Tu es à Paris ? Tu aimes le street art ? Découvre ma balade du Marais à Beaubourg avec son itinéraire détaillé en bonus.

Street art Paris : balade dans le Marais

Temps de Lecture : 9 minutes

Tu es à Paris ? Tu aimes le street art ? Découvre ma balade du Marais à Beaubourg avec son itinéraire détaillé en bonus.

Au mois de juillet (2019), mon frère et sa femme (Coucou Nadia) ont eu la grande gentillesse de nous prêter leur appartement à Paris.

Après World of Banksy (Episode 1), ma balade entre République et Belleville (Episode 2), ma balade entre Mouffetard et la Butte-aux Cailles, 13e arrondissement (épisode 5), prêt(e) à faire connaissance avec ?

Le Marais, Beaubourg, Jef Aérosol, Shepard Fairey, Marquise, Konny, Toctoc, Zombeanie, Invader…

Avant que j’oublie, tu peux aussi découvrir :

C’est bon, tu as prêt(e) ?

Chuuuttt !!! de Jef Aérosol, place Igor-Stravinsky (Beaubourg, Paris)

Je commence cette balade par la fin avec ce sublime street art de Jef Aérosol, place Igor-Stravinsky, à deux pas de Beaubourg.

Quel bonheur de pouvoir profiter des jeux avec la très belle fontaine signée par Jean Tinguely et Niki de Saint-Phalle !

Depuis 2011, cette sublime fontaine partage les honneurs et les selfies avec ce street art monumental de Jef Aérosol.

 Chuuuttt !!! de Jef Aérosol, Beaubourg. Street art Paris.
Chuuuttt !!! de Jef Aérosol

A ton avis, combien mesure cet autoportrait de Jef Aérosol ?

350 m², 22 m de haut et 200 bombes de peinture…

Impressionnant, non ?

Comme tu l’imagines, sa conception a exigé un gros travail en amont, notamment pour la découpe des calques.

Moi qui ne sait pas couper droit au ciseau, je suis encore plus admiratif du travail de Jef Aérosol.

Au passage, il s’est fait notamment aider par plusieurs artistes pochoiristes comme :

  • Ender,
  • Asfalt,
  • Joseph Loughborough,
  • David Amar,
  • Fradelrico,
  • Sven Ahsan.

OK Guillaume, peux-tu nous dire un mot sur Jef Aérosol ?

Evidemment, très chère lectrice (et lecteur), je ne peux rien te refuser.

En lisant la biographie de son site internet (jefaerosol.com), j’ai notamment appris que Jef Aérosol est :

  1. Né à Nantes en 1957,
  2. Fut professeur d’anglais dans une première vie, après un séjour d’une année en Irlande…
  3. Musicien, membre des groupes Windcatchers, Open Road et Distant Shores.
  4. Passionné par le folk traditionnel irlandais et le rock’n’blues…
  5. Très influencé par le phénomène punk des années 80, le tourbillon du visuel, du photo-graphisme.

Le pochoir deviendra vite son outil de prédilection.

Je t’invite vraiment à faire un tour sur son site internet. En plus d’être très réussi visuellement, tu seras vite subjugué par son univers artistique.

Le futur n’est pas écrit, Shepard Fairey

Juste à côté de la fresque de Jef Aérosol, quel bonheur de retrouver la très belle fresque de Shepard Fairy (Future is unwritten) !

J’ai eu récemment la chance d’assister à l’exposition qui lui est consacrée à Grenoble et que je te recommande chaudement.

"Le futur n'est pas écrit" Shepard Fairey , Paris.
« Le futur n’est pas écrit » Shepard Fairey

Un mot sur Shepard Fairey

En lisant sa biographie sur internet, j’ai notamment appris que Shepard Fairey est :

  • Né à Charleston (Caroline-du-Sud, Etats-Unis) le 15 février 1970,
  • Issu de la scène du skateboard, il se fait connaître par les autocollants « André the Giant Has a Posse », ce qui donne naissance à la célèbre campagne Obey Giant.
  • A conçu l’iconique poster HOPE de Barack Obama lors la campagne présidentielle américaine de 2008.
  • Il participe au M.U.R. (Oberkampf) en mai 2007 lors d’une pièce avec WK interact.

Les affiches envoûtantes de Konny Steding (Street art Paris)

Pendant toute notre balade dans le Marais, nous avons remarqué des portraits envoûtants en noir et blanc sur des affiches avec la signature Konny.

Personnellement, cela m’a beaucoup intrigué.

La street artiste Konny Steding dans les rues du Marais à Paris.
Konny Steding dans les rues du Marais à Paris

Qui est Konny Steding ?

Dans le guide du street art à Paris de Stéphanie Lombard, j’ai par exemple appris que Konny Steding :

  1. A fait ses débuts dans le métro parisien entre 2011 et 2005.
  2. Ses collages mettent en scène des femmes liées à l’univers de la mode. On les devine épuisées, limite broyées par ce milieu impitoyable…
  3. Ses portraits font référence à Edie Sedgwick, actrice et mannequin, et muse d’Andy Warhol.

Tu peux retrouver tout son univers à la galerie Moretti & Moretti.

Toctoc est dans le Marais (street art Paris)

Avec ma femme, nous avons beaucoup ri devant les portraits de Toctoc. La naïveté, teintée d’humour que si dégage de ses portraits nous a beaucoup touchés.

Toctoc est dans le Marais, street art Paris.
Toctoc est dans le Marais (street art Paris)

Qu est Toctoc ? (Street art Paris)

Pour information, Toctoc a grandit dans le Berry. Dès son plus jeune âge, il commence à peindre des toiles à quatre mains avec son grand-père.

Après un bac S, il monte à Paris et débute des études d’art. Sa technique se perfectionne, son esprit créatif se développe et Toctoc laisse parler pleinement son imagination.

En savoir plus :

Toctoc est dans le Marais, street art Paris.
Toctoc est dans le Marais (street art Paris)

Lui, c’est Toctoc. Et nous, les Duduss, ses personnages rien qu’à lui ! Il nous a créés en 2012, au détour d’un cours d’histoire de l’art…

Toctoc

L’imagination débordante de Marquise

Au détour d’une rue, nous sommes tombés sur ce street art poétique d’une femme enceinte.

Félicitations, tu viens de faire connaissance avec Marquise, ému(e) ?

L'imagination débordante de Marquise street art
L’imagination débordante de Marquise

Après quelques recherches (merci Street Art For You), je peux maintenant te dire que Marquise réalisa ses premiers collages à l’âge de 10 ans.

Vivant à Paris et passionnée de streetart, elle fait tout naturellement ses débuts à l’été 2018.

Rapidement, Marquise crée un univers décalé et surréaliste qui mêle rêve, humour, enfance… Elle nous transporte dans un monde de rêve et d’utopie où chacun est invité à rêver et à trouver sa place.

Pour prolonger cette découverte, cela se passe sur Instagram (@marquise.streetart).

Invader envahit le Marais (Street art Paris)

Les célèbres mosaïques d’Invader sont omniprésentes dans le Marais, difficile même de passer à côté…

Personnellement, j’avoue être moins sensible à son style mais bon, impossible de ne pas le mentionner dans cet article sur le street art dans le Marais.

Invader envahit le Marais
Invader envahit le Marais

Comment trouves-tu cette Alice ?

Qui est Invader ?

Né en 1963, Franck Slama joue à Space Invaders enfant. Tu l’as deviné, il en tirera son nom de street artiste (blaze).

Depuis 1996, Invader réalise des mosaïques de carrelage sur les murs des plus grandes villes internationales.

Le plus souvent, la pose s’effectue sans l’accord préalable du propriétaire et constitue ce qu’il appelle l’invasion.

Invader envahit le Marais, street art Paris.
Invader envahit le Marais

Que penses-tu de celui-ci ?

La sensualité de C+S s’exprime aussi dans le Marais (Street art Paris)

Les collages de portraits de femmes aux poses souvent sensuelles sont la signature de C+S.

Sur sa biographie Instagram, il se qualifie de créateur de beauté timbré. Pour la petite histoire, je te parlais déjà de C+S dans mon article sur « Les street artistes français à suivre sur Instagram en 2018« .

La sensualité de C+S s'exprime aussi dans le Marais, street art Paris.
La sensualité de C+S s’exprime aussi dans le Marais

L’univers de Fred Le Chevalier

Pendant tout notre séjour à Paris et pour notre plus grand plaisir, nous avons croisé la route du street art de Fred Le Chavalier.

Mi-enfants, mi-adultes, mi-hommes mi-femmes, au premier regard, ces personnages nous charment. Leurs allures différentes nous semblent être familières… Un peu comme s’ils sortaient tout droit de notre imagination.

L'univers de Fred Le Chevalier
L’univers de Fred Le Chevalier

Pour en savoir plus :

En vrac (Street art Paris)

Tu reconnais The Flower Sower, #zombeanie, MariBalti ?

The Flower Sower, #zombeanie, MariBalti, street art Paris.
The Flower Sower, #zombeanie, MariBalti

Tiens, un peu de Mr Chat…

Mr Chat est dans le Marais
Mr Chat est dans le Marais

Noar Noarnito

Né à Paris, Noar Noarnito entreprend des études d’arts appliqués à l’Ecole Olivier-de-Serres. Son diplôme en poche, il part vivre 7 ans en Asie.

Noar Noarnito dans le Marais
Noar Noarnito dans le Marais

A son retour en France, il s’installe d’abord en Dordogne avant de déménager ensuite à La Rochelle où il vit toujours.

Les parisiennes ont du style, non ?

Noar Noarnito toujours dans le Marais, street art Paris.
Noar Noarnito encore dans le Marais
Noar Noarnito encore dans le Marais, street art Paris.
Une dernière pour la route

Tu m’aides à créditer ces street artistes ?

En vrac n°1

Cette citation en bas à gauche avec la femme qui graffe est très connu, mais idem impossible de retrouver le nom !

Street art dans le Marais.

En vrac n°2

Au détour d’une ruelle, je suis tombé sur cette immense fresque en noir et blanc…

Désolé pour la qualité mais la lumière n’était pas top pour la photographie.

Street art dans le Marais

Toujours là ?

En vrac n°3… Comment trouves-tu ce joker ?

Le Joker dans le Marais
Le Joker dans le Marais

En vrac n°4

Promis là, c’est le dernier.

Street art dans le Marais

Bonus street art Paris : mon itinéraire détaillé en République et Belleville

  1. Depuis la rue de Rivoli (en venant de l’Hôtel de Ville de Paris), prends à gauche rue Vieille-du-Temple.
  2. Fais un petit crochet par la rue des Guillemites et reviens sur la rue Vieille-du-Temple avant de prendre à droite la rue des francs-bourgeois.
  3. Tourne ensuite à gauche rue Elzévir et continue rue de Thorigny avant de tourner à gauche sur rue Debelleyme.
  4. Continue Rue du Poitou, rue Pastourelle et rue des Gravailliers avant de prendre ensuite à gauche la rue Beaubourg juusqu’au Centre et la place Igor-Stravinsky.
  5. Pour terminer, prends à gauche la rue de la Verrerie jusqu’à retrouver la rue Vieille-du-Temple.

Le savais-tu ? Chaque article me prend entre 4 et 5 heures de travail, soit 31,32€ au SMIC horaire net. Je m’en fiche royalement car j’ai pris beaucoup de plaisir à écrire cet article pour toi. Pour m’encourager, laisse-moi un petit commentaire sur cet article et partage-le avec un ami qui aime le street art. Cela ne te prendra que quelques secondes et cela me fera extrêmement plaisir. En plus, cela aidera mon site a être mieux classé dans Google.

Guillaume Servos

A toi, que penses-tu de cette balade street art à Paris dans le Marais ?

Envie de recevoir mon guide gratuit du street art 2018 avec les 100 meilleures photos de l’année ?

Téléchargez maintenant le guide gratuit du street art 2018.

Ne me laisse pas toute seule !

Tu es à Paris ? Tu aimes le street art ? Découvre ma balade du Marais à Beaubourg avec son itinéraire détaillé en bonus.
Épingle-moi maintenant.

2 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *