi m’attendre en franchissant les portes du musée populaire d’Ano Méria. J’avais bien lu la recommandation élogieuse du Routard, mais j’ai souvent un peu peur de tomber dans un attrape-touristes !

Mes craintes se sont vite dissipées. Le musée retrace la vie des paysans de Folégandros avec beaucoup de naturel et d’authenticité. A proprement dit ce n’est pas un musée au sens classique, on visite un lieu d’habitation traditionnel avec son mobilier authentique, des ustensiles de cuisine, des broderies locales, un métier à tisser…

Dans une annexe, tu pourras voir le four à pain, les cruches de retsina, le matériel de pêche, d’apiculture… L’endroit est vraiment émouvant. Tu auras cette sensation nostalgique de remonter le temps ! Cerise sur le gâteau, tu auras une vue incroyable sur Chora au loin.

Musée populaire d'Ano Méria sur l'île de Folégandros
Musée populaire d’Ano Méria, Folégandros

L’église d’Agios Giorgios, Ano Méria (Folégandros)

Entre les 2 parties du petit village d’Ano Méria, ton regard sera aimanté par la très belle architecture de l’église d’Agios Giorgios. Je n’ai pas eu la chance d’y rentrer.

D’après le guide du Routard, l’intérieur est doré et fastueux, ce qui n’a rien de vraiment d’étonnant si tu as eu la chance de déjà rentrer dans une église grecque orthodoxe !

Sur la route de l’église, tu verras peut-être cette charmante petite taverne avec les poulpes qui sèchent au soleil. Je t’avais prévenu : Folégandros est resté très authentique !

L'église d'Agios Giorgios à Ano Méria
L’église d’Agios Giorgios à Ano Méria, Folégandros
Taverne dans le petit village d'Ano Méria
Petite taverne à Ano Méria, Folégandros

Où se baigner près d’Ano Méria ?

D’Ano Méria, tu pourras rejoindre facilement les plages de Vigola, d’Ambéli ou de Livadaki à pied .

Avec ma femme, nous avons opté pour la plage de Livadaki à 1h à pied. Les sentiers sont bien indiqués depuis la piste après le terminal de bus.

Contrairement à Katergo, le sentier pour Livadaki est bien délimité. Il se fait relativement bien même s’il y a certains passages pentus. Tu croiseras peut-être un paysan grec qui ravitaillera en eau ses chèvres à dos d’âne.

Encore une fois, quel bonheur et quel privilège de pouvoir se promener dans un milieu si naturel et si préservé ! Même en plein mois d’août, tu ressentiras cet incroyable sentiment de liberté.

Par contre, l’inconvénient de partir dans les Cyclades au mois d’août est qu’il y a souvent beaucoup de vent. Les grecs le surnomment le « meltem », un vent chaud qui vient de Turquie. A force, cela peut être un brin agaçant confer ma femme !

Je ne sais pas toi mais moi je n’ai pas attendu longtemps avant de faire un gros plouf dans l’eau… Sans surprise, le plus dur reste de prendre le chemin du retour et de la montée !

Sur le chemin, cette scène presque irréaliste… Entre tourisme et tradition !

la plage de Livadaki près d'Ano Méria sur l'île de Folégandros
Sur le chemin pour la plage de Livadaki, Folégandros
la plage de Livadaki
Bienvenue sur la plage de Livadaki
Un paysan qui ravitaille en eau son troupeau de chèvres à dos d’âne près du village d'Ano Méria
La dure vie des paysans dans les Cyclades !

La plage d’Agali et la baie de Vathy (Folégandros)

La plage d’Agali se situe presque à mi-distance sur la carte entre Chora et Ano Méria. Elle est également accessible en bus. C’est la 1ère plage que nous avons testée à Folégandros.

Elle se compose d’une plage principale et d’une succession de petites criques à explorer. L’endroit est également très agréable même si la proximité avec Chora fait qu’il y a un peu plus de monde.

Je te rassure, on n’est pas non plus à la Grande-Motte au mois d’août ! Elle est certainement la plage la plus familiale de Folégandros.

la plage d'Agali dans la baie de Vathy
La plage d’Agali, Folégandros
la baie de Vathy sur l'île de Folégandros
La baie de Vathy

En Bonus : La douceur de vivre à Chora

Bref, tu l’as compris, j’ai énormément aimé Folégandros. A ce jour, Folégandros est avec Amorgos mon île préférée dans les Cyclades, mais avant de me prononcer définitivement, j’attends de voir Sifnos et Anafi !

En savoir plus :

A toi, que penses-tu de l’île de Folgénadros ?

Tu es sur Pinterest ? Moi aussi ! Ne me laisse pas toute seule.

Découvre la sublime île de Folégandros dans les Cyclades. .

Also published on Medium.