Temps de Lecture : 10 minutes

Découvre ma balade street art à Bordeaux avec son itinéraire détaillé. Au menu : espace Darwin, Alber, Spaik, Monkeybird, RAST…

Avec ma femme, cela faisait longtemps que nous avions envie de découvrir Bordeaux. J’avais vu passer beaucoup de pépites sur les réseaux sociaux et je dois dire que nous n’avons vraiment pas été déçus.

Du coup, nous avons profité de nos vacances à Port-Vendres (Collioure) pour faire un détour de 4 nuits par Toulouse et par Bordeaux sur la route du retour.

Pourquoi Bordeaux ?

  1. Parce qu’elle figure dans « Le guide du street art France »,
  2. Parce que tout le monde parle de la ville avec des étoiles dans les yeux (à juste titre).

Pour info, Bordeaux est une ville portuaire située au bord de la Garonne, au cœur d’une incroyable région viticole qui a fait une partie de sa fortune sur le commerce triangulaire.

Par exemple, tu peux découvrir :

  • La cathédrale gothique de Saint-André,
  • Ses manoirs construits aux XVIIIe et XIXe siècles,
  • Son musée des Beaux-Arts,
  • Les sublimes quais qui longent la Garonne,
  • La place de la Bourse…

Avant que j’oublie, tu peux aussi découvrir mes balades street art à :

Découvre ma balade street art à Bordeaux avec son itinéraire détaillé. Au menu : espace Darwin, Alber, Spaik, Monkeybird, RAST…

Street art Bordeaux #1 : Alber

J’avais découvert Alber pour la 1ère fois lors l’édition 2020 de Peinture Fraiche et quel bonheur de retrouver son travail un peu partout sur les murs de Bordeaux.

Pour info, à 15 ans, il découvre le graffiti et se considère d’abord comme graffeur. La notion d’art ne viendra que tard.

Aujourd’hui, Alber conserve du graffiti la fluidité du geste. L’application de la couleur à la bombe donne du relief et de la lumière à son travail.

Street art Bordeaux #1 : Alber
Alber dans les rues de Bordeaux

Street art Bordeaux #2 : Charles Foussard

Une belle découverte !

Entre nature et culture, paysages vierges et mondes urbains, Charles Foussard vient de l’univers graffiti.

Travaillant entre Paris et la côte Atlantique, il continue un travail extérieur en insufflant une vie plus fun aux blockhaus.

Street art Bordeaux #2 : Charles Foussard
Charles Foussard, skate park de Bordeaux

#3 RAST

Artiste autodidacte, originaire des Yvelines (78), RAST passe sa jeunesse à dessiner sur ses cahiers.

A 14 ans, il commence à taguer et 2 ans plus tard, il se lance dans le lettrage.

Depuis 10 ans, ses portraits font le bonheur de nos yeux. RAST s’inspire d’univers très variés :

  • Snoop Dogg,
  • Raoni,
  • Louis de Funès,
  • De Niro,
  • Al Pacino…
RAST, espace Darwin, Bordeaux
Le Robert de Niro de RAST à l'espace Darwin de Bordeaux (France)

#4 A-MO

Artiste autodidacte né en 1982, A-MO vit à Bordeaux. C’est à la fin des années 90 qu’il s’initie à l’art urbain.

Depuis, il a développé une technique très personnelle qui consiste à peindre en superposant des tags qui sont principalement à la bombe ou au marqueur. Ils se chevauchent comme les couches de peinture à l’huile d’un tableau classique.

Pour info, il appelle ça : le Paintag.

En savoir plus :

A-MO près de la cité du Vin de Bordeaux (France)

Street art Bordeaux #5 : Darry Perrier

Reporter sportif dans la région de Bordeaux, quand Darry Perrier ne travaille pas, il laisse libre cours à sa créativité et passe son temps libre à peindre.

J’ai commencé le graffiti à l’adolescence, dans l’illégal et le légal, avec ma bande de copains .

Depuis, ses murs ont évolué. Il aime les aplats de couleurs, les dégradés et les profondeurs.

Darry Perrier, espace Darwin à Bordeaux (France)

Street art Bordeaux #6 : DERF

Malheureusement, je n’ai pas trouvé beaucoup d’informations à te transmettre concernant DERF.

Après, rien ne t’empêche de lui poser une question via son compte Instagram (@derf_gallery) ou de lui faire une donation en Bitcoin ou en Ether si tu as kiffé son travail.

Personnellement, j’ai beaucoup aimé son street art.

DERF, espace Darwin à Bordeaux (France)
A gauche, DERF et à droite GZ
Street art Bordeaux #6 : DERF

#7 Elliot Tupac

Elliot Tupac s’inscrit dans le mouvement culturel dit Chicha, né parmi les migrants andins installés dans les grandes villes du Pérou et qui a notamment prospéré dans la musique chicha à partir des années 1980.

D’ailleurs, c’est pour faire la promotion des concerts de Chicha qu’est né ce style d’affiches aux couleurs multicolores.

Pour info, le nom même de ce mouvement culturel vient de la boisson précolombienne de maïs fermenté.

(Source : monperou.fr/elliot-tupac-la-chicha-sur-les-murs-du-perou)

Elliot Tupac dans les rues de Bordeaux (France)

#8 Fred Rush Collins

Pour en savoir plus sur Fred Rush Collins, direction Instagram (@fred_rush_collins) et les audios de Fleur Explore Bordeaux.

Fred Rush Collins, espace Darwin, Bordeaux (France)

Street art Bordeaux #9 : GZ

Oups, je n’ai pas trouvé beaucoup d’informations à te partager concernant GZ.

Après, sens-toi libre de lui poser une question via son compte Instagram (@remgz) ou de lui faire une donation en Bitcoin ou en Ether si tu as adoré son ton travail.

Street art Bordeaux #9 : GZ

Street art Bordeaux #10 : Julien Migwel

Julien Migwel commence par le graffiti, à une période où le mot street art n’existait pas !

Il se consacre à des études d’arts appliqués et s’essaie aux fresques murales, à l’illustration et au graphisme. Quant aux publications de fanzines, aux résidences artistiques et aux expositions collectives, elles viennent compléter son activité de graphiste.

Installé à Bordeaux, il intègre le collectif Skinjackin qui influence doucement son style vers un univers cartoon, coloré et absurde.

En savoir plus :

Street art Bordeaux #10 : Julien Migwel

#11 Lef Draw

Street-artiste autodidacte, Lef Draw pratique le collage et le pochoir depuis plusieurs années sur les murs des villes qu’il visite.

Ses heads (visages reconnaissables) évoquent la condition psychologique de l’être humain et le désir de garder du positif dans un monde parfois difficile.

Lef aime voyager et poser ses visages comme une signature, comme il a pu le faire à Dublin, Amsterdam, en Espagne ou à Bordeaux.

(Source : Artsper)

Lef Draw, espace Darwin de Bordeaux (France)

Street art Bordeaux #12 : MAS

Né à Bourges, c’est après avoir peint dans les capitales européennes que MAS s’installe à Bordeaux pour créer des :

  • Fresques murales,
  • Décorations intérieures.

Les voyages ont forgé son style graphique.

Nous naissons tous artistes. La différence est dans la persévérance.

Et devine quoi, il a persévéré !

Je ne sais pas toi, mais moi, ses portraits m’ont beaucoup touché.

En savoir plus :

MAS, espace Darwin de Bordeaux (France)
Street art Bordeaux #12 : MAS

Street Art Bordeaux #13 : Mika Husser

Lorsqu’on pénètre dans le champ de la Peinture, on découvre un nouvel océan. Je me suis rendu compte qu’il était possible de se singulariser à travers une façon de peindre, sans personnage spécifique, simplement par la façon de retranscrire un objet.

Mika Husser

Mika Husser a toujours dessiné, mais la 1ère fois qu’il est intervenu dans la rue était à Melbourne (Australie, 2012). Pour lui, c’est une ville où l’art urbain est très présent.

Pour l’anecdote, son ancien colocataire lui demande de peindre son garage après avoir vu son carnet de sketchs. Dans un 1er temps, il refuse avant que son coloc ait la brillante idée de lui acheter des pots de peinture.

En savoir plus :

Street Art Bordeaux #13 : Mika Husser
Mika Husser, espace Darwin, Bordeaux (France)

#14 Monkeybird

Créé en 2012, le collectif Monkeybird Crew (MBC) est composé de 2 jeunes artistes originaires de Bordeaux :

  1. Temor,
  2. Blow the Bird (ou The Blow).

Pochoiristes reconnus pour la précision de leur trait et la finesse de la découpe, entièrement réalisée à la main, ils sont spécialisés dans les représentations d’architectures métaphysiques où l’oiseau (Blow) et le Singe (Temor) cohabitent.

(Source : Artsper)

Monkeybird à Bordeaux (France)

Street art Bordeaux #15 : Poze

Originaire de Calais, Yann Chatelain aka Poze reste un voyageur qui a le graffiti ancré en lui depuis de nombreuses années.

Au fil de ses créations, Poze est subtilement passé des bombes à la peinture murale acrylique.

Perso, gros coup de cœur pour cette fresque !!

Street art Bordeaux #15 : Poze

Street art Bordeaux #16 : Ricardo Cavolo

Oups, je n’ai pas trouvé beaucoup d’informations à te donner concernant Ricardo Cavolo. Pas de panique, tu peux toujours lui poser tes questions via son compte Instagram (@ricardocavolo).

Street art Bordeaux #16 : Ricardo Cavolo

#17 David Selor

Originaire de Cognac et domicilié à Bordeaux, David Selor (né en 1988) peint depuis 2013 sur les murs son personnage mi homme mi animal appelé « Mimil ».

PS : originellement la représentation d’un autiste rencontré lors de son service civique au Portugal.

(Source : French Art Collection)

Aujourd’hui, Selor travaille autant dans la rue qu’en atelier. Après, son médium de prédilection reste la rue où il peut faire passer ses idées sans barrière sociale.

David Selor, espace Darwin
David Selor, espace Darwin

#18 Spaik

Artiste mexicain, Spaik débute à 14 ans dans l’art pictural à 14 ans. Il travaille aussi bien au pinceau qu’à la bombe.

Spaik crée des œuvres colorées et s’inspire des thèmes traditionnels locaux comme des références mythiques issues de contes.

La fresque de Spaik

En vrac

Si tu connais le nom des artistes, n’hésite pas à me laisser un commentaire pour je puisse le créditer. Merci d’avance.

En vrac n°1

Espace Darwin, Bordeaux (France)

En vrac n°2

Espace Darwin, Bordeaux (France)

N°3

Espace Darwin, Bordeaux (France)

N°4

Espace Darwin, Bordeaux (France)

En vrac n°5

Graffiti à Bordeaux (France)

Bonus street art Bordeaux : mon itinéraire détaillé

Départ : Place Stalingrad

  • Longe le quai des Queyries jusqu’à l’espace Darwin. Rentre dans cet immense temple dédié à la culture urbaine et n’hésite pas explorer un maximum. Il y a beaucoup de pépites à découvrir.
  • Continue le quai des Queyries jusqu’au pont Jacques Chaban Delmas. Ouvre bien les yeux, il y a beaucoup de graffitis sauvages.
  • Traverse la Garonne et tourne à droite en direction de la Cité du Vin avant de tourner à gauche rue de Gironde.
  • Suis le quai Armand-Lalande et tourne à droite rue Lucien-Faure. Prends à droite cours Balguerie-Stuttenberg et explore la rue Bourbon et le cours Edouard Vaillant sur la gauche.
  • Suis le quai de Bacalan et des Chartrons et prends la rue Poyenne pour rejoindre la place Paul-Avisseau.
  • Continue rue Notre-Dame jusqu’à l’église Saint-Louis.
Guide street art France, balade à Bordeaux

En savoir plus :

Extension possible

Secteur entre cours du Chapeau-Rouge et cours Alsace-Lorraine jusqu’à rue Sainte-Catherine.

Découvre ma balade street art à Bordeaux avec son itinéraire détaillé. Au menu : espace Darwin, Alber, Spaik, Monkeybird, RAST…

Le savais-tu ? Chaque article me prend entre 5 et 7 heures de travail. Je m’en fiche royalement car j’ai pris beaucoup de plaisir à écrire cet article pour toi. Pour m’encourager, laisse-moi un petit commentaire sur cet article et partage-le avec un ami qui aime le street art. Cela ne te prendra que quelques secondes et cela me fera extrêmement plaisir. En plus, cela aidera mon site a être mieux classé dans Google.

Guillaume Servos

A toi, que penses-tu de ma balade street art à Bordeaux ?

Envie de recevoir mon guide gratuit du street art 2020 avec les 100 meilleures photos de l’année ?

Téléchargez maintenant le guide gratuit du street art 2017.

Tu es sur Pinterest ? Moi aussi ! Ne me laisse pas toute seule.

Découvre ma balade street art à Bordeaux avec son itinéraire détaillé. Au menu : espace Darwin, Alber, Spaik, Monkeybird, RAST…